Infolettre du SCCUQ - 18 octobre 2018 ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
Header
 
Au cœur du syndicat : ses membres

Une équipe syndicale n’existe que grâce et pour ses membres. Ce sont elles-eux qui déterminent les mandats du comité exécutif et des autres comités, ce sont elles-eux qui déterminent les priorités, les orientations à prendre, les positions… ce sont elles-eux le cœur du Syndicat.

Voilà pourquoi il est si important que vous soyez nombreu-ses-x à venir aux assemblées d’unité.

Ces rencontres sont l’occasion pour les membres de l’équipe et du Syndicat de se rencontrer, de parler d’enjeux plus spécifiques à chaque unité, d’écouter les préoccupations, de partager des idées et d’échanger.

Les horaires partiels sont sortis et d’autres dates s’ajouteront sous peu.

Nous voulons vous voir, nous voulons vous entendre, nous voulons savoir qui sont les chargé-e-s de cours et ce qu’elles-ils pensent.

Au grand plaisir de vous y rencontrer!

(Image: Christopher Moss)
 
 
À mettre à votre agenda

2 octobre au 12 novembre 2018Campagne Centraide UQAM
14 octobre au 21 octobre 2018Semaine nationale de la santé et de la sécurité au travail
24 octobre 2018 – Assemblée d’unité de l’École supérieure de mode
24 octobre au 2 novembre 2018Affichage des charges de cours
29 octobre 2018 – Assemblée d’unité d’Histoire de l’art
1er novembre 2018 – Assemblée d’unité de Didactique
5 novembre 2018 – Assemblée d’unité d’Éducation et pédagogie
7 - 8 novembre 2018Forum Ensemble pour l’Université de demain de l’UQ
10 novembre au 15 novembre 2018Période de réponse à l’affichage
12 novembre 2018 – Assemblée d’unité de Linguistique
13 novembre 2018 – Assemblée d’unité d’Éducation et formation spécialisées
15 novembre 2018 – Assemblée d’unité de l’École des arts visuels et médiatiques
19 novembre au 23 novembre 2018Grève de l’ADEESE et de l’AFESH
26 novembre 2018 – Assemblée d’unité de Sciences économiques
29, 30 novembre et 1er décembre 2018Activité du CISO « Autodétermination du peuple palestinien : quel rôle pour le mouvement syndical et le reste de la société civile? »
30 novembre 2018Date limite de dépôt des propositions de projets pour le 50e de l’UQAM (Phase 2)
6 décembre 2018 – Assemblée d’unité de Marketing

Formations du CFSA :

Messages et documents du SCCUQ :

Capsules d’information sur des modifications à la convention collective :
Vous souhaitez prendre votre retraite ?
Le congé à traitement différé.
Fin accélérée de la période de probation.
Appels à témoins :
Concernant les congés de maladie.
Concernant la conception de cours hybrides.
Politique de prévention et d’intervention en matière de harcèlement psychologique au SCCUQ
 
 
SCCUQ
 
 
Professeure, professeur enseignant ?

Lors de l’assemblée générale d’hier (17 octobre 2018), les membres ont pu mener un débat quant aux avantages et inconvénients perçus pour les deux propositions de nom présentées dans l’avis de motion.

C’est finalement le nom amendé de Syndicat des professeures, professeurs enseignants de l’UQAM qui a obtenu une majorité des votes.

Le vote final quant à la volonté des membres de changer le libellé de l’article 1 des statuts et règlements du Syndicat pour la nouvelle appellation choisie* aura lieu lors d’une instance subséquente.

Restez à l’affut pour les prochaines nouvelles dans ce dossier!

*Modifications des statuts et règlements (Article 31). Pour modifier les statuts et règlements, un avis de résolution contenant le texte des changements proposés doit être présenté au Conseil syndical avant d’être lu à l’Assemblée générale. Ce texte doit être signé par au moins dix (10) membres en règle. Le Comité exécutif peut proposer des amendements à la constitution (…). Une telle proposition doit être présentée à l’Assemblée générale des membres, par avis de motion. Cet avis ne pourra être pris en considération avant qu’il ait été lu à une assemblée régulière spéciale (…). Une modification à la constitution, aux statuts et règlements ne peut être effectuée que par un vote favorable des deux tiers (2/3) des membres participant à l’Assemblée générale (…). Ces modifications prennent effet dès l’approbation par l’Assemblée générale, à moins que la résolution ne contienne une date ultérieure de mise en vigueur.

