Infolettre du SCCUQ – 26 novembre 2015 ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouvez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

Activités reliées au SCCUQ :

27 novembre : Julie Bramond au Marché de Noël de la Plaza St-Hubert
30 novembre : Conseil syndical et conférence débat sur la solidarité syndicale
30 novembre : Pause à la santé de l’université
1er décembre : Je protège mon école publique sur la Place Pasteur
10 décembre : Party de Noël du Syndicat

Autres activités :

27 novembre : Colloque Le projet de transparence de l’État : prétexte pour plus de contrôle et moins de démocratie
28 novembre : Manifestation : Saccage austère? Réplique populaire!
29 novembre : Marche pour le climat, les solutions et la justice climatique
29 novembre : Marche de solidarité avec la résistance palestinienne
1er décembre : Je protège mon école publique

 
 
Entre vous et moi

Les amateurs de football américain sont habitués aux gros lundis, les chargées et chargés de cours un peu moins. C’est un peu à ça que nous vous convions le lundi 30 novembre. Le tout débutera par une action surprise. Vous en saurez plus si vous venez faire un tour au local du Syndicat à 9 h 15. Vous ne serez pas déçus. Puis à midi, nous vous convions à une conférence-débat au Salon Orange du Centre Pierre-Péladeau sur la solidarité syndicale en réponse à un éventuel décret gouvernemental face au secteur public, décret qui pourrait avoir des incidences sur notre négociation. Les déléguées et délégués des différents départements sont ensuite convoqués à un Conseil syndical portant sur le portrait de l’intégration et la négociation.

S’il vous reste un peu d’énergie, vous êtes invités à venir prendre un breuvage chaud sur la Place Pasteur le lendemain midi dans le cadre de la campagne Je protège mon école publique. À l’approche de la période des Fêtes, c’est le temps de se voir pour se jaser et on espère vous voir nombreux.

Richard Bousquet
Vice-président à l’information du SCCUQ

 
 
SCCUQ
 
 
PartyNoel
 
 
Conseil syndical et conférence-débat sur La solidarité syndicale en réponse à un éventuel décret gouvernemental
Infolettre-nego

Le SCCUQ invite ses membres à une conférence-débat sur La solidarité syndicale en réponse à un éventuel décret gouvernemental avec le professeur en science politique à l’UQAM Xavier Lafrance et Véronique Laflamme, du FRAPRU et de la Coalition Main rouge, le lundi 30 novembre, à midi, au Salon Orange du Centre Pierre-Péladeau (300, de Maisonneuve Est).

Cette conférence sera suivie d’un Conseil syndical, à 13h30, au même endroit, auquel sont conviés les déléguées et délégués des différents départements. Il sera question du portrait de l’intégration, de l’état de la négociation et de solidarité syndicale.

 
 
Pause université en santé le 30 novembre : À force de couper, on sabote notre bien!
PauseUniversité

Fonctionner avec 737 M$ en moins: c’est le tour de force que les universités effectuent depuis 2012. Cette restriction budgétaire mine l’offre de cours, la qualité de l’enseignement et les services aux étudiants, entre autres. Sauvons l’université! L’éducation n’est pas un bien de consommation. C’est la chance pour chacun de réaliser son plein potentiel. C’est l’avenir. Le 30 novembre, à 10h, on prend une pause, à la santé de l'université, partout au Québec. À l’UQAM, les quatre syndicats s’unissent pour une action surprise.

 
 
Je protège mon école publique sur la Place Pasteur le 1er décembre

L'Association des étudiantes et étudiants de la faculté des sciences de l’éducation (ADEESE) se joindra, le mardi 1er décembre, au mouvement Je protège mon école publique qui vise à contester les coupes faites par le gouvernement envers les écoles publiques, dont l'UQAM. Le SCCUQ invite ses membres à se joindre aux membres de l’ADEESE en participant à un rassemblement qui aura lieu à la Place Pasteur dès 12 h. Les viennoiseries et les breuvages chauds seront fournis.

