Infolettre du SCCUQ – 22 octobre 2015
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouvez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

Activités reliées au SCCUQ :

Jusqu’au 25 octobre : Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze
Du 24 octobre au 2 novembre : Affichage des charges de cours du trimestre Hiver 2016
10 novembre : Assemblée générale du SCCUQ sur la négociation

Autres activités :

22 octobre : Soirée débat de la revue Relations : Danger : impasse du progrès
22 octobre : Conférence Solidaires avec les Dominicains d’origine haïtienne
Du 18 au 24 octobre : Semaine nationale de la santé et de la sécurité du travail
26 octobre : Cocktail anniversaire du régime d’assurance-chômage et de la Grande marche des chômeurs
26 au 28 octobre : Journée de grève rotative des enseignantes et enseignants de la FAE
26 octobre au 17 novembre : Grève tournante du Front commun
Jusqu’au 28 octobre : Marché fermier bio-local-solidaire tous les mercredis
29 octobre : Journée de réflexion sur l’égalité des droits en situation de précarité
2 novembre : Je protège mon école publique
2 novembre : Commission populaire de l’Action Communautaire Autonome
3 novembre : Manifestation du milieu communautaire
5 novembre : Manifestation de l’ASSÉ pour un réinvestissement dans les services publics
12 novembre : Colloque de l’IRIS sur la question de la dépossession
28 novembre : Manifestation de la Coalition Main rouge : Saccage austère? Réplique populaire!
29 novembre : Marche pour le climat, les solutions et la justice climatique
1er au 3 décembre : Grève nationale du Front commun

 
 
Entre vous et moi

Le journal étudiant Montréal Campus a récemment demandé à l’UQAM une copie de son Budget pour l’année 2015-2016 tel qu’adopté par le Conseil d’administration le 28 avril 2015. Il a dû effectuer sa demande en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics pour finalement recevoir un refus de l’institution sur la base que le document constitue «un secret industriel […] ou un renseignement financier, commercial ou technique lui appartenant et dont la divulgation risquerait […] de causer une perte à l’organisme ou de procurer un avantage appréciable à une autre personne». En un clic sur le site de l’Université de Montréal vous pouvez obtenir le budget de l’institution avec les commentaires appropriés. Quand la transparence prévaut, tout devient plus simple, mais quand l’opacité est recherchée, on peut se retrancher derrière les textes de loi.

Je vous invite à signer deux pétitions. Une vient à la défense d’un collègue colombien emprisonné et l’autre à la défense de nos universités mises en péril par les compressions budgétaires. Ça ne vous prendra que quelques minutes de votre temps, mais ce seront des minutes bien investies. Parlant de minutes bien investies, n’oubliez pas de postuler pour les cours désirés pour le trimstre d’hiver 2016 à compter du samedi 24 octobre.

Richard Bousquet
Vice-président à l’info du SCCUQ

 
 
SCCUQ
 
 
Affichage principal pour le trimestre d’hiver à partir du 24 octobre : Postulez! Acceptez! Enseignez!

À la veille de l’affichage principal pour le trimestre d’hiver 2016 (qui commence le samedi 24 octobre), le Comité des agentes et agents de relations de travail du SCCUQ voudrait vous faire quelques rappels importants.

Lire la suite
 
 
Assemblée d’unité départementale : votre présence est importante

C’est actuellement le temps des assemblées d’unité départementales. Ces assemblées sont le lieu privilégié pour discuter de la situation et des différents enjeux dans vos départements respectifs et pour élire vos représentantes et représentants locaux pour l’année 2016. Le lunch est offert. Les personnes chargées de cours ont reçu un avis de convocation et on espère vous voir en grand nombre. Votre présence est importante en cette période de compressions et de négociation de notre convention collective.

 
 
Négociation : Assemblée générale des personnes chargées de cours le 10 novembre
Infolettre-nego

Le SCCUQ convoque ses membres chargées et chargés de cours à une assemblée générale le mardi 10 novembre, à 13h, au A-2860 (Pavillon Hubert-Aquin). À l’ordre du jour: Présentation du projet syndical de modifications à la convention collective, état de l’avancement de la négociation et élection d’une ou un membre au Comité de négociation. Plus de détails à venir.

 
 
Dates d'affichage pour les charges de cours du trimestre Hiver 2016

Les charges de cours disponibles pour le trimestre Hiver 2016 seront affichées sur Accent à compter du 24 octobre 2015 et les personnes chargées de cours auront jusqu’au 2 novembre pour enregistrer leurs candidatures. Elles devront par la suite répondre à la proposition de cours attribués sur Accent entre le 7 et le 12 novembre.