 
 
Assemblées d’Unité

C’est le temps des assemblées d’Unité!

Ces rencontres sont très importantes puisqu’elles sont l’occasion toute indiquée pour les membres de faire part de leurs préoccupations et idées à l’équipe syndicale.

Voici l’horaire des rencontres prévues jusqu’à maintenant :

  • Mercredi 24 octobre 2018 – École supérieure de mode – Lieu chochial du Syndicat
  • Lundi 29 octobre 2018 – Histoire de l’art – Lieu à confirmer
  • Jeudi 1er novembre 2018 – Didactique – Lieu à confirmer
  • Lundi 5 novembre 2018 – Éducation et pédagogie – Lieu à confirmer
  • Lundi 12 novembre 2018 – Linguistique – Lieu à confirmer
  • Mardi 13 novembre 2018 – Éducation et formation spécialisées – Lieu à confirmer
  • Jeudi 15 novembre 2018 – École des arts visuels et médiatiques – Lieu à confirmer
  • Lundi 26 novembre 2018 – Sciences économiques – Lieu à confirmer
  • Jeudi 6 décembre 2018 – Marketing – Lieu à confirmer

D’autres dates seront ajoutées bientôt, restez à l’affut!

 
 
Semaine nationale de la santé et de la sécurité au travail

Du 14 au 21 octobre 2018 se déroule la semaine nationale de la santé et de la sécurité au travail.

En éducation, les initiatives en santé et sécurité au travail doivent prendre une place importante dans nos actions syndicales. Des problématiques souvent difficiles à identifier et à faire valoir auprès de nos employeurs complexifient grandement notre pouvoir d’action. Pourtant, le leadership syndical est essentiel pour faire avancer la prévention. Le syndicat ne peut agir à la place de l’employeur, mais il doit démontrer à celui-ci toute l’importance d’agir maintenant.

En cette semaine nationale de la santé et de la sécurité au travail, voici quelques liens qui pourraient vous intéresser :

1. Formation en santé et sécurité à la FNEEQ 

2. Site officiel de la Semaine nationale de la santé et de la sécurité du travail (14 au 21 octobre)

3. Affiches en prévention de la santé et de la sécurité au travail à télécharger

4. Capsule vidéo portant sur l’histoire de la santé et la sécurité au travail au Québec, produit par le Service de formation SST de la CSN.

 
 
Rémunération des stages : Grève de l’ADEESE et de l’AFESH

Les étudiant-e-s de l’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE) et les étudiant-e-s de l’Association facultaire étudiante des sciences humaines (AFESH) retourneront en grève du 19 au 23 novembre 2018 pour demander « la rémunération de tous les stages à tous les niveaux d’étude qui a cours depuis deux ans,…

Lire la suite
 
 
INVITATION : Activité du CISO « Autodétermination du peuple palestinien : Quel rôle pour le mouvement syndical et le reste de la société civile? »

Du 29 novembre au 1er décembre 2018 se déroule à Montréal un évènement international organisé par le Centre international de solidarité ouvrière (CISO), dont la FNEEQ est une organisation membre, intitulé « Autodétermination du peuple palestinien : Quel rôle pour le mouvement syndical et le reste de la société civile ».

Une grande conférence est prévu de 18h à 21h le 29 novembre à l’amphithéâtre du Gesù.

Le 30 novembre et le 1er décembre, différents panels et ateliers sont à l’horaire à la Grande Bibliothèque avec notamment Louise Harel, Michael Lynk, Leïla Shahid, Imad Temiza, Agnès Gruda et Guy Taillefer comme invités.

Pour toute information ou pour vous inscrire, vous pouvez envoyer un courriel à palestine@ciso.qc.ca ou visiter le site officiel de l’évènement.

