Infolettre du SCCUQ – 19 février 2015 ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouvez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

20 février : Manif-action Ras-le-Bolduc de l’austérité libérale
22 février : Grand rassemblement «craie in» contre l’austérité en éducation
23 février : Manif-action devant le bureau du premier ministre
Du 23 février au 19 mars : Spéculations : Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze
25 février : Vernissage de l’exposition Spéculations
25 février : Conférence sur l’austérité et conseil syndical du SCCUQ
25 février : National Adjunct Walkout Day : journée nationale de mobilisation
Jusqu’au 21 février : Exposition Le Désordre des choses à la Galerie de l’UQAM
18 au 27 février : Affichage principal des charges de cours du trimestre d’été
23 au 27 février : Semaine d’actions dérangeantes
28 février : Une grande marche pour l’éducation
3 mars : Conférence sur les effets des mesures d’austérité sur les femmes
5 mars : Séances d’information sur le perfectionnement et les EQE
10 mars : Tour d’autobus sur la route des luttes de Léa Roback
19 mars : Soirée de l’enseignement supérieur
19 mars : Spectacle-bénéfice de la Ligue des droits et libertés
23 mars : Soirée Relations sur L’économie toxique

 
 
SCCUQ
 
 
Conférence sur l’austérité et conseil syndical du SCCUQ le 25 février

Le SCCUQ invite tous ses membres à une conférence de Philippe Hurteau, politicologue et collaborateur à l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques, portant sur les impacts des politiques d’austérité le 25 février à 12h30 au local SH-2620 (Pavillon Sherbrooke). La conférence sera suivie d’une table ronde réunissant René Delvaux, représentant des étudiants au CA de l’UQAM, Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN), et d’une militante ou d’un militant du Printemps 2015 ainsi que d’une discussion avec l’assistance. Un conseil syndical élargi suivra à 13h30. Il y sera question de la négociation: bilan des assemblées d’unités, consultation sur les orientations de la négo et mobilisation-visibilité-actions.

Il n’est pas minuit moins cinq : il est minuit cinq !

Lire la suite
 
 
La communauté universitaire dit non aux compressions annoncées
Communauté

Des centaines de chargées, chargés de cours, de professeures, professeurs, d’employées, employés et d’étudiantes, étudiants de l’Université du Québec à Montréal ont manifesté sur la Place Pasteur mardi midi afin de dénoncer le plan de l’administration qui prévoit une compression massive de l’offre de cours et des coupes aux conditions de travail du personnel de l’Université. Les manifestants ont démontré leur détermination à résister à cette attaque brutale en brûlant des copies du Plan d’atteinte de l’équilibre budgétaire 2015-2018 de l’UQAM.

Lire la suite.

Visionner la vidéo du SCCUQ.
Visionner la vidéo de la CSN.

 
 
Affichage principal des charges de cours du trimestre d’été 2015

Vous pourrez enregistrer votre déclaration d’emploi et votre candidature pour le trimestre d’été 2015 du 18 au 27 février inclusivement. ATTENTION! Vous devrez retourner dans ACCENT pour répondre à l'offre de cours du 5 au 10 mars inclusivement.

 
 
Perfectionnement et EQE : invitation à des séances d'information

Le jeudi 5 mars, le SCCUQ offrira deux séances d’information aux personnes chargées de cours au local A-2855 selon l’horaire suivant :

9h30 – Information sur les programmes de perfectionnement pour les chargés de cours. Avec Kerwin J. Myler, membre du Comité des agentes et agents de relations de travail.

11h – Information sur les demandes d’exigences de qualification pour l’enseignement (EQE). Avec Marielle Lacombe, membre du Comité des agentes et agents de relations de travail.

Lire la suite
 
 
Mouvement de grèves étudiantes à compter du 21 mars

La plupart des associations étudiantes de l’UQAM tiennent cette semaine des assemblées générales avec vote de grève. Les étudiantes et étudiants de l'Association facultaire des sciences humaines (AFESH) ont voté mardi pour la tenue d’une grève du 21 mars au 3 avril. Une assemblée générale de reconduction du mandat se tiendra dans la semaine du 7 avril. Les étudiantes et étudiants de la Faculté de langues et communication (AFELC) ont adopté mercredi une résolution de grève du 23 mars au 2 avril, à la condition de l’atteinte d’un plancher de 30 000 étudiantes et étudiants en grève. D’autres assemblées délibéraient encore au moment de l’envoi de cette infolettre.