 
 
Babillard des membres
 
 
Patrick Daigle a supervisé un cours de plein air au Vermont qui s’est transformé en camping d'hiver

Le week-end dernier, 26 étudiants du baccalauréat d'intervention en activité physique ont goûté aux joies de l'hiver dans le cadre de leur cours Enseigner l'éducation physique et à la santé en milieu de plein air. Alors qu'ils étaient partis pour une expédition de camping de trois jours au Vermont, l'hiver leur est littéralement tombé dessus. Ils se sont réveillés avec quelques centimètres de neige au sol et un thermomètre affichant -5 degrés le dimanche! L'expérience a été riche en enseignement pour ces étudiants, affirme le chargé de cours Patrick Daigle, qui supervisait cette fin de semaine de formation.

Lire la suite.

 
 
Yves Louis-Seize ouvre une galerie d'art à Ville Saint-Gabriel

Installé à Saint-Gabriel depuis 2008 avec son atelier-résidence, Yves Louis-Seize y possède maintenant sa propre galerie d'art (YL-S). L'établissement de l'artiste en art contemporain prend place dans une ancienne caisse populaire, à deux pas de l'Hôtel de ville. La renommée et le rayonnement de M. Louis-Seize à l'échelle de la province concourent à consolider la position de sa ville comme joueur majeur sur l'échiquier culturel de la MRC de D'Autray, selon le maire Gaétan Gravel.

Lire la suite du texte sur lactiondautray.com

 
 
Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze : Voyage au pays des âmes
echieze

L'exposition de photographies du chargé de cours au Département d’informatique Emmanuel Chieze, Voyage au pays des âmes, a lieu du 30 septembre au 25 octobre, au Centre Boréart de Granby. Le vernissage se déroulera le dimanche 4 octobre de 13 h à 16 h. Le projet propose d'effectuer un voyage là-haut, au pays des âmes. Ce pays est plus vaporeux que les paysages terrestres auxquels nous sommes habitués, moins groundé. Il présente néanmoins de réelles ressemblances avec certains paysages terrestres, tels que certains paysages du Grand Nord ou des ensembles volcaniques. Ce projet se veut une invitation au dépaysement, à la contemplation et à l'apaisement dans une nature à l'échelle démesurée.

 
 
Monde syndical
 
 
Le secteur public en grève : le mot du président dans le prochain numéro de Perspectives CSN
GreveSecteurPublic

Il fallait être dans les rues du centre-ville de Montréal, le 3 octo­bre, pour ressentir la fébrilité, mais aussi toute la force qui émanent d’une foule compacte de plus de 150 000 personnes marchant, déterminées, d’un même pas vers un même but. On s’y sentait projeté en avant, poussé par l’énergie déployée par ces femmes et ces hommes venus de partout et d’aussi loin que Blanc-Sablon pour exprimer leur solidarité. Dans l’histoire du Québec, jamais une manifestation syndicale n’avait réuni autant de travailleuses et de travailleurs. Mais nous n’étions pas seuls.

Lire la suite du mot du président de la CSN.

 
 
Le Front commun déclenche la grève le 26 octobre

Fort d'un mandat de grève de six jours, le Front commun annonce que ses premiers jours de débrayage se tiendront dans la semaine du 26 octobre si aucune avancée sérieuse n'est constatée aux différentes tables de négociation du secteur public. «Notre calendrier de grève, basé sur le principe de gradation des moyens de pression, prévoit laisser tout l'espace nécessaire à la négociation, affirme Francine Lévesque, vice-présidente de la CSN. Nous commencerons, si nécessaire, la semaine du 26 octobre, à raison d'une journée par région.»

Lire la suite.

 
 
Le secteur scolaire condamne l’attaque libérale envers les droits du personnel de soutien

La Fédération des employées et employés de services publics de la CSN (FEESP-CSN) et la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) ont reçu comme une gifle l'annonce du dépôt, mercredi matin à l'Assemblée nationale, d'une motion libérale obligeant les services de garde à demeurer ouverts lors des journées de grève. Cette motion n'a toutefois pas été soumise au vote puisque Québec solidaire a refusé d'en débattre. «Nous, les employées et employés de soutien des écoles, sommes partie prenante de cette négociation, au même titre que les enseignantes et les enseignants», a déclaré Danielle Beaulieu, présidente du secteur scolaire de la FEESP.