 
 
RAPPEL IMPORTANT : Dates d’affichage

L’affichage des charges de cours sur Accent pour la session d’hiver 2019 aura lieu du 24 octobre au 2 novembre 2018.

Les réponses pour l’affichage auront lieu quant à elles du 10 au 15 novembre 2018.

Il s’agit de dates à inscrire à votre agenda.

 
 
RAPPEL : Campagne Centraide 2018

La Campagne Centraide de l’UQAM a été lancée le 2 octobre dernier et vise à recueillir une somme de 190 000$ auprès des membres de la communauté uqamienne.

Plusieurs activités sont au programme de cette campagne, notamment :

  • Petit déjeuner du 18 octobre (billets en vente dans les unités, à la Librairie Jasmin de la Coop…
Lire la suite
 
 
RAPPEL : PROLONGEMENT DE LA DATE LIMITE – Appel à projets : 50e de l’UQAM

L’appel à propositions de projets dans la cadre du 50e anniversaire de l’UQAM a été prolongé !

Vous aurez donc la chance de pouvoir déposer vos projets jusqu’au 15 octobre 2018 (Phase 1) ou jusqu’au 30 novembre 2018 (phase 2).

Le 9 avril 2019, l’UQAM célébrera ses 50 ans avec plusieurs évènements organisés le…

Lire la suite
 
 
RAPPEL : Formations du CFSA

Voici les offres de formations du Centre de formation en soutien à l’académique (CFSA) pour les prochaines semaines :

Lire la suite
 
 
RAPPEL D’INVITATION : Ateliers sur les enjeux de la recherche

Le Service des partenariats et du soutien à l’innovation (SEPSI), le Service de la recherche et de la création (SRC) et le Service aux collectivités (SAC) invitent la communauté uqamienne, notamment les chargé-e-s de cours, à participer à leurs ateliers sur les enjeux de la recherche qui se tiennent un jeudi par mois sur l’heure…

Lire la suite
 
 
Erratum : Résultats des élections au SCCUQ

Une erreur s’est glissée dans notre dernier article portant sur le résultat des élections au SCCUQ.

En effet, contrairement à ce qui a été annoncé, France Simard, chargée de cours au Département de musique, a été élue au Comité des programmes de formation à l’enseignement (CPFE) – (mandat de trois ans) alors que Mariève Ross, chargée de cours au Département de sexologie, a été élue par acclamation au Comité institutionnel contre le harcèlement sexuel– (mandat de deux ans).

Nous nous excusons pour l’erreur.

 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
La CAQ et l’enseignement supérieur : chronique d’une marchandisation annoncée

La Coalition Avenir Québec s’est faite élire sur une multitude de promesses et de programmes électoraux, mais ce sont les promesses d’arrimer l’enseignement supérieur avec les besoins du marché qui font frémir dans les milieux universitaires.

Si ce genre de promesses ne surprend pas venant de François Legault, un ancien ministre de l’Éducation (1998-2002) qui a notamment imposé les contrats de performance aux universités par lesquels une part du financement octroyé conditionnel à l’atteinte d’objectifs à la satisfaction du gouvernement, cette marchandisation annoncée fait tout de même craindre le pire.

La situation est expliquée par Marianne Di Croce dans un article paru sur le site de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques disponible en cliquant ici.

 
 
Le SÉTUE invite à adopter le syndicalisme de combat

Sur son site internet, le Syndicat des étudiants et étudiantes employé-e-s de l’UQAM (SÉTUE) a publié un article intitulé « Syndicalisme de combat… pourquoi pas? ».

Dans ce texte, Mathieu Melançon, responsable des affaires externes au Syndicat, dénonce ce qu’il considère être l’abandon graduel du discours critique par les grandes centrales syndicales dans les années 90 pour plutôt se concentrer sur la défense des acquis et des stratégies de revendication populaire qu’il qualifie de « domestiquées ».