 
 
Du 8 au 15 mars : la période annuelle de demandes d’EQE approche

Voici, sous toutes réserves, quelques informations sur les Exigences de qualification pour l’enseignement (EQE) et la période annuelle de demandes d’EQE qui aura lieu sous peu, soit du 8 au 15 mars.

Que sont les Exigences de qualification pour l’enseignement? (article 7 de la Convention UQAM-SCCUQ)

Les EQE sont les qualifications que doit détenir une personne chargée de cours pour être reconnue qualifiée pour enseigner un cours donné. Pour chaque cours pouvant être donné par des personnes chargées de cours, des EQE sont définies et adoptées par l’assemblée départementale à laquelle le cours se rattache.

Lire la suite
 
 
Babillard des membres
 
 
Décès de Francine Caviola

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès, le 12 février dernier, de notre collègue et amie Francine Caviola. Chargée de cours depuis 1988 au Département de linguistique, c’est en 1994 qu’elle commence à s’impliquer plus activement au Syndicat en tant que déléguée syndicale. Francine venait tout récemment de prendre sa retraite comme chargée de cours. Francine était une personne dynamique, engagée et une excellente enseignante. Elle était fortement appréciée par ses étudiants et par les collègues de son département. C’était une grande militante, soucieuse du mieux-être collectif. Elle a siégé longtemps au CLL de son département et savait mettre en valeur la contribution des chargées et chargés de cours. Nous nous souvenons de son humour, de l’affection qu’elle savait si bien démontrer à son entourage et de la reconnaissance qu’elle nous témoignait pour la moindre chose qu’on pouvait faire pour elle.

Nous déplorons son départ précipité qui laisse un grand vide. Nous présentons nos sincèrement condoléances à sa famille qui accueillera parents et amis ce vendredi 20 février de 14h à 17h et de 19h à 22h et samedi de 9h30 à 11h au complexe funéraire situé au 6700 rue Beaubien Est.

 
 
Spéculations : Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze
EChieze

Le chargé de cours Emmanuel Chieze présente Spéculations, une exposition de photographies, au lieu social du SCCUQ (local A-R540), du 23 février au 19 mars inclusivement. Le vernissage, auquel toutes les personnes chargées de cours sont invitées, aura lieu le 25 février au même endroit.

Lire la suite
 
 
Des étudiants en droit de Jonathan Lacoste-Jobin ont remporté la coupe Fasken Martineau

Pour une troisième année consécutive, une équipe d'étudiantes et d'étudiants du baccalauréat en droit a remporté la coupe Fasken Martineau au concours de plaidoirie en droit civil Pierre-Basile Mignault, qui s’est déroulé les 6 et 7 février à l’Université McGill. L'équipe était encadrée par Me Jonathan Lacoste-Jobin, chargé de cours au Département des sciences juridiques, Me Laurence Bich-Carrière et la professeure Gaël Gidrol-Mistral. Marie-Pier Lauzon-Raza et Philippe Moisan-Royal ont obtenu une bourse de 500 dollars remise au meilleur tandem de plaideurs, à la suite d'une joute oratoire de haut niveau les opposant au duo de l'Université de Montréal.

Lire la suite.

 
 
Marie-Ève Charron assure le commissariat de l’exposition Le Désordre des choses

La chargée de cours Marie-Ève Charron et la professeure Thérèse St-Gelais, du Département d'histoire de l'art, assurent le commissariat de l'exposition collective Le Désordre des choses, présentée à la Galerie de l'UQAM jusqu’au 21 février. L’exposition rassemble des œuvres autour de la question de la désobéissance et du désordre. «Nous avons choisi des œuvres qui semblent avoir à première vue une ''apparence normale'', mais qui en réalité n'obéissent pas aux normes, convenances et autres règles de bienséance», explique Thérèse St-Gelais.

Lire la suite.

