Infolettre du SCCUQ – 2 avril 2015
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouvez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

Activités reliées au SCCUQ :

8 avril : Poursuite de l’Assemblée générale sur les orientations de la négociation
Jusqu’au 19 avril : Dominique Sarrazin expose son Magma à Repentigny
30 avril : Assemblée générale statutaire : élections de tous les officiers et états financiers 2014

Autres activités et formations :

11 avril : La Marche Action Climat à Québec
15 avril : Forum sur le projet de Service de santé à l’UQAM
18 avril : Journée d’étude : Économie verte, pièges et alternatives
22 avril : Jour de la Terre
28 avril : Journée internationale de commémoration des travailleuses et des travailleurs morts ou blessés au travail
1er mai : Journée de perturbations à l’occasion de la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs

 
 
SCCUQ
 
 
Poursuite des débats sur les orientations de la négo le mercredi 8 avril

Lors de l’assemblée générale du 31 mars, les membres du SCCUQ ont adopté la moitié des orientations de la négociation en vue du renouvellement de la convention collective. La poursuite des débats sur les orientations et l’adoption du budget révisé 2015 se fera le mercredi 8 avril à partir de 10h30 au Centre Saint-Pierre, 1212, rue Panet, métro Beaudry. Les membres ont élu Raymond Bréard, Jonathan Hope et Jean-Baptiste Plouhinec sur le Comité de négociation. Ils y rejoignent Gaëlle Breton-Le Goff, vice-présidente à la convention collective, et Yves Deslauriers, conseiller syndical de la FNEEQ.

Une résolution a aussi été adoptée condamnant la Direction de l’UQAM qui a réclamé des injonctions à l’encontre du SÉtuE et des associations étudiantes facultaires AFEA, AFESH, AFESPED, AFELC et ADEESE, ainsi que la présence d’agents Garda jusque dans nos instances, telle que survenue lors de notre assemblée générale du 19 mars 2015.

 
 
Assemblée générale statutaire : élections des officiers et présentation des états financiers

Le Syndicat des chargées et chargés de cours tiendra son Assemblée générale statutaire le jeudi 30 avril à 13h au R-M110. À l’ordre du jour: • Présentation des états financiers et rapport du Comité de surveillance des finances • Élection des membres de l’équipe syndicale (Comité exécutif, Comité mobilisation-intégration et Comité des agentes et agents de relations de travail), et des comités de surveillance des finances, de perfectionnement et de mise à jour des connaissances, de vérification du double emploi et des comités institutionnels d’application de la politique environnementale et de prévention du harcèlement psychologique. Un lunch sera servi à compter de 12h30 et un 5 à 7 suivra au lieu social du Syndicat, local A-R542.

 
 
Menaces d’expulsion : la CSN dénonce l'UQAM et participe à la manifestation
MenacesExpulsion

La CSN, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants-CSN et le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN dénoncent l’attitude répressive de l’UQAM qui menace d’expulsion neuf étudiantes et étudiants. Six d’entre eux risquent une suspension d’un an tandis que les trois autres pourraient être expulsés de façon définitive. Des représentantes et des représentants de la CSN, de la FNEEQ et du CCMM ont participé à la manifestation organisée vendredi midi, en soutien aux neuf étudiants, devant le pavillon Athanase-David de l’UQAM. La communauté universitaire est sortie massivement pour dénoncer l'administration.

La manif en photos.

 
 
L’UQAM doit cesser sa répression politique et ses autres gestes de provocation

Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM condamne fermement la répression politique mise en oeuvre par la direction de l’UQAM en menaçant d’expulsion neuf étudiantes et étudiants, dont une représentante au Conseil d’administration. Elle met ainsi en danger la démocratie même au sein de notre institution, envoie le message qu’elle est prête à s’attaquer personnellement à ceux qui interrogent ses choix budgétaires et elle provoque une radicalisation de la situation. Le SCCUQ ne peut dès lors que se demander si ces menaces d’expulsion ne sont pas le résultat d’une commande politique visant, à plus long terme, à empêcher tout mouvement de contestation de la politique d’austérité dans nos murs. Les membres du Comité exécutif du SCCUQ invitent l'ensemble des personnes chargées de cours à signer la pétition initiée par les étudiantes et étudiants ciblés par l'administration et par leur comité de soutien.