 
 
Babillard des membres
 
 
Julie Bramond participe au Marché de Noël de la Plaza St-Hubert

Le blogue Carnet d'une Réunionnaise et le Candide Café proposent aux Montréalais de découvrir le travail de plusieurs créateurs montréalais, dont celui de la chargée de cours Julie Bramond, qui présente ses créations, bijoux, accessoires et commandes personnalisées, dans le cadre du Marché de Noël, le vendredi 27 novembre, de 17h30 à 21h. Venez papoter avec les exposants ou boire une délicieuse boisson du temps des fêtes sur fond de musique de Noël en attendant l'arrivée du Père Noël sur la Plaza St-Hubert. Seul l'argent comptant est accepté.

 
 
Sandrine Ricci publie des textes dans Relations et Sexuality Oppression and Human Rights

La chargée de cours en sociologie Sandrine Ricci vient de publier une analyse de la position d'Amnistie sur la prostitution dans la section Actualités du numéro de décembre de la revue Relations. Un autre de ses textes, sur la traite prostitutionnelle, vient de paraître dans un livre, Sexuality Oppression and Human Rights, sur les résultats d'un séminaire tenu à Oxford en 2014.

 
 
Jérôme Pruneau publie un essai pour une communauté artistique plus inclusive
jpruneau

Peu d'artistes provenant des communautés culturelles sont visibles sur la scène et à la télévision québécoises. Pourtant, une personne sur trois, à Montréal, est issue de l'immigration. Dans l'essai Il est temps de dire les choses, Jérôme Pruneau, ethnologue et chargé de cours au Département de sociologie, livre un témoignage, tout en cherchant à comprendre le rapport à l'Autre. Comme directeur général de l'organisme Diversité artistique Montréal, Jérôme Pruneau accompagne depuis trois ans des artistes dits de la diversité dans le (re)développement de leur carrière professionnelle et fait la promotion de la diversité culturelle auprès des institutions culturelles et des circuits de diffusion.

Lire la suite.

 
 
Quatre chargée et chargés de cours contribuent au succès des étudiants de l’ESG au Symposium GRH 2015

La chargée de cours Marielle Lacombe (quiz sur les connaissances générales en gestion des ressources humaines et en relations de travail) et les chargés de cours Claude Saint-Laurent (arbitrage de grief), Gilles Dulude et Normand Ducasse (négociation collective) ont supervisé les étudiantes et étudiants de l’École des sciences de la gestion à l’occasion du Symposium GRH 2015 qui réunissait des membres de neuf institutions universitaires à l’Université du Québec en Outaouais, les 22 et 23 novembre. Les étudiantes et étudiants de l’ESG ont obtenu trois premières places dans autant d’épreuves et ont terminé en deuxième place au classement combiné.

 
 
Monde syndical
 
 
Saccage austère? Réplique populaire! Manifestation unitaire le 28 novembre
Saccage

Le conseil central du Montréal métropolitain CCMM-CSN), auquel le SCCUQ est affilié, vous invite, le samedi 28 novembre à 13 heures, à participer à une importante manifestation unitaire appelée par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. La manifestation partira du Parc Jarry, coin Jarry et Saint-Laurent, à 13 h. Notre point de rencontre sera au chapiteau situé dans le parc, à la hauteur de l’avenue de l’Esplanade, sous les drapeaux rouges du CCMM ou ceux de la FNEEQ. «Depuis 15 ans, le Québec s’est privé de milliards de dollars en diminuant la contribution fiscale des plus riches, des banques et des multinationales. En allant chercher cet argent, nous pouvons financer adéquatement nos services publics et nos programmes sociaux», affirme la vice-présidente du CCMM Suzanne Audette.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page Facebook de l’événement ou le site web de la Coalition.

 
 
Une marche pour le climat, les solutions et la justice climatique
UneMarche

Et si nous pouvions résoudre la crise climatique ? La marche pour le climat, les solutions et la justice climatique du dimanche 29 novembre à Ottawa pourrait être déterminante. Un autobus partira de la CSN (1601, De Lorimier, métro Papineau), à Montréal, à 9h, et sera de retour vers 18h. Un lunch sera fourni dans l’autobus. Pour réserver votre place, contactez Mylène Talbot ‎(514 598-2078 ou Mylene.Talbot@csn.qc.ca)‎.

Visionner la vidéo de la CSN.