 
 
Monde syndical
 
 
Deux manifestations pour exprimer notre Ras-le-Bolduc de l'austérité libérale

Le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, présentera une conférence sur La réussite des élèves, au cœur de nos priorités! ce vendredi, 20 février, devant les membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au Hyatt Regency. Rien de plus grotesque alors qu'il procède à des compressions dans tout le réseau de l'éducation. Une manifestation, à midi, à l'angle des rues Jeanne-Mance et Sainte-Catherine, vise à lui dire notre Ras-le-Bolduc de l'austérité libérale!

Le Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN) invite également ses membres à une manif-action unitaire le lundi 23 février à 11h30, devant le bureau du premier ministre, au coin des rues McGill et Sherbrooke. Cet événement est organisé par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, conjointement avec la Coalition montréalaise pour la survie des services publics, pour lancer une semaine d’actions dérangeantes.

 
 
Grand rassemblement «craie in» contre l’austérité en éducation le 22 février
CraieIn

Les Profs contre l’austérité organisent un Grand rassemblement «craie in» contre l’austérité en éducation à la Place Émilie-Gamelin le dimanche 22 février à 13h pour montrer au gouvernement que les enseignantes, enseignants, parents et tous ceux et celles qui ont à cœur l’éducation n’acceptent pas les mesures imposées par le gouvernement. Apportez vos craies. Toutes et tous pourront inscrire messages et images sur des tableaux afin de faire connaître leur colère. Les enfants sont bienvenus.

 
 
Consultations prébudgétaires : les centrales syndicales exigent de réelles actions concertées pour favoriser la relance

Au sortir des consultations prébudgétaires menées par le gouvernement de Philippe Couillard, la CSN, la CSQ, la FTQ et la CSD exigent que le gouvernement entreprenne des actions concrètes et concertées afin d'assurer la relance économique de la province. Les quatre centrales syndicales demandent au gouvernement libéral de lancer un vaste dialogue avec les différents acteurs de la société, notamment les organisations syndicales, patronales, féministes, communautaires et environnementales, afin de proposer des changements constructifs pour assurer un développement économique durable.

Lire la suite.

 
 
Une conférence, un tour Léa Roback et une soirée festive organisés par le comité Condition féminine du CCMM
LeaRoback

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, le comité Condition féminine du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN) présente une conférence de Valérie Gilker Létourneau, de l’R des centres de femmes du Québec, le 3 mars, sur les effets des mesures d’austérité sur les femmes. Le comité organise également, le 10 mars, un tour d’autobus afin de partager les luttes de Léa Roback (1903-2001), grande militante féministe et syndicale, et une soirée festive. Vous devez réserver votre place pour les trois événements (les places sont limitées) le plus rapidement possible auprès de Josiane Latour, au 514-598-2005 ou par courriel : josiane.latour@csn.qc.ca.

Lire la suite
 
 
Le gouvernement met la hache dans le concours Chapeau les filles!
Chapeau

Après les compressions au Conseil du statut de la femme, un autre programme touchant directement les femmes semble être passé dans le tordeur de l'austérité libérale, et ce, de façon inaperçue. Le concours Chapeau les filles!, qui souligne la volonté et le travail des femmes inscrites à un programme de formation menant à un métier non traditionnellement féminin, s'ajouterait donc à la liste des nombreux programmes suspendus, amputés ou tout simplement coupés par le gouvernement. Tout semble aussi indiquer que le volet Excelle science a également été suspendu.

Lire la suite.

Réaction de la FTQ : «Ce gouvernement est en train de perdre la tête».

 
 
«Pas question de se laisser appauvrir davantage», martèle la présidente de la CSQ

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) considère les offres du Conseil du trésor dans la négociation du secteur public comme un affront à l'ensemble des travailleuses et travailleurs de l'État. «Est-ce parce que nous sommes à 75% des femmes que le gouvernement Couillard se permet de nous appauvrir davantage ?» s'interroge la présidente de la CSQ, Louise Chabot.

Lire la suite.