Lire la suite
 
 
Grève étudiante : consignes aux chargées et chargés de cours

La plupart des associations étudiantes facultaires seront en grève dans les prochains jours. Dans ces circonstances, nous voulons vous rappeler un certain nombre d’éléments essentiels. Les personnes chargées de cours sous contrat doivent se présenter à leurs activités de travail, peu importe le lieu et la nature de cette activité, et être prêts à donner leurs activités d’enseignement.

Vous devez donner ces activités d’enseignement pourvu que les conditions normales de travail et d’enseignement soient réunies. Dans le cas où des étudiants voudraient procéder à une levée de cours, l'enseignante, l'enseignant doit éviter toute situation conflictuelle. Devant l'impossibilité de donner un cours, la personne chargée de cours doit en aviser son département. Si vous désirez rapporter un incident ou si vous êtes confronté à une situation délicate, vous pourrez appeler le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM au numéro suivant: 514 987-3495. Nous vous assurons que nous allons suivre tous les développements et nous vous aviserons si nécessaire.

Liste des associations avec les dates de grève:
 
 
Babillard des membres
 
 
Sophie Boulay a fait son doctorat et a publié un livre sur l’astroturfing
sboulay

«L'astroturfing est une stratégie de communication dont la source réelle est occultée et qui prétend à tort être d'origine citoyenne», explique Sophie Boulay, chargée de cours au Département de communication sociale et publique. Celle-ci a consacré les dix dernières années à fouiller le sujet, qui a fait l'objet de son doctorat en communication et d'un ouvrage paru en début d'année : Usurpation de l'identité citoyenne dans l'espace public. Astroturfing, communication et démocratie (Presses de l'Université du Québec).

Lire la suite.

 
 
Ginette Laurin, une ex-chargée de cours, honorée par le Conseil des arts et des lettres du Québec

Ginette Laurin, une ex-chargée de cours au Département de danse compte parmi les 35 personnalités québécoises qui ont reçu l'Ordre des arts et des lettres du Québec, le 23 mars dernier. Cette distinction honorifique, qui vise à souligner leur remarquable contribution au développement, à la promotion ou au rayonnement des arts et des lettres du Québec, leur a été remise à l'occasion d'une cérémonie organisée à l'Agora Hydro-Québec du Cœur des sciences par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), dans le cadre de son 20e anniversaire.

Lire la suite.

 
 
Dominique Sarrazin expose son Magma à Repentigny
Magma

La chargée de cours Dominique Sarrazin présente l’exposition Magma du 22 mars au 19 avril au Centre d’exposition de Repentigny, 3 Place d’Évry, à Repentigny. L’exposition réunit une vingtaine de tableaux de ses trois dernières années de production. Les heures d’ouverture sont les mercredi et jeudi de 13h à 17h et de 19h à 21h et les vendredi, samedi et dimanche de 13h à 17h. Le vernissage aura lieu le dimanche 22 mars à 14h. Entrée libre.

 
 
Monde syndical
 
 
Débrayage des professeures et professeurs de l’UQAM
spuq

Devant la lenteur des négociations pour le renouvellement de leur convention collective, les membres du Syndicat des professeurs de l’UQAM (SPUQ) ont donné le mandat à leurs officiers, en assemblée générale le 31 mars, de déclencher deux journées de grève, dont une à tenir le 2 avril. Ils ont également résolu à l’unanimité de dénoncer le gaspillage financier par l’augmentation de la surveillance; d’exiger le retrait des coupures déjà effectuées ou en cours; d’appuyer la demande des professeurs experts d’obtenir l’état réel de la situation financière de l’UQAM selon les données actuellement disponibles sur le plan des revenus et charges pour l’exercice budgétaire en cours; et d’exiger que le budget 2015-2016 prenne en compte l’état anticipé de la situation financière de l’UQAM au 30 avril 2015.