 
 
Le retard salarial des employés du secteur public se creuse encore, constate le Front commun

Le retard salarial des employés de l’État se creuse une nouvelle fois pour atteindre 12,9% par rapport aux autres salariés québécois, indique ce matin l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Lorsqu’on prend en compte leur régime de retraite et l’ensemble de leurs avantages sociaux, le retard de leur rémunération globale s’établit désormais à 7,9%, un bond de 0,3% par rapport à l’an dernier. L’ISQ révèle également que le gouvernement québécois accordera des augmentations salariales moyennes de 3,3% en 2015 et de 2,9% en 2016 aux employés de ses sociétés d’État qui ne sont pas régies par le régime de négociation des secteurs public et parapublic.

Lire la suite.

 
 
Rapport de la Commission Charbonneau : la CSN se réjouit de l'expertise interne qu'il faut développer

Le rapport de la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction révèle plusieurs stratagèmes de collusion et de corruption au niveau des contrats publics, en plus de mettre en lumière l'infiltration de la mafia dans l'industrie de la construction et les possibles liens entre le financement des partis politiques et l'octroi de contrats. Parmi ses recommandations, la Commission suggère de revoir les critères des programmes de subventions pour pourvoir inclure, dans les dépenses admissibles, les coûts associés aux salaires des professionnelles, professionnels du secteur municipal, comme les ingénieures, ingénieurs. Un tel changement permettrait de conserver un niveau d'expertise suffisant à l'interne et de mieux contrôler les coûts, se réjouit la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN).

Lire la suite.

La FTQ est satisfaite du rapport de la CEIC.

 
 
CPE et RSG : Signez la pétition pour un réinvestissement!

La CSN vous invite à signer une pétition sur les services de garde éducatifs et à la partager. Cette pétition est déposée sur le site de l'Assemblée nationale et elle exige l'annulation des compressions annoncées pour 2015-2016 et 2016-2017. Elle réclame aussi un engagement du gouvernement à promouvoir l'égalité des chances en réinvestissant dans les services de garde éducatifs de qualité.

Lire la suite.

Garderies : «Importantes» mises à pied en vue.
Garderies : Couillard justifie la réforme du financement.

 
 
Quel avenir pour les centres jeunesse?

Dans un contexte de compressions budgétaires, d'abolition des agences de la santé et des services sociaux (Loi 10) et de négociation ardue de nouvelles conventions collectives, la mission et la qualité des services des centres jeunesse du Québec sont de plus en plus compromises. «À la suite de l'adoption de la Loi 10 au début de l'année, les centres jeunesse se retrouvent désormais noyés dans de nouvelles mégastructures qui relèvent davantage du milieu médical que du milieu social», dénonce la vice-présidente de la Fédération des professionnèles (FP-CSN), Nancy Corriveau. Dans une nouvelle vidéo, dévoilée en cette Journée mondiale de l'enfance, les travailleuses et les travailleurs des centres jeunesse font état d'un système déjà à bout de souffle.

Lire la suite.

 
 
Le prix Pierre-Vadeboncoeur 2015 remis à Aurélie Lanctôt
PrixVadeboncoeur

Le jury du prix Pierre-Vadeboncœur a choisi de remettre son prix à Aurélie Lanctôt, auteure d'un essai sur l'austérité, Les libéraux n'aiment pas les femmes, publié chez Lux dans la collection Lettres libres. Ce prix, doté d'une bourse de 5000$, est remis pour une cinquième année par la CSN, lors du Salon du livre de Montréal, à l'essai considéré par le jury comme le plus intéressant et le plus pertinent parmi ceux soumis par une dizaine de maisons d'édition.

Lire la suite.

 
 
La CSN manifeste contre les mesures d’appauvrissement de Martin Coiteux

Environ 1500 travailleuses et travailleurs du secteur public de la CSN ont manifesté dimanche midi devant l’Assemblée nationale pour dénoncer les mesures d’appauvrissement mises de l’avant par le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, dans le cadre des négociations du secteur public.

Lire la suite.

Manifestation devant les bureaux de Coiteux : la CSQ souhaite voir la lumière au bout du tunnel.
La FNEEQ dénonce l'attitude condescendante de Martin Coiteux.
Comité d'accueil à Jonquière pour Philippe Couillard et Gaétan Barrette.

 
 
Les profs de la FAE intensifieront leurs moyens de pression
FAE

Devant l’entêtement du gouvernement du Québec à négocier le prochain contrat de travail des profs à coût nul pour la durée de la convention collective, la FAE maintient la suspension des travaux à la table sectorielle en éducation et, en guise de réponse, les enseignantes et enseignants intensifieront leurs moyens de pression avant la fin de l’année.