Lire la suite.

 
 
Pétition en défense au professeur colombien Miguel Beltrán
Beltran

La Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec invite ses membres à signer une pétition en défense au collègue colombien, le professeur Miguel Beltrán, arrêté le 31 juillet 2015 et détenu à Bogota à la prison La Picota, de triste renommée. La University and College Union (UCU) du Royaume-Uni et l'organisation Justice for Colombia ont lancé une pétition en ligne (en anglais) en appui à Miguel Beltrán qui demande à la Cour suprême de la Colombie de rendre une décision dans l'appel de Miguel et à faire en sorte que ce soit un processus impartial et diligent.

Lire la suite.

 
 
Les milieux syndical et communautaire se réjouissent de la fin du règne de Stephen Harper

La CSN applaudit la décision des électeurs et des électrices de congédier le gouvernement de Stephen Harper, et rappelle l'importance de rester vigilant face à l'élection du Parti libéral du Canada. Pour la CSN, la défaite des conservateurs est une victoire importante pour l'ensemble du mouvement syndical, les femmes, les scientifiques, les artistes, les chômeurs, les peuples autochtones, et la société civile. «Nous devons nous assurer que Justin Trudeau respecte ses promesses d'abroger les lois antisyndicales (C-525 et C-377), d'annuler les changements visant les fonds de travailleurs et ceux apportés à l'assurance-emploi en 2012, et de rétablir le financement de Radio-Canada pour assurer sa pérennité», commente Jacques Létourneau, président de la CSN.

Lire la suite.

FTQ : Le Québec a rejeté massivement la politique de la peur et de la division.
La CSQ salue le changement de gouvernement.
Le milieu communautaire souhaite des actions rapides du gouvernement Trudeau.
Remettre le développement de l’éducation des adultes sur les rails.
La victoire des libéraux de Justin Trudeau fait naître des attentes.
Les 7 travaux montréalais de Justin Trudeau.
Trudeau promet un gouvernement à l'écoute des scientifiques et des fonctionnaires.
IRIS : Ces votes qui ne comptent pas.

 
 
Le Front commun occupe les bureaux de la Banque HSBC
FrontCommn

Après s'en être pris à la firme KPMG la semaine dernière pour son rôle allégué dans l'évasion fiscale, c'est à la Banque HSBC que le Front commun s'est attaqué jeudi, occupant ses bureaux au centre-ville de Montréal. Une action qui s'inscrit dans le cadre des semaines de perturbations socio-économiques du Front commun, à l'aube d'une grève tournante qui touchera l'ensemble des régions du Québec dès la semaine prochaine.

Lire la suite.

Les directions des collèges visées par les profs de cégep.
Dîner-causerie du ministre Leitão perturbé.
Occupation des bureaux de KPMG à Montréal.

 
 
Plus de 12 000 personnes solidaires pour la 4e Marche mondiale des femmes à Trois-Rivières

Écoutez les revendications et visionnez la vidéo des milliers de femmes réunies le 17 octobre, à Trois-Rivières, sur le thème Libérons nos corps, notre Terre et nos territoires.

 
 
La CSN salue le dépôt du projet de loi qui veut mettre fin aux frais accessoires

La CSN accueille favorablement le dépôt du projet de loi 491 à l'Assemblée nationale par la députée de Taillon, Diane Lamarre. Ce projet de loi vise à mettre fin aux frais accessoires par la modification de diverses dispositions législatives, en réponse aux amendements déposés par le ministre Barrette au projet de loi 20, qui légaliseront la tarification de certains services de santé. «Le nouveau gouvernement fédéral doit assurer le respect de la loi fédérale et rappeler à l'ordre le ministre Barrette», croit Jean Lacharité, vice-président de la CSN.

Lire la suite.

 
 
Ni plus ni moins comme tout le monde en nomination au Gala arc-en-ciel
Niplusnimoins

Le comité LGBT du Conseil central du Montréal métropolitain–CSN, avec sa formation Ni plus ni moins comme tout le monde a été mis en nomination par le Conseil québécois LGBT pour les prix d’Excellence du 12e Gala Arc-en-ciel, dans la catégorie Initiative par Excellence. Cette formation, offerte tous les mois, vise à sensibiliser les milieux de travail à la question de l’homophobie. Elle s’adresse aux nouveaux délégués, déléguées de syndicats affiliés au Conseil central.