Lire le texte de La Presse.

 
 
La CSN et la FNEEQ, solidaires avec les étudiantes et étudiants menacés d’expulsion à l’UQAM

Voici la lettre d’appui aux étudiantes et étudiants menacés d’expulsion qu’a fait parvenir la CSN et la FNEEQ au recteur de l’UQAM, Robert Proulx, vendredi matin.

L’université est un lieu démocratique qui incarne l’ouverture et le dialogue. Depuis toujours, l’université évolue et se développe grâce à la libre circulation du savoir et des idées, dans le respect des différences et la collégialité. Dans cette perspective, nous sommes très inquiets du climat qui s’installe à l’UQAM.

Lire la suite
 
 
L'austérité à la vitesse grand V : un budget patronal, un plan de destruction des services publics

«Les patrons québécois ont raison d'être euphoriques, ils ont trouvé un gouvernement à leur main, a réagi le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jacques Létourneau, au budget présenté par le ministre Leitão. À la lecture du Plan économique du Québec, on voit de quelles affaires se préoccupe le ministre. En fait, il n'en a que pour le monde des affaires, il ne s'occupe pas des affaires du monde.»

Lire la suite.

Visionner la vidéo.
Les pires compressions depuis 20 ans en éducation.
FTQ : Un plan de destruction massive de nos services publics!
CSQ : L'austérité libérale ou comment démanteler les services publics.
FAE : L’atteinte du déficit zéro se fait sur le dos des élèves et des profs.

 
 
Le ministre Leitão accueilli avec bruit !
ManifLeitao

Le ministre des Finances Carlos Leitão a reçu un accueil bruyant lundi midi, lors de la présentation de son budget à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, à l’Hôtel Bonaventure. Tandis que plus d’une centaine de personnes manifestaient à l’extérieur, de nombreux groupes de personnes se sont introduits à l’intérieur de l’hôtel. Certains ont réussi à se faufiler dans la conférence et à scander des slogans durant l’allocution du ministre.

Lire la suite.

 
 
Manifestation contre les compressions budgétaires au CHUM : syndiqués et étudiants en action contre le budget d'austérité

Lors d'une manifestation devant le CHUM, regroupant des étudiantes, étudiants, syndiquées et syndiqués de la santé et de l’éducation, dont des membres du SCCUQ, la CSN a dénoncé l'impact des compressions budgétaires sur les services à la population. Le budget du gouvernement Couillard annonce une fois de plus des compressions majeures dans le réseau de santé et de services sociaux. Pour la CSN, c'est la population qui paie le prix des mesures d'austérité du gouvernement Couillard.

Lire la suite.

 
 
Entrée en vigueur de la Loi 10 : la CSN dénonce le climat d'improvisation
Loi10

À quelques heures de l'entrée en vigueur de la Loi 10 (le 1er avril) qui prévoit notamment l'abolition des Agences de santé et de services sociaux, la CSN dénonce le climat de confusion qui règne dans le réseau et ce, partout dans la province. «Alors que le ministre Gaétan Barrette avait rejeté du revers de la main les craintes soulevées, entre autres par la CSN, sur l'onde de choc que cette loi créerait, force est de constater que les travailleurs et les travailleuses avaient raison de craindre le pire», dénonce le vice-président de la CSN, Jean Lacharité.

Lire la suite.

Des actions partout au Québec pour souligner le deuil des travailleuses et travailleurs.
La CSQ prévoit une longue période de turbulence.

 
 
Front commun : les discussions sur le recours à la grève sont lancées

Près de 2500 travailleuses et travailleurs du secteur public membres du Front commun se sont réunis mardi, à Québec, pour débattre du recours à la grève dans le cadre de leurs négociations avec le gouvernement. «En nous proposant un gel salarial de deux ans, le gouvernement semble déterminé à faire assumer le coût du retour à l'équilibre budgétaire par ses propres employés», mentionne Carolle Dubé, porte-parole du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP). Pour la vice-présidente de la CSN, Francine Lévesque, aucun scénario ne doit être exclu.

