Infolettre du SCCUQ – 27 novembre 2014 ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouverez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

29 novembre : Manifestation : refusons l’austérité!
3 décembre : Consultation pour la convention collective à l’ESG
4 et 5 décembre : Forum sur les profilages : le travail policier et judiciaire sous la loupe
5 décembre : Table ronde sur le thème Féminicide, mémoire et reconnaissance
9 décembre : Rendez-vous national sur l’avenir du système public de santé et de services sociaux
11 décembre : Souper de Noël du SCCUQ
Jusqu’au 17 décembre : Exposition de Dominique Sarrazin

 
 
SCCUQ
 
 
Mot de la présidente : joignez-vous à la manifestation du 29 novembre
Austerite

Le comité exécutif du SCCUQ invite tous ses membres à se mobiliser le samedi 29 novembre contre le plan d’austérité du gouvernement Couillard. Nous dénonçons le démantèlement à la pièce du modèle québécois par notamment des compressions à répétition dans les universités et les cégeps, une restructuration du régime de santé qui centralise les pouvoirs aux mains du ministre Barrette, une modulation des tarifs en garderie imposant la logique de l’utilisateur payeur, le démantèlement inutile de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et les compressions dans les groupes communautaires. Contre cette opération de destruction, je vous donne rendez-vous à midi sur la rue Metcalfe (entre les rues du Square Dorchester et René-Lévesque). Le départ de la manifestation se fera à 13 heures. Rejoignez notre bannière qui avoisinera celles du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM) et de la FNEEQ.

Marie Blais, présidente du SCCUQ, au nom du comité exécutif

 
 
Mobilisation du 3 décembre : distribution de À nous l’UQAM!
ANous

Le 3 décembre, le SCCUQ et le SETUE distribueront dans les corridors de l’UQAM la déclaration commune À nous l’UQAM! Par cette déclaration, les associations étudiantes et les syndicats s’opposent aux compressions budgétaires imposées par le gouvernement Couillard et réaffirment leur vision de l’UQAM soit : une université publique, accessible et collégiale. Vous êtes invités à vous joindre à nous à 11h30 au local syndical (A-R540). À 12h15, le SCCUQ et le SETUE donneront leur appui au Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CSSS Jeanne Mance pour dénoncer le projet de loi 10. La manifestation aura lieu au 1250 Sanguinet (en face du Pavillon de Sève). Une soupe populaire sera servie à cette occasion. Après cet arrêt, la distribution commune de À nous l’UQAM! se poursuivra dans les couloirs de l’UQAM.

 
 
Réservez votre place pour le souper de Noël du SCCUQ

Le repas de Noël du SCCUQ déménage cette année dans la magnifique salle du Lion d’Or – 1676, rue Ontario Est (métro Papineau) – le jeudi 11 décembre, dès 18 h 30. Et nous sommes ravis de vous annoncer que 130 personnes chargées de cours pourront y participer, soit 30 de plus que par les années passées. Mais faites vite il ne reste plus que XX places disponibles. Au programme : les plats délicieux du restaurant Au petit Extra, des prix à gagner et de la musique sélectionnée par le Comité mobilisation-intégration pour vous donner l’irrésistible envie de prendre d’assaut la piste de danse.

Réservez votre place avant le 1er décembre. Vous pouvez le faire par courriel (sccuq@uqam.ca) ou par téléphone au 514 987-3000, poste 3720. Par contre, nous vous demandons de bien vouloir nous prévenir dans les meilleurs délais si vous devez ensuite annuler votre présence parmi nous, afin qu’une autre personne puisse profiter de cette invitation.

N.B. : Veuillez nous faire part de toute allergie ou intolérance alimentaire.

Liste des 102 membres déjà inscrits (27 novembre, 15 h).

 
 
École des sciences de la gestion : consultation pour le renouvellement de la convention collective

M. Raymond Bréard sera présent dans les locaux du pavillon J.-A.-De Sève pour répondre à vos questions et vous écouter sur le renouvellement de la convention collective. Il tiendra un kiosque SCCUQ le mercredi 3 décembre au rez-de-chaussée près des ascenseurs entre 16 h et 17 h 30. Profitez de cette opportunité pour échanger avec votre représentant au Comité de préparation de la négociation de la convention collective. Venez nombreux !