Lire la suite.

 
 
Serbie : le combat syndical contribue à mettre un terme à la discrimination à l’égard des femmes fonctionnaires

Par une décision applaudie par le Teachers’ Union of Serbia, la Cour constitutionnelle serbe a annulé une loi imposant des restrictions aux employés dans le secteur public, qui visait et discriminait spécifiquement les femmes. Ce changement signifie que toutes les femmes âgées de 60 ans et 6 mois qui travaillent dans les secteurs de l’éducation (3500 enseignantes), de la santé et de l’administration publique ne seront plus obligées de prendre la retraite anticipée prévue par la loi et pourront continuer à travailler jusqu’à 65 ans.

Lire la suite.

 
 
Le président de la Bahraini Teachers’ Association a besoin de soins médicaux urgents
Bahraini

L’administration pénitentiaire interdit au président de la Bahraini Teachers’ Association de recevoir ses traitements médicaux alors qu’il purge une peine de cinq ans de prison. Mahdi Abu Dheeb a été condamné par un tribunal militaire en avril 2011 sur la base d’accusations injustifiées, et devrait être libéré en avril 2016. En réponse à cette terrible situation, l’Internationale de l’éducation a appelé ses affiliés à rejoindre un appel lancé par Amnesty International, demandant aux autorités bahreïniennes d’autoriser Mahdi Abu Dheeb à recevoir les soins médicaux dont il a urgemment besoin, ainsi qu’à le libérer de prison.

Lire la suite.

 
 
Des milliers d’enseignantes et d’enseignants manifestent dans la capitale polonaise

À l’occasion de la Journée nationale de l’éducation, plus de 15000 enseignantes, enseignants, travailleuses et travailleurs du secteur de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, sont descendus dans les rues de la capitale polonaise, le 14 octobre pour protester contre la politique d’éducation.

Lire la suite.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Université en péril : pétition du collectif SOS Université pour faire cesser les coupes budgétaires

Pour faire cesser les coupes budgétaires qui menacent la formation, la recherche et les services universitaires, le collectif SOS Université a lancé la pétition Université en péril. Cette pétition a récolté près de 3000 signatures. Elle a aussi reçu l’appui des trois partis d’opposition représentés à l’Assemblée nationale. Les membres de toutes les catégories de personnel universitaire ainsi que les étudiantes et étudiants sont conviés à signer, si cela n’est pas déjà fait. Il ne reste que quelques jours, puisque la pétition sera acheminée au Gouvernement ainsi qu’aux administrations de toutes les universités le 3 novembre.

 
 
Manifestation de l’ASSÉ pour un réinvestissement massif dans les services publics
ManifASSE

L'ASSÉ tiendra une manifestation nationale pour un réinvestissement massif dans les services publics le jeudi 5 novembre, au Parc linéaire de la Commune (coin St-Laurent), à 13h. La contestation contre le saccage de notre filet social prend de l'ampleur. Enseignants et enseignantes, infirmiers et infirmières prennent des mandats de grève pour revendiquer de meilleures conditions de travail et défendre l'école publique ainsi que notre système d'éducation. Les groupes communautaires ferment aussi leur porte pour manifester dans la rue. L'austérité est un choix politique et nous savons que des alternatives existent.

 
 
Quand le financement des universités diminue, c’est toute la société qui écope

Au cours des dernières semaines, les partis politiques ont multiplié les promesses. Malheureusement, l’enseignement supérieur et la recherche universitaire ont été les grands absents des débats. Et pourtant: l’économie, l’emploi, le réchauffement climatique, le développement durable, la santé, la qualité de vie et le vivre ensemble sont autant d’enjeux pour lesquels les avancées de la recherche et la formation de personnel hautement qualifié sont essentielles.

Lire la suite du texte d’opinion du recteur de l’UQAM sur LaPresse+.

 
 
Un professeur de l'Université Laval féminise ses plans de cours

Soucieux de «frapper les esprits», un professeur de relations industrielles de l'Université Laval, Mustapha Bettache, jette un pavé dans la mare grammaticale en proposant une féminisation de ses plans de cours. Aux oubliettes, la formule traditionnelle voulant que le masculin l'emporte sur le féminin...

