01 octobre 2020 - Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l’UQAM
Logo SCCUQ
Publication récente
Twitter

Négociation

Rapport de la négociation – 20 juin 2011

Nous avons rencontré les représentants de l’UQAM le lundi 20 juin 2011 à 11 h pour une dernière séance de négociation avant les vacances de l’été.

Nous avons d’abord discuté de la situation des personnes chargées de cours qui ont, par le passé, enseigné à l’UQAM, mais dont le nom a été retiré de la liste de pointage, car n’ayant pas enseigné pendant une certaine période de temps (suivant les dispositions de la clause 8.08) et qui sont revenues par la suite comme chargé-e-s de cours. Il ne serait pas souhaitable que ces personnes puissent récupérer ce pointage antérieur sur les listes départementales afin de ne pas perturber l’ordre qui s’est établi avec le temps. Néanmoins, l’Université devrait leur reconnaître cette ancienneté sur la liste de pointage établie aux fins de la classification salariale (clause 20.05), car il s’agit bel et bien « d’expérience d’enseignement UQAM ». Dans nos échanges, l’Université a démontré une ouverture à cette reconnaissance d’expérience d’enseignement à l’UQAM même si elle n’est pas de façon continue, aux fins de l’article 20. Elle s’est cependant montrée plus réticente en ce qui concerne la reconnaissance de ce pointage aux fins de la clause 27.01 donnant droit à la prime de départ à la retraite.

Par la suite, nous sommes revenus sur la proposition que nous avions présentée et qui visait à baliser le processus d’évaluation des enseignements « en ligne » en suggérant une période précise d’évaluation des enseignements et un pourcentage minimal de taux de réponses avant de pouvoir utiliser les résultats de cette évaluation (voir le rapport précédent – n°7). L’Université nous a dit qu’elle ne voulait pas intervenir dans le projet actuel concernant ce dossier de l’évaluation étant donné qu’il s’agit du mandat donné à un comité portant sur des questions qui relèvent de l’académique. Après plusieurs échanges, l’Université s’est néanmoins montrée disposée à examiner des balises qui encadreraient l’utilisation des résultats desdites évaluations au plan de la convention, particulièrement à l’article 15. Nous allons donc revenir sur le sujet en septembre.

Nous avons déposé un document d’une trentaine de pages, document qui résumait, selon nous, l’état actuel des différents échanges en ce qui a trait aux clauses dites normatives. Nous avons repassé les différents libellés, clause par clause. Cela nous a permis de constater que les parties, pour la majorité des clauses, sont très près d’un accord. Quelques libellés sont cependant à rediscuter, tout comme les questions à incidence monétaire.

Pour terminer, nous avons arrêté cinq dates au début du trimestre d’automne pour poursuivre les négociations.

Nous nous souhaitons toutes et tous de belles vacances, reposantes et sereines.

Les membres du CAART et du CPCC