Lire la suite.

Chaîne humaine à l’Assemblée nationale.
La vidéo de la CSQ : Avec nous, en action!
La FAE rappelle au gouvernement son obligation de négocier.

 
 
Piquetage des enseignantes et des enseignants de cégep dans toutes les régions du Québec

Pour souligner la fin de leur convention collective, qui venait à échéance le 31 mars, les enseignantes et les enseignants de cégep réunis en alliance ont tenu mercredi des piquets de grève devant leurs établissements afin de rappeler leurs revendications et leur détermination dans le cadre de la présente négociation. Les nouvelles mesures d’austérité annoncées la semaine dernière qui pourraient représenter une perte de 40 millions pour le réseau collégial viennent s’ajouter aux compressions de 109 millions des dernières années.

Lire la suite.

 
 
L'école publique aussi performante que l'école privée : la CSQ se réjouit

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations du réseau scolaire se réjouissent de la publication d’une recherche qui confirme que c’est le milieu socioéconomique d’origine des élèves et leurs pairs qui influencent le plus leur réussite scolaire. Réalisée par Statistique Canada, la recherche visait à savoir d’où proviennent les différences entre les résultats scolaires des élèves des écoles secondaires publiques et ceux des écoles secondaires privées. La conclusion des chercheurs est claire: c'est l’origine des élèves explique la différence de résultats, pas le travail des écoles et de leur personnel.

Lire la suite.

 
 
Cotisations au régime de retraite : Radio-Canada réduit la rémunération de ses employés

Radio-Canada/CBC a annoncé mercredi qu'elle augmentera unilatéralement dès cette année la contribution de ses employées et employés au régime de retraite, alors que le gouvernement fédéral n'impose ce changement qu'en 2017 et que le régime est en bonne santé financière. À partir du 1er juillet de cette année, la participation des employés passera de 40% à 43,3%, puis à 46,6% le 1er juillet 2016, et à 50% le 1er juillet 2017. Par ces mesures, Radio-Canada ira puiser plus de 18 millions de dollars dans la rémunération de son personnel. «Le régime de retraite ne recevra pas un sou de plus, car l'argent enlevé aux employés ira dans les coffres de Radio-Canada/CBC», dénonce Isabelle Montpetit, présidente du Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN).

Lire la suite.

La CSN dénonce les nouvelles coupures de postes à Radio-Canada.
Avenir de la télé : le CPSC s'inquiète des orientations du CRTC.

 
 
Optimisation des services de garde éducatifs à l'enfance : les travailleuses et les travailleurs doivent avoir leur mot à dire !

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) dénonce la mise en place d'un groupe de travail entièrement patronal sur l'optimisation des services de garde éducatifs subventionnés. Le groupe aura pour mandat de proposer des solutions concrètes pour rendre l'offre de services plus flexible et assurer une utilisation optimale des places subventionnées. Pour la CSN, la ministre doit corriger cette lacune et permettre aux représentantes des travailleuses et travailleurs de participer pleinement aux travaux de ce groupe de réflexion. Sans leur présence, toutes les avenues pour améliorer les services de garde à l'enfance sont vouées à l'échec.

Lire la suite.

Capsule vidéo présentant sommairement les objectifs de négociation poursuivis par les 3000 responsables en service de garde (RSG) en milieu familial, membres de la CSN.

 
 
Ententes de principe adoptées au Collège Villa Maria et à MDA Espace, SSQ Vie et Delastek en grève

C'est à l'unanimité que les membres de la section du personnel non enseignant du Syndicat des enseignantes et enseignants de Villa Maria - CSN ont accepté l'entente de principe intervenue avec la direction du collège lors d'une assemblée générale tenue le 25 mars. «Parmi les éléments qu'il faut souligner, mentionnons l'arrimage des échelons salariaux à ceux des postes des commissions scolaires publiques ainsi qu'une clause encadrant la sous-traitance», se félicite le président du Syndicat, Mathieu Morin.