 
 
Le collectif Refusons l'austérité intensifie la mobilisation
Austerite

Le grand rassemblement citoyen organisé par le collectif Refusons l'austérité, qui s'est tenu le 12 février au Centre des congrès de Québec et a été suivi d'une manifestation devant l'Assemblée nationale, a donné lieu à l'élaboration d'un plan d'action et de mobilisation qui s'accentuera au cours des prochaines semaines. «Les impacts des coupes budgétaires dans les programmes et les services publics sont concrets», soutiennent les organisations membres du collectif.

Lire la suite.

Visionner la vidéo de l’événement.
Visionner la vidéo du discours de clôture du rassemblement.

 
 
Des «commandos d'enseignants» prêts à frapper

Les «commandos» vont bientôt frapper dans une école près de chez vous. Les enseignantes et enseignants regroupés sous la Fédération des syndicats de l'enseignement vont entreprendre des moyens de pression percutants et des journées perturbées, pour infléchir la détermination du gouvernement Couillard à sabrer leurs conditions de travail. La Presse a obtenu le plan de match de la mobilisation des 70 000 enseignants pour les négociations en cours.

 
 
Journée nationale de mobilisation des enseignantes et enseignants contractuels/précaires aux États-Unis
JourneeMobilisation

Aux États-Unis, plus de 75% des cours (collèges et universités) sont donnés par des enseignants précaires à contrats à durée déterminée. Le salaire des administrations collégiales et universitaires a atteint des niveaux indécents et, malgré l’augmentation des droits de scolarité des étudiantes et des étudiants, les conditions de travail de celles et ceux qui donnent la vaste majorité des cours n’ont connu aucune bonification. La quasi-totalité de ces enseignants a des revenus en deçà du salaire minimum, n’a pas accès à l’assurance santé, n’a aucune aide pour le matériel scolaire et le tout, sans aucune sécurité d’emploi. Les conditions de travail des enseignantes et enseignants sont les conditions d’apprentissage des étudiantes et étudiants et que cela est tout aussi vrai pour nos camarades des États-Unis. Au-delà des conditions de travail, le respect fait partie intégrante de l’exercice du travail! La FNEEQ  et le SCCUQ dénoncent les conditions de travail de leurs camarades enseignants et offrent toute sa solidarité à leur journée nationale de mobilisation, le National Adjunct Walkout Day, qui aura lieu le 25 février 2015.

Nous vous invitons à aimer leur page Facebook.

 
 
La haute direction et le CA de Radio-Canada doivent plus que jamais démissionner

À la suite d'une nouvelle attaque en règle contre Radio-Canada et ses artisans, de la bouche même de Stephen Harper, la CSN, la Fédération nationale des communications-CSN (FNC-CSN) et le Syndicat des communications de Radio-Canada réitèrent plus que jamais leur demande de démission à l'endroit de la haute direction de Radio-Canada et de son conseil d'administration. «Pour nous, il est clair depuis longtemps que la haute direction de Radio-Canada suit un agenda politique commandé par le gouvernement Harper et appuyée par un CA qui rassemble dix contributeurs au Parti conservateur sur douze administrateurs», affirme le président de la CSN, Jacques Létourneau.

Lire la suite.

 
 
Grande manifestation d'amour pour Radio-Canada
Coeur

Ils étaient nombreux à afficher fièrement leur attachement à Radio-Canada/CBC, lors du spectacle Tous «en cœur» pour Radio-Canada, dimanche après-midi au Métropolis. L’événement qui a réuni plus d'une trentaine d'artistes de renom et plusieurs personnalités politiques est une initiative de la campagne Tous amis de Radio-Canada. Il a été organisé par des employées, des employés et des Amis de Radio-Canada.

Lire la suite.

 
 
Marchander en secret le droit à la santé, un scandale ! dénonce le RQIC

Le Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC) dénonce le secret qui enveloppe les pourparlers en vue d’adopter un Accord sur le commerce des services et lance une sérieuse alerte sur le danger de l'ouverture des services de santé à la marchandisation internationale, telle que le propose l'ACS, d'autant plus si elle se conjuguait aux actuelles mesures d'austérité du gouvernement Couillard. La dixième ronde de négociations d'un Accord sur le commerce des services (ACS), mieux connu par son acronyme anglais de TISA -Trade in Services Agreement- se terminait le 13 février à Genève.