Lire la suite.

 
 
Compressions budgétaires en éducation : la CSQ rétablit les faits

Alors que le ministre de l'Éducation nie les compressions budgétaires imposées au milieu de l'éducation, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) souhaite rétablir les faits et démontrer au ministre François Blais que ça affecte quotidiennement les services aux élèves. «Depuis 2010, chaque année, le milieu de l'éducation subit des compressions de plusieurs millions de dollars. Les commissions scolaires ont dû éponger, depuis les cinq dernières années, des manques à gagner de près d'un milliard de dollars. Le ministre ne peut pas le nier, ce sont des faits, et nous pouvons le lui démontrer noir sur blanc», affirme la présidente de la CSQ, Louise Chabot.

Lire la suite.

 
 
Menace de grève lors de la Coupe Vanier à l'Université Laval

L'Association du personnel administratif professionnel de l'Université Laval (APAPUL) a en main un mandat de grève deux jours qu'elle envisage d'exercer samedi lors des festivités de la Coupe Vanier. Les syndiqués ont voté à 87% pour ces journées de grève, mardi. C'est le premier mandat de grève de l'histoire du syndicat. La date de l'arrêt de travail sera déterminée au moment jugé opportun, mais le syndicat n'exclut pas de se faire entendre samedi, alors que l'Université Laval sera l'hôte de la finale canadienne du football universitaire.

Lire la suite du texte sur radio-canada.ca

 
 
Du mépris pour le personnel de soutien et professionnel

La Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) et la Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ) réagissent très négativement à la publication, dans le Journal de Montréal, d'un document interne de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) concernant le projet de loi à venir sur la gouvernance et la restructuration scolaire. Selon la lecture de la composition des «nouveaux conseils» proposés, tous les membres auraient le droit de vote à l'exception du personnel de soutien et du personnel professionnel, déplorent la présidente de la FPPE-CSQ, Johanne Pomerleau, et le président de la FPSS-CSQ, Éric Pronovost.

Lire la suite.

 
 
Les cols bleus de Montréal veulent réveiller les Montréalais avant qu’il ne soit trop tard

Les cols bleus de Montréal ont mené une action éclair mercredi soir afin de réveiller les Montréalais au danger qui guette l’ensemble des contribuables: le maire Denis Coderre, disent-ils, est lentement en train de démanteler l’ensemble des services publics municipaux. «Il est en train de dévaloriser des milliers de travailleurs qui fournissent des services essentiels aux citoyens, et ce, pour donner des contrats au privé», a expliqué Chantal Racette, présidente du Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal.

Lire la suite.

 
 
Grève générale illimitée à l'Hôtel-Motel La Caravelle : l'employeur ne fait rien pour assainir les relations

Hier, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs de l'Hôtel-Motel La Caravelle-CSN, sur la Côte-Nord, ont reçu la visite d'un enquêteur dépêché par le ministère du Travail, le 19 novembre, afin qu'il puisse vérifier les allégations de la présence de briseurs de grève sur leur milieu de travail. La veille, la présidente du Syndicat, Monique Boulianne, assistait à l'audition en Cour supérieure du Québec concernant la requête de l'employeur pour faire reconduire les ordonnances rendues le 30 octobre. Cette nouvelle requête en injonction visait à nouveau à limiter les actions du Syndicat durant le conflit.

Lire la suite.

 
 
Bermudes : une action en justice du gouvernement met à mal les droits syndicaux
Bermudes

Les autorités publiques des Bermudes ont lancé une action en justice discutable en vue de s'attaquer au droit de grève, accusant les syndicats de prendre part à des actions de grève illégales. En janvier dernier, le Bermuda Union of Teachers (BUT), un affilié de l’Internationale de l’éducation, a pourtant collaboré en toute bonne foi avec le gouvernement afin de trouver une solution aux déficits budgétaires. Les solutions budgétaires ont été déterminées de commun accord entre les deux parties.

Lire la suite.

 
 
Le gouvernement sud-coréen a déclaré la guerre aux syndicats du pays

Le gouvernement sud-coréen a déclaré la guerre aux syndicats de son pays. Ils défilaient dans une manifestation pacifique contre un projet de réforme de la législation du travail du pays quand la police a bloqué leur passage, les attaquant avec des canons à eau, arrêtant 51 militants syndicaux. Un des manifestants touchés par le canon à eau est toujours dans le coma. Un mandat d'arrêt a été émis pour Han Sang-Gyun, le président de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU). Il est maintenant sous la protection du Temple Jogyesa, un ordre bouddhiste.

