20 février 2020 - Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM
Logo SCCUQ
Publication récente
Dernier
Coup de gueule
Twitter

Monde social et de l’éducation

Les enseignants de Chicago testent la stratégie de «justice sociale» des syndicats

Une menace de grève des enseignants de Chicago mettrait à l’épreuve une stratégie employée par un nombre croissant de syndicats d’enseignants urbains convaincus que la transformation de discussions contractuelles controversées en discussions sur la taille des classes et les services aux étudiants gagne l’appui du public et peut faire la différence à la table des négociations.

Les syndicats dans les villes de gauche, y compris Los Angeles, ont redoublé d’efforts pour utiliser la stratégie cette année, enhardis par le soutien accru du public aux enseignants et à leurs syndicats lors des débrayages et des manifestations de 2018 dans les États conservateurs. La dernière grande grève des enseignants à Chicago en 2012 a également été citée comme une source d’inspiration par d’autres syndicats.

Maintenant, les enseignants de Chicago reviennent à cette stratégie, dans le but d’obtenir des engagements exécutoires au niveau des districts scolaires pour les classes de plus petite taille et d’embaucher plus de personnel d’appui. Sans ces engagements et d’autres, ils pourraient entamer jeudi une grève qui toucherait près de 400 000 étudiants.

Si Chicago fait la grève, les enseignants du pays suivront de près la réaction des parents à une grève basée sur le programme de «justice sociale» des syndicats, au-delà du financement des écoles publiques ou de la rémunération des enseignants, ont déclaré des experts.

Pour lire le reste de cet article dans sa version originale en anglais sur le site de City News, cliquez ici.