Lire la suite.

Des gains historiques pour le Syndicat de MDA Espace.
SSQ Vie de nouveau en grève.
Grève chez Delastek à Shawinigan.

 
 
L'intolérance, le racisme et l'islamophobie ne sont pas les bienvenus

Le Conseil central du Montréal métropolitain–CSN (CCMM–CSN) ajoute sa voix aux nombreuses personnalités publiques qui ont dénoncé la tenue le 28 mars d’une manifestation du groupe raciste Pegida, dont le discours à l’égard des communautés musulmanes est extrêmement inquiétant, voire haineux. Pour le CCMM–CSN, Pegida sème la peur et attise les craintes non pas à l’endroit des extrémistes dangereux, mais plutôt à l’égard de communautés qui représentent une richesse pour le Québec.

Lire la suite.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Accès aux cours : injonction accordée à l'UQAM

Les étudiantes et étudiants qui ont voté pour la grève ne peuvent paralyser une université, tranche le juge Robert Mongeon, en accordant à l'UQAM l'injonction demandée. L'injonction empêche les étudiants et toute autre personne ayant connaissance de l'injonction de bloquer l'accès à l'Université et d'empêcher la tenue des cours et des activités de l'établissement. Le harcèlement, l'intimidation, les menaces et la provocation font évidemment partie des gestes qui sont proscrits.

Lire la suite du texte de La Presse.

Université Laval : une première injonction accordée à une étudiante.
L’ASSÉ propose le report de la grève à l’automne, Printemps 2015 en désaccord.

 
 
La répression politique du mouvement de contestation sociale doit cesser!

Devant l’extrême brutalité des interventions policières utilisée pour mettre fin aux manifestations liées à la grève sociale des étudiantes et étudiants, la Ligue des droits et libertés, l’ASSÉ, le SCCUQ, le SPUQ, le SGPUM, la FNEEQ, la FFQ, l’Observatoire sur les profilages et plusieurs organisations communautaires, syndicales et autres regroupements sont outrés et vivement inquiets de la situation. Ils demandent la fin immédiate de cette répression politique. Les organisations considèrent par ailleurs totalement inacceptable le recours à différentes armes de contrôle de foule telles que les gaz irritants, non seulement pour les dommages que ceux-ci causent à la santé des manifestantes et manifestants, mais aussi pour les atteintes à l’intégrité physique ou même à la vie des personnes visées, notamment lorsque les projectiles sont tirés à bout portant. On rapporte d’ailleurs que de nombreuses personnes ont été blessées dans les derniers jours.

Lire la suite.

 
 
Expulsions de deux ou trois étudiants par jour : Blais nuance ses propos
FrancoisBlais

Le ministre de l'Éducation, François Blais, a dû nuancer ses propos, mercredi, après avoir fait un Bolduc de lui-même en invitant les recteurs des universités à expulser deux ou trois étudiants par jour afin de «refroidir les ardeurs» des grévistes étudiants qui perturbent les activités académiques de certains campus. Devant la controverse suscitée par ses propos, M. Blais, un ancien doyen de l'Université Laval, s'est défendu, mercredi, de fixer un quota de sanctions ou de renvois aux dirigeants d'établissements d'enseignement supérieur, collégial ou universitaire.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

 
 
Transfert du déficit gouvernemental aux universités : une situation dommageable

Il aura fallu au moins une cinquantaine d'années pour bâtir, dans la foulée de la Révolution tranquille, un des systèmes universitaires les plus enviables tant par son accessibilité que par la qualité de la formation et de la recherche qui le caractérisent. Il aura fallu à peine quelques années pour que des décideurs politiques qui, pour la plupart d'entre eux, ont eu la chance d'avoir accès à une formation universitaire de qualité, plongent les universités dans une crise financière sans précédent.

Lire la suite de l’opinion d’Éric Bauce, vice-recteur exécutif et au développement, Université Laval.