 
 
Marie-Pierre Boucher est élue à la vice-présidence aux relations intersyndicales
bouchermp

Les membres du SCCUQ ont élu Marie-Pierre Boucher à la vice-présidence aux relations intersyndicales lors de l’assemblée générale du 24 novembre. La chargée de cours Mariève Ross a reçu l’appui de ses collègues pour les représenter au Comité institutionnel de prévention du harcèlement sexuel et la chargée de cours Hélène Ouimet a été élue assesseure au Comité institutionnel de prévention du harcèlement psychologique. Les membres présents ont également dénoncé la nouvelle Politique d’évaluation des enseignements. Ils ont également adopté le nouveau Code de civilité du Syndicat.

 
 
Notre expérience d’enseignement à l’UQAM enfin reconnue en totalité

Le Syndicat a eu gain de cause dans le cadre d’un arbitrage portant sur la reconnaissance de la classification salariale antérieurement acquise à l’UQAM prévue à la clause 20.09 de la convention collective. Voici un résumé du litige qui opposait l’Université et le Syndicat quant à l’interprétation de cette clause : lorsqu’une personne chargée de cours demandait à se voir reconnaître sa classification salariale après avoir quitté la liste de pointage, l’Université ne considérait que l’échelon salarial et supprimait le pointage résiduel.

Lire la suite
 
 
Appel aux membres dans le cadre de la préparation de la négociation de la convention collective

Les membres du Comité qui prépare la négociation de la convention collective (CPCC) font un appel à toutes les personnes chargées de cours de l’UQAM. Ils sont disponibles pour recueillir des informations ou des commentaires sur la convention collective. Surtout, n’hésitez pas à les contacter! La préparation de la convention collective est le moment où vos représentants veulent vous entendre sur la convention collective. C’est une étape cruciale pour la négociation à venir et l’occasion de vous faire entendre. Le comité a décidé de procéder par sondage et par rencontres. Veuillez aussi noter que les membres du CPCC seront présents aux différentes assemblées d’unité.

Vous pouvez contacter les membres du CPCC aux adresses suivantes : Raymond Bréard: breard.raymond@uqam.ca, Louise Crépeau: crepeau.louise@uqam.ca, Germain Denoncourt: denoncourt.germain@uqam.ca, Francisco Goire: goire.francisco@uqam.ca, Jonathan Hope: hope.jonathan@uqam.ca, Jean Regnier: regnier.jean@uqam.ca, Pierre Trudel: trudel.pierre@uqam.ca.

 
 
Babillard des membres
 
 
Mélissa Blais et Sandrine Ricci participent à une table ronde sur le thème Féminicide, mémoire et reconnaissance

Dans le cadre du 25e anniversaire de l’attentat de Polytechnique, les chargées de cours Mélissa Blais et Sandrine Ricci participent à une table ronde sur le thème Féminicide, mémoire et reconnaissance, le vendredi 5 décembre à 17 h, à l'UQAM (local DS-1950), organisée par le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) en collaboration avec l’Institut de recherche et d'études féministes (IREF). Mélissa Blais est l’auteure de J’hais les féministes! Le 6 décembre 1989 et ses suites. Sandrine Ricci vient de publier Avant de tuer les femmes, vous devez les violer  ! Rwanda  : rapports de sexe et génocide des tutsi.

 
 
Marielle Lacombe, Gilles Dulude et Normand Ducasse ont coaché les étudiants de l’ESG au Symposium GRH

Les chargées et chargés de cours Marielle Lacombe, Gilles Dulude et Normand Ducasse faisaient partie des coaches des 24 étudiantes et étudiants du programme de premier cycle en gestion des ressources humaines de l’ESG UQAM qui ont participé du 20 au 22 novembre au Symposium GRH 2014 tenu à l’UQAR, sous les auspices du Regroupement des étudiants des facultés d’administration de l’Est du Canada (RÉFAEC).

Lire la suite.
 