Lire la suite.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Le 1er décembre : Je protège mon école publique
Austerite

Sortez vos mitaines et le chocolat chaud... Je protège mon école publique en fait une petite dernière pour terminer l'année 2015 en force avant le congé des Fêtes! Joignez le mouvement le mardi 1er décembre, une demi-heure avant le début des classes, pour témoigner votre volonté de protéger nos écoles publiques du Québec en créant une CHAÎNE HUMAINE autour de votre école! Depuis le 1er mai dernier, nous avons dénombré près de 85 000 participants qui se seront rassemblés devant 600 écoles un peu partout au Québec : une mobilisation de parents historique! Cette invitation est lancée aux parents, professeurs et personnel de soutien de toutes les écoles du Québec, enfants d’âge scolaire, petits frères et petites sœurs qui fréquenteront sous peu nos écoles, grands-parents, parents et amis…

 
 
Les centres d'éducation populaire de Montréal vont survivre, mais qui va payer?

Trois ministères du gouvernement Couillard ainsi que la Commission scolaire de Montréal, l'organisme Centraide et la Ville de Montréal discutent de l'avenir des centres d'éducation populaire. Tous s'entendent pour dire qu'ils doivent survivre, mais personne ne s'est encore engagé financièrement. Les ministères de l'Éducation, de la Santé et des Services sociaux, de l'Emploi et de la Solidarité sociale ont pris part à une rencontre avec les différents intervenants dans le dossier de la survie des six centres d'éducation populaire de Montréal. Québec leur demande de trouver 750 000 $ par année pour payer les charges des édifices excédentaires de la Commission scolaire de Montréal qu'ils occupaient gratuitement depuis des décennies.

Lire la suite du texte sur radio-canada.ca

 
 
Les enfants défavorisés sont fortement touchés par les coupes dans le budget de l’éducation

Les syndicats d’enseignantes et d’enseignants ont commenté le rapport du Sutton Trust intitulé Background to Success, en soulignant que les mesures d’austérité qui frappent le financement des établissements scolaires rendent extrêmement difficile l’accès à une éducation de qualité pour les élèves issus des communautés les plus pauvres.

Lire la suite.

 
 
L'éducation, les immigrés et le Québec

Les enfants qui ont immigré au Québec sont nettement moins performants à l'école que ceux des autres provinces. Mais après trois générations ou plus, le Québec réussit non seulement à combler l'écart, mais il surpasse les autres provinces, surtout en mathématiques. Et il est possible que la qualité de notre système d'éducation y soit pour quelque chose. Ce constat est tiré d'une étude fort intéressante publiée mercredi dernier par Statistique Canada intitulée Les différences régionales dans les résultats scolaires des jeunes immigrants.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Les syndicats de l’éducation redoublent d’efforts pour obtenir la libération d’un universitaire colombien
Beltran

L’Internationale de l’éducation se joint à l’appel lancé par des syndicats de l’éducation, dont la FNEEQ, et demandant la libération immédiate du Dr Miguel Ángel Beltrán Villegas, détenu dans une prison de Bogotá depuis son arrestation, le 31 juillet dernier. Le Dr Beltrán, membre de l’ASPU, un syndicat de l’enseignement supérieur, est un ardent critique du gouvernement colombien et a dédié une grande partie de ses recherches aux conflits et aux bouleversements qui agitent le pays.

Lire la suite.

 
 
Polytechnique remet la première bourse de l'Ordre de la rose blanche
Polytechnique

Nathalie Provost, diplômée de Polytechnique et survivante de la tuerie de 1989, a félicité chaleureusement la jeune Tara Gholami, mercredi, alors que la direction de l'école lui a remis la première bourse de l'Ordre de la rose blanche, créée dans la foulée du 25e anniversaire de la tragédie.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Des semaines cruciales pour l’Union étudiante du Québec
UEQ

Au cours des deux prochaines semaines, huit associa­tions étudiantes uni­versitaires représentant près de 100 000 étu­diants se prononceront sur l’affiliation à une nouvelle associa­tion nationale: l’Union étudiante du Québec (UEQ). Cette nouvelle association vise à remplacer la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), qui a été mise en dormance au printemps dernier après avoir perdu le tiers de ses membres, soit la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal qui l’avait quittée en mars.