Il avance l’argument que le syndicalisme de combat, bien qu’il n’offre pas une route sûre ou facile, présente « une approche à la lutte qui souhaite prendre acte non seulement de l’expérience récente des mouvements sociaux mais aussi, et peut-être surtout, de la nature du système socio-économique dans lequel nous nous trouvons. »

Pour lire ce texte, cliquez ici.

 
 
Un an après #MoiAussi, où en sont les universités montréalaises?

Il y a maintenant un an, en octobre 2017, l’actrice américain Alyssa Milano conviait les femmes de toute la planète à faire part de leurs expériences d’agression et de harcèlement sexuel à l’aide du mot-clic #MeToo sur la twittosphère.

Ainsi, un mouvement puissant était lancé et de nombreuses dénonciations en matière d’inconduites sexuelles ont depuis émergé.

Au niveau universitaire, dans la foulée du projet de loi du ministère l’Enseignement supérieur venant imposer des obligations fermes aux universités, dont celle d’adopter un code de conduite pour prévenir les inconduites sexuelles, les établissements ont donc dû s’adopter.

Où en sommes-nous aujourd’hui dans ce dossier? Les campus universitaires sont-ils plus sécuritaires? Quel chemin reste-t-il à faire?

Le Journal métro s’est intéressé à la question et en dresse le portrait ici.

 
 
Mise au point sur le processus disciplinaire concernant les violences à caractère sexuel à l’Université de Montréal

Suite à la publication par la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAECUM) d’un communiqué dénonçant le statu quo au niveau du traitement des plaintes en matière de violences sexuelles envers le corps enseignant à l'Université de Montréal, l’établissement a tenu à faire le point sur le processus disciplinaire en matière de violences à caractère sexuel.

Dans un texte publié sur son site, l’Université de Montréal souligne être en accord avec les demandes des étudiants et souhaiter un processus juste et équitable. La position officielle du Syndicat général des professeurs et professeures de l’Université de Montréal (SGPUM) est aussi rappelée et l’université rappelle qu’elle a respecté le processus prévu par la loi 151 visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur dans l’élaboration de son processus disciplinaire.

Pour lire le communiqué de l’Université de Montréal, cliquez ici.

Pour lire le communiqué de la FAECUM, cliquez ici.

 
 
Technologie : Pourquoi les enseignants-chercheurs devraient tweeter

S’il est le réseau préféré des institutions scientifiques, Twitter demeure pourtant peu investi par les chercheurs qui tiennent un compte personnel.

Pourtant, ceux-ci pourraient tirer de nombreux avantages du fait d’investir cette plateforme et cela permettrait de rapprocher la culture scientifique et les jeunes, les influençant ainsi dans leurs choix de tous les jours en matière de consommation, de mobilité ou de soins de santé par exemple.

Le magazine Affaires universitaires expose tous ces avantages et les raisons pour lesquelles les enseignants-chercheurs devraient se mettre à « gazouiller » dans un texte disponible en cliquant ici.

 
 
Suggestion de lecture : « Université : Réussir malgré le handicap »

Dans le dernier numéro de la revue Sciences humaines portant sur la motivation au travail, les résultats d’une étude conduire par l’Université Laval auprès des cohortes de premier cycle entre 2005 et 2016 analysant la situation d’étudiant-e-s en situation de handicap sont publiés.

Même s’ils font l’objet d’une attention particulière au Québec, l’étude permet de constater que les jeunes en situation de handicap décrochent moins souvent leur diplôme que les autres étudiant-e-s, poursuivent leur cursus plus longtemps, mais ne sont pas plus absents.

Pour lire les résultats de ce travail important, vous pouvez vous procurer la revue en cliquant ici.

 
 
Babillard des membres
 
 
Les bienfaits du vélo aquatique : les recherches de Mauricio Garzon Camelo

Avez-vous déjà essayé l’un des cours de cardio spinning offerts par le Centre sportif de l’UQAM ?

Bien qu’elle puisse sonner plus ou moins attrayante à prime abord, cette activité est non seulement très courue par les initiés à l’UQAM (les cours affichent généralement « complet » seulement quelques jours après le début des inscriptions), mais est aussi extrêmement bénéfique pour la santé.