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
Des lacunes face aux carrières en sciences et technologies

Les études nécessaires pour obtenir un métier en sciences et technologies sont perçues comme difficiles par les élèves et «non accessibles à n'importe qui». C'est l'un des nombreux constats que dresse une étude menée par des chercheurs de l'Université de Sherbrooke et de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). «Cette lacune dans le développement de la culture scientifique» est un «constat inquiétant pour la progression économique et sociale du Québec», constatent les chercheurs.

Lire la suite du texte de La Tribune.

 
 
L'UQAC se démarque en recherche

L'Université du Québec à Chicoutimi est l'université canadienne qui a investi le plus d'argent en recherche en partenariat avec l'industrie au cours des cinq dernières années. L'établissement figure au premier rang de la liste établie par la Research Infosource.

Lire la suite du texte du Quotidien.

 
 
La recherche fondamentale, à quoi bon?

Par les temps qui courent, la remise en question de la recherche fondamentale au Canada traduit une incompréhension totale de la façon avec laquelle un pays s'inscrit dans la course mondiale à l'innovation. Il y a déjà assez des gens peu informés, considérant malheureusement nos scientifiques comme des «pelleteurs de nuages». Mais voir des personnes responsables de nos destinées en faire autant constitue une véritable catastrophe nationale.

Lire la suite du texte d’opinion publié par Le Soleil.

 
 
Inscriptions à l'université : le déclin se poursuit en Atlantique

Le nombre d'inscriptions dans les programmes de premier cycle des universités en Atlantique a encore diminué cette année, selon l'Association des universités de l'Atlantique. Dans leur ensemble, les universités de la région comptent 1276 étudiants de moins à temps plein. Il s'agit d'une baisse de 2% comparativement à l'an dernier. C'est la troisième année de suite que l'on observe une diminution dans la région.

Lire la suite sur radio-canada.ca

 
 
La Journée mondiale de la statistique va droit au but et se concentre sur les faits qui sont à la base des décisions
JourneeStatistique

Même si les statistiques n’intéressent pas tout le monde, l’importance des données et leur rôle dans la prise de décisions et l’élaboration de politiques sont indiscutables et, lorsqu’il s’agit de l’éducation, les statistiques ne mentent pas.

Lire la suite.

 
 
Accueil d'étudiants réfugiés syriens : les universités francophones à la traîne

Depuis la rentrée scolaire, au moins 18 universités anglophones au Canada, dont McGill, Concordia et Bishop’s, ont lancé des initiatives pour accueillir des étudiants syriens dans la foulée de la crise mondiale des réfugiés. Aucun programme similaire n'a cependant encore été mis de l'avant dans les établissements francophones.

Lire la suite du reportage sur radio-canada.ca

 
 
Accueillir des étudiants étrangers pour qu’ils contribuent au dynamisme du Québec

La question mérite d’être formulée clairement: pourquoi devons-nous continuer d’accueillir des étudiants étrangers? Et quelles balises devrions-nous mettre en place pour que l’échange soit équitable? Alors que notre société peine à financer adéquatement son réseau universitaire, la tentation peut être forte de privilégier l’admission des étudiants étrangers sur celle des étudiants d’ici. Or, en procédant de la sorte, nous risquons de faire passer les raisons économiques avant les raisons académiques. Ce qui n’est jamais une bonne approche. S’en remettre aux étudiants étrangers pour financer nos universités, c’est implicitement avouer que nous n’avons pas les moyens de nous payer le système universitaire que nous prétendons vouloir.

Lire le texte d’opinion du recteur de l’UdeM dans LaPresse+

 
 
L’éducation des enfants de réfugiés au cœur du Forum mondial sur la migration
EducationMigrants

L’Internationale de l’éducation s’est jointe aux Global Unions en Turquie pour l’édition 2015 du Forum mondial sur la migration et le développement afin de réclamer le respect des droits de la personne, du travail et à l’éducation pour les migrantes et les migrants.

Lire la suite.

 
 
Afrique du Sud : affrontements entre étudiants et policiers devant le Parlement du Cap

La police anti-émeute sud-africaine a lancé mercredi des grenades assourdissantes pour repousser plusieurs centaines d'étudiants qui tentaient de pénétrer dans le Parlement au Cap, a constaté l'Agence France-Presse. Depuis plusieurs jours, des milliers d'étudiants sud-africains protestent contre l'augmentation des frais de scolarité pour la rentrée prochaine, perturbant le fonctionnement des principales universités du pays.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
Manifestation du milieu communautaire parce qu’on n’a pas les moyens de s’en passer
communautaire

Le 3 novembre, une manifestation du milieu communautaire partira à 13h devant le bureau du premier ministre Couillard, au coin des rues Mcgill College et Sherbrooke, et se terminera à la place Émilie-Gamelin. Les participants sont encouragés à apporter leurs vieilles clés pour une action symbolique! Une semaine d’action des organismes communautaires se déroulera du 2 au 6 novembre. Les groupes communautaires jonglent depuis de trop nombreuses années avec des subventions inadéquates, alors que la population est plus nombreuse à venir cogner à leurs portes. Sans changement dans la situation actuelle, plusieurs risquent de s’effondrer.