Lire la suite du texte du journal Métro.

 
 
L'éducation répond mal aux besoins des industries, dit la CIBC

Les programmes d'éducation postsecondaire canadiens n'insistent pas assez sur les compétences qui favoriseront la croissance économique future, a estimé mardi le chef de la direction de la Banque CIBC, Victor Dodig.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

UQTR : Faire converger la science et les affaires.
Entrepreneuriat Laval premier au monde!

 
 
Couillard promet un statut particulier en éducation pour l’Outaouais

De passage à Ottawa, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a donné suite à la demande de rencontre du front commun de l'Outaouais, vendredi après-midi. Il en a profité pour promettre un statut particulier pour l'Outaouais en éducation. Le statut particulier passera par le rattrapage régional au niveau de l'offre de programmes collégiaux et universitaires, ainsi que par la mise sur pied de la faculté satellite de médecine de l'Université McGill.

Lire la suite du texte du Droit.

 
 
Comité consultatif sur les politiques en éducation des adultes : plan de travail 2015-2016

Cette année encore, les membres du Comité consultatif sur les politiques en éducation des adultes (PÉA) soutiendront l’action de l'ICÉA en lien avec plusieurs priorités d’action retenues lors de l’Assemblée générale annuelle du 8 octobre dernier. Tout comme la planification annuelle de l'ICÉA, le plan de travail 2015-2016 du comité PÉA est marqué par l’importance qui sera accordée à l’actuelle consultation menée par l’ICÉA sur l’impact des décisions des gouvernements du Québec et du Canada à l’égard de l’éducation des adultes.

Lire la suite.

 
 
L'Université Laval premier campus carboneutre au Québec

Après sept ans d'efforts, le campus de l'Université Laval est devenu le premier campus carboneutre au Québec. Pour l'année 2014-2015, son impact climatique a été officiellement nul. L'Université a réussi à atteindre ce «rêve» en réduisant ses gaz à effet de serre (GES) de 27% entre 2006 et 2015. Des changements de comportement, des rénovations et des constructions écoénergétiques lui ont permis de réduire considérablement ses coûts de chauffage.

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
Éducation de qualité : le rapport de l’OCDE tire la sonnette d’alarme

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié mardi son étude annuelle Regards sur l'éducation, qui présente des preuves solides du rôle essentiel pour la progression sociale d’une éducation de qualité et correctement financée. Le rapport souligne que «le secteur de l’éducation a subi en décalage les effets de la crise économique mondiale de 2008. Entre 2010 et 2012, les dépenses publiques au titre des établissements d’enseignement ont diminué dans plus d’un pays de l’OCDE sur trois».

Lire la suite.

 
 
L’agence des Nations unies pour les réfugiés renforce la collaboration avec l’Internationale de l’éducation

Alors que la situation périlleuse que connaissent les réfugiées et les réfugiés perdure, l’agence des Nations unies pour les réfugiés s’est adressée à l’Internationale de l’éducation afin de collaborer pour faire en sorte que tous les enfants déplacés puissent exercer leur droit à l’éducation.

Lire la suite.

 
 
Le monde éducatif du Tadjikistan améliore l’accès des filles à une éducation de qualité

Les membres du Republican Trade Union Committee of Education and Scientific Workers relèvent les défis relatifs au travail des enfants et à l’égalité des genres afin d’améliorer la qualité de l’éducation et l’accès à celle-ci.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
Austérité ou rigueur budgétaire ? Le débat irrite Coiteux

L’utilisation du mot «austérité» est devenue un tel irritant pour le gouvernement libéral que le ministre Martin Coiteux a accepté d’accorder une entrevue à La Presse à la condition que sa position soit exposée dans un texte distinct de celui qui qualifierait d’austérité les compressions budgétaires. La Presse a maintenu son intention de présenter les deux côtés de la même médaille dans un seul et même texte; le président du Conseil du trésor a donc décliné la proposition.

Lire la suite.

Coiteux se défend d'ouvrir un débat sémantique.

