12 août 2020 - Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l’UQAM
Logo SCCUQ
Publication récente
Dernier
Coup de gueule
Twitter

Nouvelles des instances

L’Assemblée générale du SCCUQ dénonce et rejette unanimement les offres patronales

Les membres du SCCUQ, réunis en Assemblée générale mercredi, ont unanimement adopté la résolution suivante. L’Assemblée générale du SCCUQ : • dénonce les récentes contrepropositions patronales tant monétaires que normatives; • dénonce la lenteur et les reculs des négociations; • réitère qu’elle exige un règlement assurant aux personnes chargées de cours des conditions de travail équitables, qui mettront un terme à la discrimination systémique dont elles font l’objet et reflèteront leur contribution permanente, considérable et indispensable à la vie universitaire de l’UQAM; • dénonce les refus systématiques de toutes les demandes déposées par le syndicat visant à stabiliser l’emploi; • dénonce le fait que la partie patronale persiste à défendre la discrimination au sein du corps enseignant de son institution.

Et en conséquence, l’Assemblée générale rejette à l’unanimité l’offre patronale et mandate l’équipe syndicale pour évaluer toutes les possibilités d’action pouvant mener à un règlement satisfaisant par rapport aux demandes syndicales des personnes chargées de cours de l’UQAM.

L’Assemblée générale du SCCUQ a accordé un don de solidarité d’un montant de 1000$ aux membres du Syndicat démocratique des employés de garage (SDEG-CSD) afin d’atténuer leur fardeau financier. Seulement 32 % des membres ont été rappelés au travail après 34 mois de lock-out. Elle a aussi renouvelé son partenariat avec l’Institut de recherche et d’informations socio-économique par une contribution de 750 $ et son adhésion annuelle à la Ligue des droits et libertés d’un montant de 200 $ pour l’année 2016-2017.

Plus de 60 personnes chargées de cours présentes à l’Assemblée générale se sont rendus dans la cour intérieure du pavillon Athanase-David pour scander des slogans à l’endroit de la partie patronale de l’UQAM. Pendant ce temps, une équipe de collègues distribuait des bouteilles «J’ai mon mot à dire – Reconnaissance de mes compétences» au recteur, aux vice-rectrices et vice-recteurs. Des messages liés à nos revendications et aux responsabilités de chaque vice-rectorat étaient jumelés aux bouteilles. L’opération fut un réel succès, en appui à notre Comité de négo!