Lire la suite.

 
 
Projet de loi sur les médicaments : la CSN appuie l'assurance-médicaments publique universelle

La CSN l'a récemment réitéré dans les consultations sur le projet de loi 28, l'instauration d'une assurance-médicaments publique et universelle s'impose au Québec. Plusieurs études, dont celle du chercheur Marc-André Gagnon de l'Université Carleton d'Ottawa, indiquent que l'instauration d'une telle couverture d'assurance universelle pourrait permettre des économies de plus d'un milliard par année. Ce gain s'expliquerait par une augmentation du pouvoir d'achat du gouvernement face aux pharmaceutiques et par un meilleur contrôle des coûts en général.

Lire la suite.

 
 
Maintien de l'équité salariale chez Urgences-santé : la Cour d'appel donne gain de cause à la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) salue la décision de la Cour d'appel qui maintient la décision de la Commission de l'équité salariale quant à une plainte de maintien de l'équité salariale chez Urgences-santé. Cette victoire de la FSSS-CSN permettra de défendre les droits de ces travailleuses et ainsi de mieux reconnaître ces emplois indispensables pour le réseau de la santé et des services sociaux.

Lire la suite.

 
 
Les sylviculteurs veulent en finir avec des conditions de travail d'un autre siècle

Huit sections locales du Syndicat national de la sylviculture (SNS-CSN) amorcent une négociation coordonnée de leurs conventions collectives afin d'améliorer leurs conditions de travail toujours dignes d'un autre siècle à plusieurs égards. «Il est temps que nos employeurs traitent les sylviculteurs de façon équitable avec les autres travailleurs de l'industrie forestière. Si la forêt n'est pas régénérée par les sylviculteurs, c'est l'ensemble de la filière qui va manquer de bois. Nous sommes au cœur de la forêt», lance René Martel, président du SNS-CSN, un syndicat présent au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie, en Mauricie, au Saguenay, sur la Côte-Nord.

Lire la suite.

 
 
Forte de la récente victoire en Cour suprême, la CSN dépose son recours contre la loi 15

Dans la foulée de la décision récente de la Cour suprême qui rend constitutionnel le droit de faire la grève, la CSN a déposé devant la Cour supérieure un recours contre la loi 15 sur les régimes de retraite des employées et employés municipaux pour contester constitutionnellement l'entrave à leur droit d'association. La CSN n'a pas hésité à se rendre devant le plus haut tribunal du pays afin de faire reconnaître le caractère constitutionnel de ce droit.

Lire la suite.

 
 
Collège Villa Maria : nouvelle banque de grève

C'est à 95% que les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants de Villa Maria – CSN, section Personnel Non Enseignant, qui étaient réunis le 12 février en assemblée générale spéciale, ont renouvelé leur banque de 24 heures de grève. Rappelons qu'après 31 séances de négociations qui piétinent, et devant l'arrogance de la direction du collège, le personnel non enseignant a exercé une journée de débrayage le 30 janvier afin de faire pression sur l’employeur et démontrer sa détermination à obtenir, enfin, des conditions de travail décentes.

Lire la suite.

 
 
Ville de Montréal : l’expertise en développement économique en danger

Tout comme les autres régions, Montréal se voit imposer par le gouvernement du Québec une coupe majeure dans le soutien de son développement économique. Malgré cette contrainte importante, la métropole du Québec aurait tout intérêt à conserver le maximum d'experts déjà en place, notamment dans les CDEC, qui ont une connaissance approfondie du territoire et de ses entreprises. «Tout comme dans les régions du Québec, plusieurs quartiers de Montréal ont cruellement besoin de leur organisme de développement économique communautaire», estime Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN et présidente de la Corporation de développement économique communautaire Centre-Sud/Plateau Mont-Royal.

Lire la suite.

 
 
Les enseignants sont prêts à défendre leur droit de grève
DroitGreve

L’Internationale de l’éducation (IE) invite tous ses affiliés à faire entendre leurs voix et à se mobiliser pour la Journée d’action de défense du droit de grève, un droit de plus en plus menacé par les employeurs et les gouvernements à travers le monde. L’IE, en coopération avec l’Internationale des services publics et la Fédération internationale des ouvriers du transport, soutient la Journée d’action de défense du droit de grève, une initiative de la Confédération syndicale internationale et du groupe des travailleurs à l’Organisation internationale du travail.