Mauricio Garzon Camelo, chargé de cours au Département des Sciences de l’activité physique et postdoctorant, explique comment ses recherches sur l’entraînement sur vélo aquatique menées avec des patientes de l’Institut de cardiologie de Montréal ont permis d’affirmer que ce sport a des bienfaits indéniables pour ceux qui le pratiquent dans un article d’Actualités UQAM accessible en cliquant ici.

 
 
La prédation furtive chez les colonies de pucerons à fourmis : Article de François Dumont et Bruno Fréchette

François Dumont et Bruno Fréchette, chargés de cours au Département des sciences biologiques, sont coauteurs d'un article publié dans PLoS ONE et intitulé "May furtive predation provide enemy free space in ant-tended aphid colonies ?".

Benoit Guénard professeur à l'université de Hong Kong, André Francoeur professeur à l'université du Québec à Chicoutimi et Eric Lucas professeur à l'UQAM sont également signataires de l'article.

Vous pouvez consulter cet article en cliquant ici.

 
 
Publications de nos membres : Anna-Sophie Letellier, Marcel Lecours et Jean-Pierre Girard

Trois chargé-e-s de cours ont publié de nouveaux ouvrages :

  • Anne-Sophie Letellier, chargée de cours à l’École des médias, a contribué à l’ouvrage du collectif Crypto.Québec intitulé « On vous voit : comment déjouer les malveillants sur Internet » qui aborde la sécurité et l’hygiène numérique.
    Vous pouvez vous procurer cet ouvrage en cliquant ici.

  • Marcel Lecours, chargé de cours au Département d’Éducation et pédagogie, a quant à lui contribué à l’ouvrage intitulé « Le système d’éducation au Québec » qui présente plus de 400 ans d’histoire dans la province et les principes sociopolitiques qui ont donné naissance au système scolaire québécois.
    Vous pouvez vous procurer cet ouvrage en cliquant ici.

  • Le modèle coopératif n’est presque pas exposé et c’est justement pour pallier à ce manque de visibilité que Jean-Pierre Girard, chargé de cours au Département d’organisation et ressources humaines, a co-écrit le livre « Les coopératives, une utopie résiliente ».
    Pour lire l’article de Les affaires sur le sujet, cliquez ici.
    Pour vous procurer cet ouvrage, cliquez ici.
 
 
Encadrement des sondages politiques électoraux : Pierre Duchesne se prononce sur la question

Les résultats des sondages n’ont jamais été aussi éloignés des résultats aux urnes qu’à la dernière élection provinciale. Il s’agit même de la pire erreur de l’histoire des sondages politiques qu Québec depuis 1959.

Devrait-on les encadrer comme font certains pays ?

Pierre Duchesne, chargé de cours à la Faculté de science politique et de droit, se prononce sur la question dans un article de Radio-Canada disponible en cliquant ici.

 
 
Santé publique sous la CAQ : l’analyse de Mathieu Masse Jolicoeur

À quoi pourraient ressembler les quatre prochaines années en matière de santé publique ?

Mathieu Masse Jolicoeur, chargé de cours au Département de science politique, spécule sur la question dans une entrevue accordée à l’Agence Science Presse que vous pouvez écouter en cliquant ici.

 
 
Nadia Seraiocco sur la webradio

La nouvelles webradio de Québécor a été lancée en grandes pompes le 4 octobre dernier. Qu’est-ce que cela signifie dans le paysage médiatique québécois ?

Nadia Seraiocco, chargée de cours à l’École des médias, commente le sujet dans un article du Devoir accessible en cliquant ici.

 
 
Commentaires sur l’actualité d’André Lamoureux

André Lamoureux, chargé de cours au Département de science politique, était dans les médias cette semaine pour commenter l’actualité.

Il a d’abord accordé une entrevue à la CBC afin de parler des plans de la CAQ d’interdiction des symboles religieux dans une entrevue accessible en cliquant ici.

Il a aussi commenté le passage à la CAQ qui s’est effectué dans les Laurentides pour L’information du Nord de Sainte-Agathe dans un article disponible en cliquant ici.