 
Sandrine Ricci publie Avant de tuer les femmes, vous devez les violer ! Rwanda  : rapports de sexe et génocide des tutsi

La doctorante et chargée de cours en sociologie Sandrine Ricci vient de publier Avant de tuer les femmes, vous devez les violer ! Rwanda  : rapports de sexe et génocide des tutsi dans la collection Nouvelles Questions féministes aux Éditions Syllepse et distribué par SofédisSodis. Cet ouvrage s'intéresse aux propos et aux expériences de Rwandaises «réchappées de l’enfer», avant, pendant et après les massacres de 1994, ainsi qu’aux différents enjeux de leur parole mémorielle à l’heure de la réconciliation, au Rwanda et en situation d’exil au Québec.

 
 
Dominique Sarrazin expose ses œuvres à Shawinigan
Sarrazin

La chargée de cours Dominique Sarrazin expose ses œuvres au Centre d’exposition Léo-Ayotte du Centre des arts de Shawinigan jusqu’au 17 décembre. L’exposition Rainures est «une série de tableaux sur lesquels peinture et gravure se côtoient, laissant la teinte naturelle du bois se fondre aux couleurs terres et froides utilisées par l’artiste. Au départ, les grands formats sont réfléchis dans la composition et les lignes, pour ensuite laisser place au hasard et à la spontanéité du geste», explique l’artiste. L’exposition sera reprise dans la région de Montréal en janvier.

 
 
Monde syndical
 
 
Forum sur les enseignantes et les enseignants universitaires contractuels : un grand pas vers l'affirmation!
Forum

Le Forum sur les enseignantes et les enseignants universitaires contractuels organisé par la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) a conclu ses travaux hier en soulignant la 14e Journée nationale des chargées et chargés de cours. Pendant deux jours, quelque 200 personnes ont mené des discussions entourant le phénomène de la contractualisation en enseignement supérieur. Pour Sylvain Marois, vice-président de la FNEEQ responsable du regroupement université, la tenue de ce forum démontre que les enseignants universitaires contractuels sont plus que jamais décidés à faire reconnaitre leur apport à l'enseignement universitaire.

Lire la suite.

 
 
Les cégeps débutent la lutte contre les nouvelles compressions budgétaires

Plusieurs syndicats des cégeps du Québec dont ceux affiliés à Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) tenaient jeudi une journée nationale de manifestation afin de dénoncer les compressions supplémentaires de 19 millions dans le réseau collégial. Ces compressions mettent en péril la réussite et l'avenir de plusieurs étudiantes et étudiants, selon Nicole Lefebvre, vice-présidente de la FNEEQ-CSN.

Lire la suite.

 
 
Projet de loi 3 : les employés de services publics ont manifesté à travers le Québec et entament la Grande cassure

Plusieurs centaines de travailleuses et de travailleurs de la Fédération des employées et employés de services publics (CSN) représentant près de 8000 employé-es municipaux de la FEESP-CSN réunis au sein de la Coalition pour la libre négociation se sont rassemblés dans plus de 35 villes au Québec à l'occasion de la Grande cassure dans les relations de travail.

Lire la suite.

Visionner la vidéo.

 
 
Rapport de l’ISQ : le retard de rémunération des employés de l’État est toujours aussi grand

Le retard de rémunération qu’accusent les employés du secteur public par rapport aux autres travailleurs québécois demeure toujours aussi grand, constate le Front commun. Malgré un faible recul jugé non significatif par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) dans son rapport rendu public aujourd’hui, cet écart se situe maintenant à 7,6 % de la rémunération globale, et ce, pour des emplois comparables et en tenant compte de l’ensemble des avantages sociaux.

Lire la suite.

 
 
Services de garde éducatifs à la petite enfance : les deux projets de loi vont pénaliser les parents

La CSN déplore que le gouvernement aille de l’avant avec son projet de loi 28 qui consacrera, entre autres, la fin de la tarification unique et introduira la modulation des tarifs en services de garde éducatifs en fonction du revenu. Elle dénonce également le projet de loi 27 sur l’optimisation des services de garde qui pourrait avoir des impacts néfastes pour les parents. Pour la CSN, ces deux projets vont fragiliser davantage le réseau des services de garde à la petite enfance plutôt que de le renforcer.

Lire la suite.