Lire la suite.

 
 
Des syndicalistes enseignants bahreïnis harcelés reçoivent un important Prix international
ArthurSvensson

Les dirigeants de la Bahrain Teachers’ Association, affiliée à l’Internationale de l’éducation, ont remporté l’édition 2015 du Prix international Arthur Svensson des droits syndicaux en récompense de leurs efforts pour promouvoir et renforcer les syndicats et les droits syndicaux dans leur pays.

Lire la suite.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Déficits : les universités québécoises atteignent un nouveau sommet

Les déficits accumulés des universités québécoises ont fracassé un nouveau sommet. Au 30 avril 2014, ils s'élevaient à 2,9 milliards$. C'est le chiffre tout chaud, tout rouge, que Le Soleil a obtenu du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, la semaine dernière.

Lire la suite.

Même en déficit, les universités doivent faire leur part, dit Coiteux.

 
 
Pour un Québec apprenant, en ondes sur CIBL : les effets des politiques d’austérité
C'est le 11 février qu'a eu lieu la deuxième émission de l'année, Pour un Québec apprenant, en ondes sur CIBL (101.5 FM). Il est possible d'écouter l'émission en baladodiffusion. Voici les sujets qui ont été abordés : • Le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec propose un outil de réflexion sur les effets des politiques d’austérité. • L’ICÉA lance sa publication Apprendre + Agir. • Nouvelle édition du bulletin de l’Observatoire Compétences-emplois. • Orange invente un carnet d’adresses 2.0 pour les personnes analphabètes.
 
 
Ouverture des inscriptions pour l’Assemblée mondiale en éducation et formation des adultes
AssembleeMondiale

Les personnes intéressées par l’Assemblée mondiale en éducation et formation des adultes qui se déroulera à Montréal du 11 au 14 juin peuvent s’inscrire sur le site Web waam2015.org. Si vous vous inscrivez avant le 15 mai 2015, les frais d’inscription sont de 300$. Au-delà de cette date, les frais s’élèveront à 400$. Des frais réduits sont prévus pour les organismes à but non lucratif du Québec et du reste du Canada. Il est aussi possible de participer à l’Assemblée mondiale, en proposant un atelier ou une autre activité ou en se joignant à l’espace virtuel Paroles croisées.

Lire la suite.

 
 
Explosion du nombre de diagnostics

L’augmentation exponentielle du nombre d’enfants qui présentent un problème particulier préoccupe le ministère de l’Éducation, qui subit des pressions pour ajouter des spécialistes dans les écoles. «Dyslexique, dysorthographique, dyspraxique, dyscalculique, TDAH : parfois, dans mon bureau, je me retrouve avec des enfants qui se sont fait dire qu’ils ont tout, tout, tout !» lance Marie-Claude Béliveau, orthopédagogue et psychoéducatrice à l’hôpital Sainte-Justine. Dès qu’un enfant a deux ans de retard scolaire, «paf ! on le décrétera dyslexique. On oublie qu’on a affaire à des enfants en plein développement. On donne des étiquettes trop vite, en tournant souvent les coins ronds».

Lire la suite du texte de La Presse+.

 
 
Une grande marche pour l’éducation le 28 février

La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) organise une grande marche pour l’éducation le 28 février à 13h, à la Place Émilie-Gamelin, pour dénoncer les mesures adoptées par le gouvernement Couillard dans le cadre de sa politique d’austérité. «Nous invitons la population québécoise à venir démontrer l’importance de soutenir et de promouvoir l’accessibilité à une meilleure éducation au Québec. Des CPE aux universités, l’éducation doit être une priorité pour le gouvernement Couillard!» soutient le président de la FEUQ, Jonathan Bouchard.