U. Laval : bilan des coupes dans les charges de cours et autres effets des compressions budgétaires à l’hiver 2015.
Nouvelles compressions : un trou de 11 millions $ pour l'Université Laval.
Québec affaiblit l'innovation sociale, croit le recteur de l'UQO.
UQTR : des coupes supplémentaires de 2,8 M$.
L'U. de Sherbrooke s'attend à des compressions de 6 à 7 M$.
U. de Sherbrooke : fin d'un privilège pour les cadres… et les employés.

 
 
Le budget Leitão n'a rien pour calmer la grogne croissante des étudiants
Leitao

Les universités devront composer avec 103 millions $ de moins dans leurs coffres, et les cégeps devront sabrer 21 millions $. «C'est un scandale», a réagi le président de la Fédération étudiante universitaire du Québec, Jonathan Bouchard. Déjà, dit-il, les universités cherchent où couper et certaines abolissent des programmes uniquement pour se conformer aux compressions de l'an dernier. «Et on ajoute 103 millions $ par-dessus», a lancé le leader étudiant au Soleil en marge de la présentation du budget 2015-2016.

Lire la suite.

La grève est rejetée à l'UQTR et à l’UQO.
La Fondation 1625 s'attaque à l'Université Laval.

 
 
Les jeunes devraient se méfier des syndicats, dit Québec

Alors qu'une «manifestation nationale contre l'austérité» se tient à Montréal jeudi, les jeunes devraient se méfier des syndicats plutôt que de se joindre à leur lutte, car, contrairement au gouvernement, ceux-ci ne travaillent pas dans leur intérêt, soutient Québec. «Le gouvernement est l'allié de la jeunesse», a lancé le premier ministre Philippe Couillard avant une réunion de son caucus.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Vers une nouvelle organisation étudiante au Québec
FAECUM

Après avoir décidé de tourner le dos à la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAECUM) et ses 40 000 membres évaluent maintenant la possibilité de créer une toute nouvelle organisation étudiante. La FAECUM n’entend pas se joindre à l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSE) en raison de désaccords au sujet des façons de faire. Elle envisage plutôt de rallier des associations étudiantes qui ne sont pas représentées par la FEUQ ou l’ASSE pour constituer une nouvelle entité.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
La IXe Assemblée mondiale de l’éducation et de la formation des adultes aura lieu à Montréal
CIEA

La IXe Assemblée mondiale de l’éducation et de la formation des adultes aura lieu à Montréal du 11 au 14 juin 2015. L’Assemblée mondiale du Conseil international d’éducation des adultes est le principal événement de la société civile en éducation et formation des adultes.

Lire la suite.

 
 
Les enseignantes et enseignants sont appelés à créer la Plus grande leçon du monde
PlusGrandeLecon

L'Internationale de l'éducation et ses partenaires internationaux ont lancé la «Plus grande leçon du monde», un projet dont le but est d'inciter les enseignantes et enseignants du monde entier à sensibiliser aux objectifs de développement durable pour l'après-2015, qui seront rendus publics en septembre, et à les populariser. Ce projet multilingue apportera une aide précieuse au personnel enseignant pour former les générations futures aux problèmes mondiaux les plus urgents.

Lire la suite.

 
 
Des environnements scolaires collaboratifs pour donner de l’autonomie aux enseignants

Collaboration, leadership et innovation sont au cœur des débats à l’occasion du Sommet sur la profession enseignante où Fred van Leeuwen, le Secrétaire général de l’Internationale de l’éducation, a plaidé en faveur des enseignantes et enseignants comme agents du changement. S’adressant aux déléguées et délégués lors de l’ouverture du 5e Sommet sur la profession enseignante (SIPE) qui se tenait à Banff, Alberta, au Canada, Fred van Leeuwen, le secrétaire général de l’IE, a indiqué la voie à suivre en vue d’une éducation de qualité : laisser les enseignantes et enseignants diriger et enseigner.

Lire la suite.