 
 
Annonces du président du Conseil du trésor : des mesures extrêmement préoccupantes

Les annonces du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, en matière de réduction des effectifs et de la masse salariale de l'État entraineront une détérioration importante des services publics offerts aux citoyens et risquent de miner la capacité de l'appareil gouvernemental à répondre aux besoins de la population, estiment les porte-parole du Front commun. «La fonction publique québécoise a été secouée depuis plusieurs années par le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux, souligne Lucie Martineau, porte-parole du Secrétariat intersyndical des services publics. Faut-il rappeler à M. Coiteux les torts irréparables que ces mesures ont causés à de nombreux ministères, notamment au ministère des Transports, qui a vu son expertise en ingénierie être remplacée par le secteur privé, avec les conséquences qu'on connaît?»

Lire la suite.

 
 
Le prix Pierre-Vadeboncoeur de la CSN décerné à Alain Deneault
Deneault

C'est l'essayiste Alain Deneault, auteur de Paradis fiscaux, la filière canadienne, paru chez Écosociété, qui est cette année le lauréat du prix Pierre-Vadeboncœur. Ce prix, doté d'une bourse de 5000$, est remis pour une quatrième année par la CSN, lors du Salon du livre de Montréal, à l'essai considéré par le jury comme le plus intéressant et le plus pertinent parmi ceux soumis par une dizaine de maisons d'édition.

Lire la suite.

 
 
Commission de révision permanente des programmes : un rapport idéologique qui frapperait durement le Québec

La CSN a qualifié d'idéologique le rapport préliminaire de la Commission de révision permanente des programmes, présenté 23 novembre par Lucienne Robillard, et a dit craindre pour des hausses considérables de tarifs et de taxes ainsi qu'une ouverture vers davantage de privatisation, si le gouvernement du Québec décidait de reprendre à son compte les recommandations qui y sont formulées. «Personne n'est dupe de l'opération de relations publiques qui est en œuvre par le gouvernement de Philippe Couillard, a déclaré le président de la CSN, Jacques Létourneau. Il fait annoncer le pire par la Commission pour ensuite présenter un scénario de coupes moins dramatique.»

Lire la suite.

 
 
Deux pétitions sur la consigne des bouteilles de la SAQ et les sables bitumineux

Le Comité environnement et développement durable du Conseil central du Montréal métropolitain de la CSN invite les membres à signer deux pétitions sur le site de l’Assemblée nationale. La première pétition demande la mise en place d’une consigne sur les bouteilles provenant de la SAQ, pour que le verre soit trié à la source et recyclé. Dans la deuxième pétition, les signataires demandent au gouvernement du Québec de décréter un moratoire de deux ans concernant toute forme de transport du pétrole issu des sables bitumineux sur le territoire du Québec et de donner au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) le mandat d’organiser une consultation publique portant, entre autres, sur les éléments suivants : le processus d’extraction du pétrole des sables bitumineux et ses effets sur l’environnement; les différents types de transport de ce pétrole et les risques inhérents à chacun; l’identification de moyens nous permettant de diminuer notre dépendance au pétrole et, par conséquent, les émissions de gaz à effet de serre.

 
 
Pour préserver le Québec de la destruction : refusons l’austérité et marchons le 29 novembre
Austerite

Le 29 novembre, à 13 h, à Montréal et Québec, des organismes de la société civile, des associations étudiantes et des organisations syndicales sortiront ensemble pour lancer le message: «Refusons l’austérité !» Ce mouvement concerté des acteurs du progrès social veut rappeler au gouvernement Couillard qu’au-delà des consultations publiques «tape à l’œil», nous n’assisterons pas passivement au démantèlement de l’État-providence au Québec. À Montréal, le départ se fera de la Place du Canada, angle Peel et René-Lévesque.

Lire la suite.

 
 
Manifestation du 29 novembre : faire entendre la voix environnementale

Le 29 novembre prochain deux manifestions se tiendront à Montréal et à Québec sur le thème Refusons l'austérité. Pourquoi les citoyennes et citoyens préoccupés par l'environnement et le développement durable ainsi que les organisations associées au mouvement environnemental devraient participer à cette activité initiée par des organisations syndicales et communautaires? Il est beaucoup question dans les médias de l'impact des compressions budgétaires dans les organismes de concertation régionale (CRÉ) et local (CDEC), dans les CPE, les organismes communautaires sans oublier les services publics, notamment de la de santé et l'éducation. Mais qu'en est-il des enjeux environnementaux ?

