26 mars 2019 - Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM
Logo SCCUQ

Logo

Publication récente
Dernier
Coup de gueule
Twitter

Monde syndical

Pétition en appui au lanceur d’alerte Louis Robert

Louis Robert, agronome au bureau de Saint-Hyacinthe du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), a été congédié après 32 ans de service, car il a dénoncé ce qu’il considère comme de l’ingérence des puissantes compagnies du secteur privé dans la recherche publique du CÉROM sur l’utilisation des pesticides car ces faits étaient connus au MAPAQ depuis plusieurs années et rien ne semblait avoir été fait de concret pour corriger la situation.

Robert a agi comme lanceur d’alerte en portant à la connaissance du public des informations importantes pour la santé et la sécurité alimentaire des Québécoises et des Québécois. Il existe une loi pour protéger les lanceurs d’alerte de l’administration publique : la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics, entrée en vigueur le 1er mai 2017. Pourtant, Il y a eu une vingtaine de démission d’employés en moins de deux ans, dont 5 chercheurs sur 7 en moins de 6 mois.

La loi protégeant les lanceurs d’alerte est une avancée importante, mais qui ne permet pas d’ouvrir de débat public sur l’objet d’une dénonciation.

Pour cette raison, le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec a décidé de partir une pétition afin de demander au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, M. André Lamontagne :

  • de réintégrer immédiatement M. Robert dans ses fonctions et de lui présenter des excuses publiques ;
  • de compenser toute perte encourue par M. Robert en raison de son congédiement le 24 janvier dernier ;
  • de s’assurer de respecter l’esprit de la loi sur la protection des lanceurs d’alerte au MAPAQ.

Vous pouvez signer cette pétition en cliquant ici.