27 juin 2017 - Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM
Logo SCCUQ

Logo

Publication récente
Dernier
Coup de gueule
Twitter

Comité mobilisation-intégration

1. Mandat général

Les conseillères, conseillers du Comité mobilisation – intégration :

a) siègent et représentent les chargées, chargés de cours au Comité de liaison institutionnel;
b) discutent, au Comité de liaison institutionnel, de tout sujet relié à l’amélioration de la qualité de la formation, à la reconnaissance de la contribution des chargées, chargés de cours dans l’Université et de toute question dont les parties conviennent;
c) s’assurent que l’intégration se fasse en harmonie avec les objectifs institutionnels ainsi que ceux des unités académiques relatifs à la qualité de l’enseignement et à la participation des chargées, chargés de cours;
d) participent à l’élaboration de documents relatifs à l’intégration des chargées, chargés de cours;
e) décident, avec les représentants de l’Université, du pourcentage du budget d’intégration à être alloué aux activités d’intégration réalisées sur une base annuelle et du pourcentage à être accordé aux projets d’intégration présentés sur toute autre base;
f) assurent le développement et la coordination des projets d’intégration des chargées, chargés de cours;
g) assurent un soutien aux assemblées d’unité et à leurs représentantes, représentants, particulièrement en ce qui a trait à l’intégration et à la mobilisation;
h) apportent un support à la vice-présidence aux affaires universitaires en ce qui concerne l’intégration ainsi que la mobilisation rapide des chargées, chargés de cours;
i) effectuent le suivi des dossiers afférents à l’intégration ainsi qu’à la mobilisation.

2. Tâches

Les conseillères, conseillers du Comité mobilisation – intégration :

a) effectuent la mise à jour de la banque de données et des dossiers des projets d’intégration;
b) effectuent la mise à jour de la banque de données et des dossiers de représentation;
c) sont présentes, présents aux assemblées générales, aux conseils syndicaux et à d’autres instances lorsque le Syndicat le requiert;
d) favorisent la discussion, aux niveaux institutionnel et local, de sujets reliés à la tâche d’enseignement des chargées, chargés de cours;
e) répondent aux chargées, chargés de cours, lorsque ceux-ci consultent le comité et, le cas échéant, les orientent vers les ressources disponibles;
f) contribuent au développement de l’intégration;
g) assurent le développement et le maintien des comités de liaison locaux (CLL);
h) participent à la planification de la mobilisation, particulièrement en temps de négociation;
i) mettent en œuvre des actions de mobilisation en appui à la négociation;
j) aident au recrutement tant au niveau de la représentation que de la mobilisation;
k) informent les comités de pré-négociation (CPCC) et de négociation concernant tous les points relatifs à l’intégration;
l) organisent des forums interfacultaires en lien avec la vice-présidence aux affaires universitaires;
m) contribuent à l’arrimage de divers comités autant institutionnels que syndicaux;
n) produisent un bilan annuel des activités du Comité mobilisation – intégration.

3. Composition et fonctionnement du comité

a) Le Comité mobilisation – intégration est composé de trois chargées, chargés de cours élus par l’Assemblée générale statutaire, en conformité avec les statuts et règlements du Syndicat.
b) Les membres du comité décident eux-mêmes de la répartition des tâches à l’intérieur dudit comité, avec l’accord de la vice-présidence aux affaires universitaires.
c) Le Comité mobilisation – intégration est sous la responsabilité de la vice-présidence aux affaires universitaires.

4. Mode de libération et durée du mandat

a) 18 libérations par année pour soutenir l’intégration et la mobilisation des chargées, chargés de cours.
b) Mandat de deux ans en conformité avec la Politique électorale du Syndicat.
c) Disponibilité suivant la norme d’un minimum de 10 heures de travail hebdomadaire pour une libération syndicale ou de 150 heures par session de 15 semaines.
d) Respect de la politique de libérations syndicales adoptée par le Syndicat.