Lire la suite.

 
 
Les employées et employés de l'Université Laval dénoncent les compressions

Pour la première fois en 25 ans, tous les syndicats de l'Université Laval ont manifesté mercredi d'une seule voix pour dénoncer les compressions de plus de 200 millions $ imposées aux universités québécoises pour l'année 2014-2015. Plusieurs centaines de personnes ont participé à l'évènement.

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Une pétition de l’ACFAS pour la défense de la recherche

Dans la foulée de la révision des dépenses publiques, le gouvernement Couillard semble également avoir dans sa mire la recherche. Les Libéraux semblent voir la recherche comme une dépense et non plus comme un investissement pour la société. Pourtant, la recherche un investissement, car les retombées socio-économiques sont beaucoup plus importantes que la dépense initiale. Nous vous invitons donc à soutenir l’initiative de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) en signant votre nom sur le site de l’organisation. «J'en appelle aux chercheurs et étudiants-chercheurs afin que nous fassions entendre, massivement, la voix de la recherche engagée sur la place publique», clame la présidente de l’ACFAS, Louise Dandurand.

 
 
Solutions pour le financement de l'enseignement supérieur

La capacité de l'État québécois à financer l'enseignement postsecondaire s'est considérablement détériorée. Depuis à peine un an, c'est plus de 400 millions$ en manque à gagner que les coupes en milieu universitaire ont générés. Ce manque à gagner s'ajoute aux compressions successives appliquées à un réseau affligé par un «dé-financement» chronique. Pour maintenir l'intégrité de ses réseaux d'enseignement postsecondaire, le Québec se doit de revoir sa fiscalité.

Lire le texte d’opinion du vice-recteur exécutif et au développement, Université Laval, Éric Bauce.

Québec doit investir en éducation, implore la rectrice de l'UdeS.

 
 
Le système collégial rapporte des milliards à la société

Une étude sur la contribution économique des cégeps et des centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) indique que ces établissements ont rapporté annuellement, en 2012-2013, 9,8 milliards de dollars à la société québécoise, dont 6,5 milliards de dollars en augmentation de la productivité. L’étude, réalisée par KPMG-SECOR, a été commandée par la Fédération des cégeps et le Réseau Transtech il y a un an. «Ce que l’étude lance comme message, c’est que pour le gouvernement, investir dans les cégeps, ça rapporte», affirme la directrice des communications de la Fédération des cégeps, Judith Laurier.

Lire la suite du texte du Devoir.

Les cégeps mobilisés contre l’austérité.

 
 
UQTR : le ministre Bolduc ira voir de plus près
UQTR

Le ministre de l'Enseignement supérieur, Yves Bolduc, entend aller voir de plus près ce qui se passe à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Malgré la déclaration du ministre, le président du conseil d'administration de l'UQTR, Yves Tousignant, estime que les documents mis au jour par les médias de la région dans une affaire d'éthique impliquant la rectrice, Nadia Ghazzali et l'ancienne vice-rectrice, Lucie Guillemette, à l'Université, sont de l'histoire ancienne.

Lire la suite du texte du Nouvelliste.

 
 
L'UQAR renonce à l'aide financière de TransCanada

L'Université du Québec à Rimouski (UQAR) a renoncé le 21 novembre à mettre sur pied une chaire de recherche sur le béluga avec le soutien financier de TransCanada. Les professeurs de l'Institut des sciences de la mer (UQAR-ISMER) ont convenu avec la direction de mettre fin aux pourparlers entamés plus tôt cet automne avec le promoteur de l'oléoduc Énergie Est.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Adhésion automatique : la Cour supérieure entendra les «carrés verts» en décembre
vert

Les «carrés verts» Laurent Proulx et Miguaël Bergeron seront entendus devant la Cour supérieure du 9 au 12 décembre. Ils souhaitent mettre fin au principe d'adhésion automatique des étudiantes et étudiants aux associations étudiantes lors de leur inscription au cégep ou à l'université.