 
 
Dernière ligne droite pour le nouveau programme des Nations Unies pour le développement post-2015
Post2015

Alors que les négociations concernant le nouveau programme des Nations Unies pour le développement – le «Processus post-2015» – sont entrées dans leur phase finale, l’Internationale de l’éducation s’efforce de garantir que l’évaluation des objectifs soit fondée sur les normes en matière de droits de la personne.

Lire la suite.

 
 
La direction de l’Internationale de l’éducation change de visage à l’approche du 7e Congrès mondial

La 44e réunion du Bureau exécutif de l’Internationale de l’éducation a nommé Patrick Roach, du Royaume-Uni, et Ryosuke Kato, du Japon, aux postes de vice-présidents pour l’Europe et l’Asie-Pacifique, respectivement. Ils viennent ainsi apporter leur contribution à la tête de l’organisation jusqu’au 7e Congrès mondial qui aura lieu en juillet.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
La Marche Action Climat à Québec le 11 avril
ActionClimat

Des représentantes et représentants des Premières Nations, d’organisations syndicales et environnementales, de mouvements sociaux et étudiants et de groupes citoyens s’unissent pour annoncer la tenue d’un rassemblement de grande envergure, la Marche Action Climat, à Québec, le samedi 11 avril, pour lutter contre les changements climatiques et inciter nos décideurs à s’opposer fermement à l’expansion des sables bitumineux. À quelques jours seulement d’une rencontre extraordinaire à Québec qui réunira des premiers ministres des provinces pour discuter des changements climatiques, les organisateurs de la Marche Action Climat prévoient une mobilisation citoyenne pancanadienne de grande ampleur. Le comité environnement et développement durable du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN organise un départ en autobus de Montréal, à 9 h 30, de la CSN. Le retour est prévu vers 18h. Les places sont limitées. Inscription obligatoire au plus tard le 3 avril auprès de Mylène Talbot au 514 598-2078 ou à mylene.talbot@csn.qc.ca.

Lire la suite.

 
 
Compilation des conséquences des mesures d’austérité 2014-2015

L’austérité caractérise les finances et les services publics depuis quelques plusieurs années au Québec. Les coupes et les compressions ont été appliquées tous azimuts et il ne se trouve pas de secteur ou de région qui n’aient été affectés de près ou de loin par des mesures d’austérité. Cette compilation rassemble par domaine les coupes budgétaires générales ou spécifiques rapportées durant l’exercice 2014-2015.

Lire la publication de l’IRIS.

 
 
Austérité imposée, droits sociaux menacés
Austerite

La Ligue des droits et libertés (LDL) et le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) présentent une brochure traitant du lien qui existe entre les droits sociaux menacés par les mesures d’austérité et l’importance accrue du travail des organismes de défense collective des droits dans un tel contexte.

Lire la suite.

Pétition pour une plus grande reconnaissance et un meilleur financement des organismes en défense collective des droits.

 
 
Les réactions du communautaire au budget 2015-2016

Vous trouverez sur cette page web plusieurs réactions du milieu communautaire face au dernier budget du gouvernement du Québec. De manière générale, ce budget n’annonce aucun gain pour notre milieu, en plus de confirmer la lente avancée de la privatisation des services de santé.

Les groupes sociaux dénoncent la poursuite des mesures d’austérité et une nouvelle réingénierie de l’État.
IRIS : L’austérité silencieuse annonce la suite du plan néolibéral.
Toujours rien pour l’action communautaire autonome.

 
 
Budget Leitao : recul important en logement social et absence de la lutte à l’itinérance

Le Réseau Solidarité Itinérance du Québec (RSIQ) dénonce un recul important en matière de logement social et déplore l'absence de nouveaux investissements en matière de lutte à l'itinérance dans le budget présenté ce jour par le Ministre Leitao. Alors que l'itinérance est en croissance dans plusieurs régions du Québec, les mesures nécessaires afin de soutenir les personnes en situation ou à risque d'itinérance, mais aussi les organismes communautaires leur venant en aide, ne figurent pas à l'agenda. Le gouvernement manque pour le moment son rendez-vous pour faire véritablement vivre la Politique nationale de lutte à l'itinérance.