Lire la suite.

 
 
Marche pour le climat, les solutions et la justice climatique
Marche

Une marche pour le climat, les solutions et la justice climatique se déroulera à Ottawa le 29 novembre. À la veille de la conférence de Paris sur les changements climatiques, ça sera l’occasion de rappeler au gouvernement libéral nouvellement élu que la transition vers des énergies renouvelables est non seulement nécessaire, mais aussi possible! Un autobus partira de la CSN, à Montréal, à 9h30, et sera de retour vers 18h. Pour réserver votre place, contactez Mylène Talbot ‎(Mylene.Talbot@csn.qc.ca)‎. Plus de détails à venir.

Pour en savoir davantage et confirmer votre présence.

 
 
Une privatisation de la lutte à la pauvreté qui inquiète le milieu communautaire
Privatisation

Plusieurs organisations communautaires et syndicales réagissent à l'annonce de Centraide du grand Montréal faite la semaine dernière à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Le Projet impact collectif (PIC) est un tout nouveau consortium sous l'égide de Centraide et regroupant cinq autres fondations privées désirant investir 17 millions $ sur cinq ans dans le développement social dans différents quartiers de Montréal. Dans un contexte où l'on assiste à un désengagement de l'État dans plusieurs programmes sociaux, l'arrivée massive du secteur privé dans le développement social semble annoncer un changement radical dans l'approche de lutte contre la pauvreté. «Sommes-nous en train d'assister à une privatisation de la lutte à la pauvreté? À une augmentation de la place de la philanthropie pour pallier le désengagement de l'État?», s'interroge Sébastien Rivard, porte-parole du Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal.

Lire la suite.

 
 
Outil d’éducation populaire sur la grève sociale
OutilEducation

La Coalition Main rouge a produit un outil d’éducation populaire sur la grève sociale. La grève sociale, c’est un arrêt de travail et d’activités le plus large possible. Cela a pour but de s’opposer à des décisions du gouvernement qui vont à l’encontre des intérêts de la majorité de la population. C’est donc un mouvement de grève qui regroupe des groupes sociaux de différents secteurs (syndicats, associations étudiantes, groupes communautaires, groupes de femmes, etc.). Une grève sociale est différente d’une grève traditionnelle dans un syndicat puisqu’elle a des revendications communes à portée sociale plus larges que d’obtenir une meilleure convention collective, et qu’elle regroupe plusieurs secteurs de la société.

Lire la suite.

 
 
D’où vient le Bonhomme Sept Heures?

Un peu comme «pissou» (pea soup), le Bonhomme Sept Heures (bone setter) est apparu dans notre vocabulaire par une méconnaissance de l’anglais. Il y a souvent une marge importante entre la réalité et ce que nous croyons être la réalité, et ce, peu importe notre âge. À l’instar de la perception que nous avons du Bonhomme Sept Heures, The Guardian présentait dernièrement la différence qui existait entre la perception des citoyens et citoyennes de plusieurs pays, dont le Canada, à l’égard de l’immigration, de la religion ou encore des taux de participation aux élections, d’une part, et la réalité statistique, de l’autre.

Lire la suite du blogue de l’IRIS.

 
 
Les OSBL ne sont pas des lobbys : le ministre Fournier fait la sourde oreille

La lettre du ministre Jean-Marc Fournier en réponse aux 8500 signataires de la pétition Opposition à l'ajout des organismes sans but lucratif, et des appels au public, dans le champ d'application de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme. Le ministre y répète qu'il donne suite aux propositions du Commissaire au lobbyisme, qu'il propose «de rendre transparentes les activités d'influence des OSBL» et que cela «ne vise aucunement à restreindre le travail essentiel des OSBL, mais à offrir à la population le plus d'informations possible quant à la prise de décisions des élus» ... Que ce soit ce qu'il vise ou non, ne change rien au fait que le projet de loi 56 bâillonnera les OSBL.

Lire la suite.