 
 
Interconnexions : Étude du réseau social des entreprises québécoises

Depuis les premières études sur les élites, menées au début du 20e siècle, nombre d’intellectuel·le·s et de chercheur·e·s ont montré que certains mécanismes sociaux – notamment dans le milieu des affaires – étaient à l’œuvre dans la formation et le maintien d’une petite faction de la population au sommet des sphères institutionnelles de pouvoir, et ce, en dépit des efforts déployés par les collectivités pour se rapprocher des principes d’égalité. Cette brochure s’attarde à mieux comprendre, pour le Québec, une catégorie particulière de cette élite économique, soit l’élite corporative, c’est-à-dire les individus exerçant une activité de gestion ou d’administration au sein d’une grande entreprise québécoise.

Lire la publication de l’IRIS.

 
 
Pétition contre l’Impôt spécial qui taxe les accidents et les maladies du travail

Il ne reste que quelques jours pour signer la pétition pour demander l’abolition de la mesure de «redressement d’impôt» qui taxe injustement les bénéficiaires d’indemnités versées par la CSST. Cette taxe spéciale, qui peut s’élever à plus de 2 000$ par année, vise principalement les travailleuses et les travailleurs, ainsi que leur famille, qui reçoivent des indemnités non imposables versées par la CSST parce qu’elles ont été victimes d’un accident ou d’une maladie du travail. Il est possible de la signer sur le site de l’Assemblée nationale.

Pour plus d’information.

 
 
Cinq milliards dépensés dans le noir

Au Québec, pour tous les soins offerts dans le système public, un seul organisme paie les services médicaux. Tous les services médicaux, de tous les médecins, pour tous les patients, depuis plus de 40 ans. Cela constitue une base de données d'une incroyable richesse pour comprendre comment la manière dont sont payés les soins influence les pratiques cliniques et ultimement les soins reçus par la population. C'est une mine d'or potentielle pour les ordres professionnels, les chercheurs ou les journalistes. Mais dans les faits, l'exploitation du potentiel d’information que constituent ces données pour mieux comprendre, décider et intervenir est presque impossible.

Lire la suite du billet de blogue de l’IRIS.

 
 
Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes
JourneeInternationale

La violence à l’égard des femmes touche tous les groupes de femmes, aux quatre coins de la planète. Ce fléau reflète et creuse les inégalités de genre, et constitue l’une des pires formes de discrimination fondée sur le genre. Chaque année, la violence fondée sur le genre en milieu scolaire (SRGBV) touche des millions d’enfants à travers le monde et représente un obstacle majeur au droit à l’éducation.

Lire la suite.

 
 
Des jeunes condamnés à la pauvreté?

Les jeunes qui sont rémunérés au salaire minimum risquent fort de demeurer dans la pauvreté. En octobre 2015, plus de 60 % des Québécoises et Québécois rémunérés au salaire minimum sont des jeunes de 15 à 24 ans, alors qu’ils ne représentent que 15 % de tous les travailleurs. C’est ce que révèle une compilation par la Commission des normes du travail de données de Statistique Canada et publiée sur la Banque de données des statistiques officielles.

Lire la suite du texte du journal Métro.

 
 
Dossier de la revue Relations : Sortir du «choc des civilisations»
Relations

Un funeste hasard fait que c’est la veille des attentats qui ont à nouveau ébranlé Paris, le 13 novembre, que ce nouveau numéro de Relations est sorti des presses, comme pour nous rappeler la prégnance de l’appel à la vigilance et à la paix qu’il porte. Nos pensées sont bien sûr avec toutes les victimes innocentes de ces attentats abjects. Mais elles sont aussi avec toutes celles que fait la « guerre au terrorisme » apparemment sans fin qui ne manquera pas d’être relancée. En cela, l’analyse que fait ce dossier de la logique du «choc des civilisations» qu’imposent implacablement au monde nos élites depuis le 11 septembre 2001, reste, malheureusement, plus que jamais pertinente.

Lire la suite.

Lire la suite
 
 
Réinvestir dans l'habitation communautaire : une façon rentable d'être solidaire

Le montant alloué au développement du logement social et communautaire par le biais du programme AccèsLogis Québec a été amputé de 50% lors du dernier budget provincial. Nous devrions, au contraire, réinvestir et faire de l'habitation communautaire une priorité puisqu'elle répond de manière durable à un besoin essentiel: celui de se loger convenablement à un coût accessible.