Lire la suite
 
 
Fonds des générations : s’endetter pour des peanuts

La semaine dernière, le ministre des Finances était très fier d’annoncer le retour du Québec au déficit zéro. Pour l’occasion, il s’est bien gardé de faire la liste des compressions, des diminutions de service et des coupures d’emploi qui furent nécessaires à l’atteinte du Saint Graal budgétaire. Aussi, jamais il n’a été question de l’absurdité qu’a pu être de verser, année après année, des sommes importantes dans le Fonds des générations pendant que les finances de l’État étaient dans le rouge.

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Campagne de sensibilisation du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale
RMFVVC

Leur réalité dépasse parfois la fiction. Des femmes victimes de violence conjugale et les intervenantes qui les côtoient témoignent sur la page Facebook du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale.

 
 
Une manifestation nocturne féministe à Montréal

Quelques milliers de manifestants ont défilé dans les rues du Mile-End, du Plateau Mont-Royal et du centre-ville, mardi soir, pour dénoncer l'impact des politiques d'austérité du gouvernement Libéral sur la vie des femmes et exiger qu'en aucun cas l'accès à l'avortement ne soit restreint, malgré le contexte budgétaire actuel.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

 
 
Une entente des provinces pourrait donner le feu vert aux oléoducs

Le 14 avril, les premiers ministres des provinces du Canada se réuniront à Québec pour conclure une entente sur une stratégie énergétique pancanadienne. Le plan qui se dessine actuellement serait une voie rapide donnant le feu vert à des oléoducs comme ceux d'Énergie Est qui encouragent une expansion dangereuse de l'exploitation des sables bitumineux. Nous devons envoyer un message clair aux premiers ministres des provinces du Canada: adopter une position de leader sur les changements climatiques est incompatible avec l’expansion de l’exploitation des sables bitumineux.

Lire la suite et signer la pétition.

 
 
Une grande victoire pour les bélugas à Cacouna

L’entreprise TransCanada a officiellement annoncé ce matin qu’elle abandonne définitivement son projet de port pétrolier en plein cœur de la pouponnière des bélugas du St-Laurent à Cacouna. Cette décision n’est pas fortuite. Ce n’est pas non plus TransCanada qui est revenu à la raison suite au classement du béluga comme espèce en péril puisqu’elle en avait été informée dès l’été 2014 dans le cadre des procédures déposées par le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE). Non cette décision est le résultat des efforts soutenus des avocats du CQDE, de nos partenaires et des milliers de personnes comme vous qui se sont mobilisées.

Lire la suite.

Énergie Est : pas de port pétrolier au Québec.
Le projet Énergie Est «mal ficelé», selon Pierre Arcand.

 
 
Montréal accueillera le prochain Forum social mondial en août 2016

Réuni le 29 mars à Tunis, dans le cadre de l’édition 2015 du Forum social mondial (FSM), le Conseil international du FSM a confirmé que Montréal sera l’hôte du prochain rendez-vous mondial de la société civile. «Ce premier Forum social mondial au Nord sera l’occasion historique de renouveler les luttes sociales mondiales et le tout, porté par la fougue de la jeunesse québécoise», confirme Chico Whitaker, membre fondateur du FSM. Plus de 50 000 personnes sont attendues au centre-ville de Montréal l’an prochain.

Lire la suite.

 
 
Forum social mondial 2015 : déclaration de l’Assemblée des mouvements sociaux
FSocial2

«Nous, réuni-e-s lors de l’Assemblée des mouvements sociaux du Forum social mondial 2015 à Tunis, avec notre diversité, pour construire un agenda commun de luttes contre le capitalisme, l’impérialisme, le patriarcat, le racisme et toutes les formes de discrimination et d’oppression. Nous avons construit une histoire et un travail commun qui a permis des avancées, avec l’espoir de réaliser la victoire contre le système dominant et de concrétiser plusieurs alternatives pour un développement socialement juste et respectueux de la nature.»

Lire la suite.