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
« Ses études en médecine l’ont tuée »

Lorsque la police de Montréal a publié un avis de recherche avec la photo d’Émilie Marchand, à la mi-novembre, ses collègues médecins résidents au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) ont craint le pire. Comme beaucoup d’étudiants en médecine, la jeune femme de 27 ans vivait chaque jour du stress à un niveau élevé, jumelé à une impression de ne pas avoir droit à l’erreur. En effet, un résident en médecine soigne des patients tout en étant constamment évalué par ses supérieurs. Le 15 novembre, Émilie Marchand ne s’est pas présentée à sa garde à l’hôpital Notre-Dame. Elle a été trouvée morte deux jours plus tard dans sa voiture. Elle s’était suicidée.

Lire la suite du texte de La Presse.

Étudiants-médecins : résidents au bout du rouleau.

 
 
États-Unis : Un syndicat d’enseignantes et d'enseignants s'oppose au Coca-Cola à l’école
CocaCola

L’American Federation of Teachers (AFT) a interdit les produits Coca-Cola dans ses installations et ses événements parce que Coca-Cola fait travailler des enfants et ne respecte pas les droits de la personne. La résolution adoptée lors de sa convention nationale en juillet affirme que l’AFT «s’abstiendra de servir ou de vendre des produits Coca-Cola dans ses locaux et, dans la mesure du possible, dans les lieux où elle organise ses événements, réunions, conférences et conventions».

Lire la suite.

 
 
Corée du Sud : quatre suicides étudiants pour échapper à la pression des examens
CoreeSud

Les récents suicides de quatre étudiantes et étudiants sud-coréens amènent une fois encore à s’interroger sur les enjeux importants des examens d’entrée à l’université et sur l’écrasante pression exercée sur les étudiants. Ces récents décès sont le reflet d’un problème bien plus grave au sein de la quatrième économie asiatique, qui enregistre depuis huit ans les taux de suicide les plus élevés au monde. Selon les statistiques, plus de 14000 sud-coréens ont mis fin à leurs jours en 2012 et le suicide serait la première cause de mortalité pour les 10-30 ans.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
État de la dette du Québec 2014 : autre perspective

La dette du Québec est au cœur des débats politiques depuis au moins trente ans. On s'interroge continuellement sur son ampleur, son accroissement ou le fardeau qu’elle représenterait pour les générations futures. Du compteur de la dette produit par l’Institut économique de Montréal (IEDM) jusqu’à la mascotte Joe Dette qui arpentait le Québec à la poursuite des candidates et candidats des partis politiques lors de la dernière campagne électorale, la dette du Québec est un objet politique qui inquiète. Cette brochure vise à changer de perspective sur l’endettement du Québec. Elle permettra de mieux comprendre sa taille et son fonctionnement.

Lire la publication de l’IRIS.

 
 
Forum sur les profilages : le travail policier et judiciaire sous la loupe
profilage

L’Observatoire sur les profilages organise le Forum sur les profilages : le travail policier et judiciaire sous la loupe, les 4 et 5 décembre à l’Université de Montréal, dans le cadre des activités du lancement de la saison scientifique du Centre international de criminologie comparée. C'est l’occasion de réfléchir à la manière dont on peut saisir les questions de profilage, tant sur le plan de la recherche que devant les tribunaux et de croiser les regards et les points de vue sur les différentes formes de profilages, sur les manières de les faire reconnaître et sur les différentes facettes de la défense des droits individuels et collectifs. La réservation est obligatoire avant le 28 novembre.

Lire le programme.

 
 
Le projet de loi sur la santé et les services sociaux laisse la région de Montréal sans gouvernail

Le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM) s’adresse aux 28 députées et députés montréalais pour demander leur intervention afin de prévenir les effets néfastes pour la région du projet de loi 10 sur l’administration du réseau de la santé et des services sociaux. «La région montréalaise n’est pas traitée comme les autres. Le projet de loi omet d’instaurer une autorité régionale capable d’assurer la cohésion et la cohérence de notre système de santé et de services sociaux. Sans instance de coordination, le réseau montréalais sera divisé en neuf entités quasi indépendantes avec un potentiel élevé de divisions et de conflits», déplore Sébastien Rivard, coordonnateur du RIOCM.

Lire la suite et le Rapport d’analyse du RIOCM.