Lire la suite du texte d’opinion de Jean-Martin Aussant, Daniel Boyer, Laure Waridel, Gérald Larose, et plusieurs autres individus et regroupements provinciaux publié par La Tribune.

 
 
Autre manifestation à Ottawa pour le logement social et la lutte à la pauvreté

Des centaines de personnes se sont rassemblées, vendredi à Ottawa, pour rappeler au premier ministre Justin Trudeau ses engagements en matière de logement social et de lutte à la pauvreté. Cette manifestation était organisée par le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et le Réseau Solidarité Itinérance du Québec (RSIQ). Attendant des «gestes très rapides du gouvernement», le FRAPRU et le RSIQ citent notamment «la fin des subventions aux logements sociaux existants qui sera une réalité pour 25 100 appartements au Canada d'ici la fin de 2015. C'est aussi le cas des orientations de la Stratégie des partenariats de lutte à l'itinérance (SPLI) qui doivent être modifiées, dans les plus brefs délais.»

Lire la suite du texte sur radio-canada.ca

Lire la suite
 
 
L’évaluation environnementale stratégique sur les hydrocarbures : une démarche qui porte atteinte aux droits de la personne

La Ligue des droits et libertés (LDL) considère que l’évaluation environnementale stratégique (ÉES) sur les hydrocarbures ne respecte pas les conditions minimales d’une consultation publique respectueuse des droits de la personne. La LDL tient à rappeler au gouvernement du Québec que, par ses pratiques restrictives de la participation citoyenne, il contribue lui-même à créer des conditions de tensions sociales et d’affrontements politiques. Elle appelle le gouvernement à considérer plus sérieusement sa responsabilité d’assurer un espace démocratique largement ouvert, seul garant de la cohésion et de la stabilité sociale. La démocratie, faut-il le rappeler à nos dirigeant-e-s, prend du temps.

Lire le mémoire de la LDL.

 
 
Des jeunes discutent des enjeux climatiques à la COY de Montréal
COY

La COY 11, une Conférence de la jeunesse sur le climat, se tiendra à Montréal, aux universités McGill et UQAM, en même temps que la 11e COY à Paris, du 26 au 29 novembre. ATTAC-Québec y contribue par les interventions de Claude Vaillancourt, qui donnera un atelier sur le Partenariat transpacifique et les changements climatiques, le vendredi 27 novembre à 16h au Pavillon de design (DE) à l’UQAM, et Dominique Bernier, qui interviendra, aux côtés de Maude Prud’homme et Duff Conacher au sujet de la convergence des mouvements le samedi 28 novembre à 9h30 à la Salle Paul-Gérin-Lajoie (N) à l’UQAM. La COY (pour Conference of Youth en anglais) permet chaque année à des jeunes du monde entier de se rassembler avant la Conférence des Parties organisée par l’ONU (en anglais, COP pour Conference of Parties) afin de discuter des enjeux climatiques.

Inscription et programme.

 
 
Consultations bidon sur les hydrocarbures au Québec

Forer ou ne pas forer? Là est la question. Ou plutôt, là devrait être la question. Parce que dans les présentes consultations publiques dans le cadre de l’Évaluation environnementale stratégique (ÉES) sur les hydrocarbures au Québec et les forages sur l’île d’Anticosti, on nous demande comment on va exploiter le pétrole et le gaz, pas pourquoi. Des consultations bidon. Bidon comme dans «faire semblant». Bidon comme dans «baril de pétrole». Bidon comme dans: on prépare le terrain pour une nouvelle loi qui va lancer l’exploitation des hydrocarbures au Québec, que vous le vouliez ou non.

Lire la suite du billet de blogue du RQGE.

 
 
Toronto : meilleure ville au monde pour les jeunes

Pour les jeunes de 13 à 25 ans, il fait bon vivre à Toronto. C'est le constat de la Fondation Citi qui a rendu public son index « Youth Economy Strategy », qui cherche à offrir aux politiciens et chefs d'entreprises des données comparatives sur la situation des jeunes dans 35 villes du monde. La ville est au premier rang de 10 des 31 critères, dont la facilité de commencer une entreprise, la qualité des possibilités d'emplois pour les jeunes et l'accès à la technologie. New York figure au 2e rang et Chicago au 3e rang du palmarès.

Lire la suite du texte sur radio-canada.ca