 
 
Manifestation nationale des étudiants le 2 avril

L'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ) annonce la tenue d'une manifestation nationale le 2 avril prochain, à 14h au Square Victoria, au centre-ville de Montréal. Camille Godbout, porte-parole de l'ASSÉ, explique qu'il s'agit d'une réplique à l'arrogance du gouvernement du Québec et à son obsession à atteindre à tout prix le déficit zéro.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

 
 
Maisons de chambres du quartier universitaire : les propriétaires veulent des réponses

Le Regroupement des propriétaires locataires de Sherbrooke (RPLS) et la Fédération étudiante de l'Université de Sherbrooke (FEUS) ont déposé une pétition de 550 propriétaires lundi au conseil municipal. Ils s’opposent à la réglementation limitant à deux le nombre de chambres pouvant être louées dans les nouvelles maisons de chambres du quartier de l'Université.

Lire la suite du texte de La Tribune.

 
 
Une solution pour l'éducation chez les Premières Nations : voici par où commencer
Shannen

Le jour où Shannen Koostachin, 12 ans, est entrée dans une école en banlieue torontoise en 2007, elle s'est demandé pourquoi celle-ci était tellement meilleure que la sienne. Cette école avait des salles qui étaient bien éclairées. Shannen assistait aux cours dans une salle portative mal chauffée. Son école n'avait pas de cour de récréation ni de bibliothèque ni de salle d'informatique ni de gymnase. Pourquoi les écoles dans cette partie du Canada avaient-elles ces choses, mais pas dans sa communauté ?

Lire la suite du texte du Huffington Post.

 
 
L’IE démantèle le projet de la Banque mondiale de privatiser l’éducation

Les syndicats ont abordé les mesures d’austérité et ont proposé des réformes du marché du travail lors de réunions avec le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale à Washington du 10 au 12 février. C’est dans ce contexte que l’Internationale de l’éducation a démantelé, point par point, la stratégie d’investissements privés dans l’éducation proposée par la Banque mondiale.

Lire la suite.

 
 
A World at School lance son programme pour des écoles sûres au Pakistan

Deux mois après l’attaque meurtrière à Peshawar, l’Envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation, Gordon Brown, et le premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, ont annoncé un programme en 15 points pour améliorer la sécurité des écoles au Pakistan.

Lire la suite.

 
 
Julia Guillard parle d'éducation pour tous à Bruxelles
Guillard

L'ancienne première ministre australienne et présidente du Partenariat mondial pour l'éducation Julia Guillard a reçu le titre de docteur honoris causa de la Vrije Universiteit de Bruxelles pour ses réalisations et leurs effets sur l'éducation. Dans un auditorium rempli d'étudiantes et d’étudiants internationaux, Guillard a donné un discours motivant sur l'éducation en développement et a insisté sur l'importance d'un effort global durable pour lutter contre les inégalités et réaliser l'Éducation pour tous.

Lire la suite.

 
 
Le secrétaire général de l'Internationale de l'éducation à Harvard

Fred van Leeuwen, secrétaire général de l'Internationale de l'éducation, a tenu un discours à l'Université de Harvard sur les défis rencontrés par les enseignantes et enseignants au 21e siècle. Lors de son discours portant sur le sujet général «du nouveau syndicalisme et de la profession», van Leeuwen a insisté sur l'importance des réformes en cours dans plusieurs endroits du monde dans le cadre d'un effort commun pour réaliser une éducation de qualité pour toutes et tous.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
Semaine d’actions dérangeantes du 22 au 27 février
SemaineActions

La majorité de la population est attaquée par les politiques d’austérité et les réformes néolibérales mises en place par le gouvernement libéral de Philippe Couillard. Au cours des derniers mois, il a imposé de nombreuses compressions dans divers secteurs dont l’éducation. Aux conséquences dramatiques de ces coupes s’ajoutent plusieurs hausses de tarifs, l’attaque appauvrissante des caisses de retraite des employés municipaux ainsi que les compressions et la réorganisation monstre dans la santé et les services sociaux qui menacent ces services essentiels à la population. La semaine du 22 au 27 février, partout au Québec, on augmente la pression! Voici le calendrier préliminaire des actions publiques déjà annoncées.