 
 
Centres d’éducation populaire : à la porte dans 6 mois ?
CEP

Les centres d’éducation populaire (CEP) de Montréal ont tenu, le 21 novembre, une assemblée publique afin de partager l’urgence de la situation: les baux des six CEP regroupés dans InterCEP  prennent fin le 31 mai prochain. Et malgré toutes les discussions avec le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, tout reste à faire: la date fatidique approche à grands pas. La pertinence des CEP n’est certainement plus à démontrer: lieu essentiel dans l’amélioration des conditions de vie des personnes apprenantes; lieu de rencontre pour contrer l’isolement; lieu de partage et d’apprentissage; lieu de transformation sociale, etc.

Lire la suite.

 
 
Soutien financier gouvernemental aux organismes communautaires : un enjeu d’un demi-milliard

Le Réseau québécois de l’action communautaire autonome a compilé en 2013 les sources de soutien financier versé, moyenne et médiane, en appui à la mission globale des organismes communautaires par ministère et organisme gouvernemental, pour 2010-2011 et 2011-2012. Un financement global de près de 500000 millions de dollars. Un portrait de la situation avant les mesures d’austérité qui aide à comprendre l’ampleur des dégâts appréhendés et qui ont déjà commencé à se faire ressentir.

Lire le tableau.

 
 
Pour le droit au logement : le témoignage de Gisèle
Logement

Dans le cadre de la campagne «Le logement, un droit», le Front d’action populaire en réaménagement urbain lance une série de vidéos mettant en lumière les témoignages de locataires et de personnes mal-logées. Gisèle, 76 ans, réside temporairement à la maison d’hébergement pour femmes en difficulté Le Chaînon, à Montréal.

Visionner la vidéo.

 
 
Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes
Violence

La violence fondée sur le genre constitue une violation fondamentale des droits de la personne. Il s'agit de l'une des pires manifestations de la discrimination fondée sur le genre, touchant de façon disproportionnelle les filles et les femmes, qui représentent un obstacle majeur à la réalisation de l'égalité des genres. Ce phénomène d'ampleur mondiale ne connaît aucune frontière géographique, culturelle, ethnique ou économique. La violence fondée sur le genre en milieu scolaire représente un obstacle majeur à la réalisation de l'Éducation pour tous, des Objectifs du Millénaire pour le développement, ainsi que de l'égalité des genres.

Lire la suite.

 
 
Explications du DPCP : mais de quelle transparence parle-t-on au juste?

Les explications fournies par le Directeur des poursuites criminelles et pénales de ne pas porter d’accusations contre le policier impliqué dans la collision ayant causé la mort d’un enfant de cinq ans soulèvent plus de questions qu’elles n’apportent de réponses, selon la Ligue des droits et libertés. En outre, bien loin de satisfaire aux exigences de transparence réclamées par la population en pareilles circonstances, ces explications soulèvent des doutes sur la manière dont le SPVM a pu mener l’enquête sur laquelle s’appuie la décision du DPCP.

Lire la suite.

Québec ordonne un examen indépendant.

 
 
L’accord Canada-Europe pourrait déclencher une avalanche de poursuites de la part des entreprises
Accord

Le Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC), dont ATTAC-Québec fait partie, et ses alliés des deux côtés de l’Atlantique ont rendu public le rapport Marchander la démocratie. En quoi les règles de protection des investisseurs de l’AÉCG menacent-elles le bien public au Canada et dans l’Union européenne. Télécharger le rapport et lire le résumé.

Lire le communiqué, et des articles publiés dans La Presse et Le Devoir.

 
 
Ferrari : quand formation rime avec croissance

Sous l’impulsion des idées mises de l’avant par Paolo Federighi, spécialiste italien de la formation en milieu de travail, une petite révolution s’est opérée chez Ferrari. Désormais, le motoriste italien ne forme plus ses employées, employés : il stimule leur développement en misant sur des occasions d’apprendre au quotidien! La nuance peut apparaître subtile, mais elle inscrit Ferrari au nombre des organisations qui adoptent une perspective apprenante. À l’occasion d’une conférence organisée le 19 novembre dernier par l’Observatoire compétence emploi, Paolo Federighi a présenté un modèle novateur d’organisation de la formation en milieu de travail.

Lire la suite.