 
 
Une invitation à se faire entendre pour le processus d’évaluation d'Énergie Est de TransCanada

L’Office national de l’énergie (ONÉ) qui a officiellement lancé au début du mois le processus d’évaluation d'Énergie Est de TransCanada a ignoré près de 100 000 messages de partout au Canada exigeant l’évaluation des impacts climatiques du pipeline. La Coalition vigilance oléoducs passe à la prochaine étape, celle de soumettre nos applications par milliers à l’ONÉ pour demander d’intervenir aux audiences et de parler des impacts des changements climatiques. Si nos demandes d’interventions sont refusées, nous aurons entre nos mains l’occasion de créer une belle vague d'opposition médiatique et de faire entendre nos voix en tant que citoyennes et citoyens. Afin de rendre le processus le plus amusant et le plus facile possible, nous vous invitons le 24 février entre 18h et 21h, aux bureaux de la CSN, 1600 de Lorimier, salle Michel-Chartrand. Il y aura quelques ordinateurs sur place, mais vous pouvez apporter votre ordinateur portatif si vous en avez un.

 
 
Une pétition pour le maintien du programme AccèsLogis

Le programme AccèsLogis, administré par la Société d'habitation du Québec, est actuellement le principal outil de développement de logement social et communautaire au Québec. Dans le climat d'austérité et d'indifférence face aux besoins des populations les plus vulnérables, qui prévaut actuellement au Québec, la poursuite de financement du programme est grandement compromise. Plusieurs administrateurs de la SHQ ont démissionné en réaction aux coupes annoncées. Il y a présentement sur le site de l'Assemblée nationale (jusqu'au 4 mars 2015) une pétition qui réclame que le gouvernement du Québec poursuive le financement du programme AccèsLogis dans son prochain budget et s'engage pour les cinq prochaines années.

 
 
De femme d’affaires prospère à sans-abri

Alejandra Robert avait une carrière, une maison à l’Île-des-Sœurs et une BMW de l’année lorsqu’elle a subi en 2007 un traumatisme crânien à la suite d’un grave accident d’auto. Incapable de travailler depuis, elle a tout perdu et s’est retrouvée à la rue. «Il y a des gens qui se tuent pour la moitié de ce que j’ai vécu», confie avec émotion la femme de 42 ans, rencontrée au refuge pour femmes Chez Doris, à Montréal.

Lire la suite du texte du Journal de Montréal.

 
 
La foi aveugle

On apprenait la semaine dernière que l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) restera ouvert pour au moins deux ans grâce à des fonds débloqués par le gouvernement fédéral. En temps «normal», le PC n’affiche que très peu de considération pour la connaissance scientifique, et l’atteinte de l’équilibre budgétaire est devenue le prétexte idéal pour effectuer des coupes que d’aucuns considèrent comme idéologiques. Voici un rappel de certains secteurs de la recherche qui ont écopé depuis l’arrivée au pouvoir des troupes de Stephen Harper.

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
L'équilibre budgétaire d'abord, la recherche scientifique attendra

Des investissements accrus pour stimuler la recherche scientifique devront attendre le retour à l'équilibre budgétaire, a prévenu le premier ministre Philippe Couillard. Il a aussi dit ne pas voir de contradiction dans le fait d'appuyer des projets d'oléoduc tout en disant faire des efforts pour la lutte aux changements climatiques.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Les organismes jeunesse ont pris part aux consultations sur la politique d’immigration
OrganismesJeunesse

Le Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec a pris part aux audiences Vers une nouvelle politique québécoise en matière d’immigration, de diversité et d’inclusion et a déposé à cet effet un mémoire. Celui-ci se veut être une référence en matière de recommandations auprès du gouvernement sur les enjeux actuels que suscitent l’immigration.

 
 
Informatique au gouvernement : un collectif réclame une enquête publique

Un nouveau collectif formé de 16 organisations civiles réclame la tenue d’une enquête publique sur l’octroi des contrats dans le domaine des technologies de l’information au gouvernement du Québec. Face aux perpétuels dépassements de coûts et à la place grandissante des technologies de l’information dans nos vies, les signataires d’une déclaration commune demandent au gouvernement d’instaurer le plus rapidement possible un processus d’enquête publique et un débat public sur l’informatique au gouvernement du Québec.

Lire la suite.