Infolettre du SCCUQ - 15 novembre 2018
Header
 
Une question d’identité

Les étudiant-e-s pourront se prévaloir du droit de se faire identifier par un prénom qui diffère de leur prénom légal dès janvier, ce qui sera ensuite permis au personnel dans une phase ultérieure du projet. Cette initiative annoncée par l’UQAM a été saluée et vient pallier un grave problème auquel faisaient face plusieurs personnes devant composer au quotidien avec un prénom et une appellation ne reflétant pas leur identité.

Peu importe la façon dont celles-ci s’expriment, l’identité et l’altérité sont au cœur même de ce que nous sommes individuellement, mais aussi collectivement, puisque c’est à travers elles que nous nous reconnaissons et nous définissons, dans une transformation et construction constantes.

Comme l’écrivait Amin Maalouf dans son essai Les identités meurtrières : « L’identité n’est pas donnée une fois pour toutes, elle se construit et se transforme tout au long de l’existence. »

Les gens changent et évoluent. L’UQAM semble vouloir le faire aussi. Tant mieux.

 
 
À mettre à votre agenda

10 novembre au 15 novembre 2018Période de réponse à l’affichage
15 novembre 2018Assemblée d’unité de l’École des arts visuels et médiatiques
16 novembre 2018Assemblée d’unité de l’École de design
16 novembre 2018Assemblée d’unité de Psychologie
19 novembre 2018Assemblée d’unité de Marketing
19 novembre au 23 novembre 2018Grève de l’ADEESE et de l’AFESH
20 novembre 2018Assemblée d’unité d'Études littéraires
20 novembre 2018Assemblée d’unité de l'Institut des sciences de l'environnement
21 novembre 2018Assemblée d’unité de Management et technologie
21 novembre 2018Assemblée d’unité de Chimie
21 novembre 2018Assemblée d’unité de l'École des médias
23 novembre 2018Assemblée d’unité de Science politique
23 novembre 2018Assemblée d’unité de Musique
26 novembre 2018Assemblée d’unité de Sciences économiques
26 novembre 2018Assemblée d’unité de Sexologie
27 novembre 2018Assemblée d’unité de l'École de travail social
29 novembre 2018Assemblée d’unité de Didactique
29, 30 novembre et 1er décembre 2018Activité du CISO « Autodétermination du peuple palestinien : quel rôle pour le mouvement syndical et le reste de la société civile? »
30 novembre 2018Assemblée d’unité de Danse
30 novembre 2018 – Date limite pour déposer votre candidature de photographe/DJ/musicien.ne.s au party de Noël du SCCUQ
30 novembre 2018
Date limite de dépôt des propositions de projets pour le 50e de l’UQAM (Phase 2)
3 décembre 2018Assemblée d’unité d'Organisation et ressources humaines
3 décembre 2018Assemblée d’unité de Géographie
4 décembre 2018Assemblée d’unité de Sociologie
5 décembre 2018– Date limite pour réserver votre place au party de Noël du SCCUQ
7 décembre 2018 –
Assemblée d’unité de Sciences des religions
10 décembre 2018
Assemblée d’unité d'Études urbaines et touristiques
11 décembre 2018Assemblée d’unité d'Informatique
18 décembre 2018Party de Noël du SCCUQ!

Pour le calendrier des formations du CFSA, cliquez ici.

 
 
SCCUQ
 
 
Ajout d’un prénom choisi au dossier étudiant

Il sera bientôt possible pour les étudiants de l’UQAM d'utiliser un prénom choisi dans plusieurs documents, ressources et communications institutionnels non officiels.

L’Université en a fait l’annonce dans un courriel transmis à l’ensemble de la communauté uqamienne le lundi 12 novembre dernier.

Comme l’indique le message: «Cette initiative, dont le personnel pourra également se prévaloir dans une phase ultérieure, vise à mieux refléter la réalité de certaines personnes et à faciliter leur parcours et leurs interactions au sein de la communauté universitaire. Cette pratique, déjà en vigueur dans d’autres universités québécoises, découle des changements apportés en juin 2016 à la Charte des droits et libertés de la personne, qui interdit la discrimination fondée sur l’identité et l’expression de genre. Les établissements d’enseignement doivent, conséquemment, mettre en place des mesures concrètes pour assurer le droit à la dignité, à l’égalité, à l’intégrité, au bien-être et à la sécurité de leurs étudiantes et étudiants

Dans les prochaines semaines, des rencontres d’information seront offertes aux enseignantes et enseignants par le Centre de formation en soutien à l’académique. Celles-ci permettront de mieux comprendre les différents aspects entourant cette nouvelle réalité et d’expliciter les accommodements institutionnels mis en place à compter de janvier 2019.

Pour en savoir plus, consultez la page sur le sujet en cliquant ici.

 
 
Affichez votre soutien dans le dossier de la rémunération des stages
MacaronsStages

Vous souhaitez afficher fièrement votre soutien aux étudiant-e-s qui réclament la rémunération des stages?

Passez nous voir au Syndicat, nous avons de jolis macarons faits spécialement pour nous par l’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE).

Premi-ères-ers arrivé-e-s, premi-ères-ers servi-e-s !

 
 
22 novembre : Mot d’ordre « solidarité »

Étant donné la grève sur la rémunération des stages prévue notamment lors de la journée du 22 novembre, Journée nationale des chargés de cours, les activités en lien avec la célébration de cette journée ont été annulées afin de démontrer notre solidarité avec les étudiantes et étudiants en grève.

Pour celles et ceux qui sont intéressé-e-s, nous vous invitons d’ailleurs à passer nous voir au Syndicat pour récupérer un macaron à porter fièrement afin d’afficher votre appui à cette cause étudiante et féministe.

 
 
DERNIÈRE JOURNÉE DE RÉPONSE À L’AFFICHAGE

Aujourd’hui, 15 novembre 2018 est la dernière journée de réponse à l’affichage pour la session d’hiver 2019.

Si vous avez fait la demande pour une ou plusieurs charges de cours, rendez-vous donc dès maintenant sur Accent pour y répondre.

 
 
Party de Noël du SCCUQ!
NoelSCCUQ

Réservez votre place et faites votre choix de plat principal

Vous êtes chaleureusement invité-e-s au spectaculaire party de Noël du Syndicat des chargées et chargés de cours qui aura lieu le mardi 18 décembre à 18h30 au chic Lion d’Or !

Important! Lors de votre réservation, veuillez indiquer votre choix de plat principal entre:

• Pavé de saumon, sauce vierge à la fleur d’ail et riz aux feuilles de kaffir ou

• Osso bucco de porc, gremolata aux agrumes, couscous de chou-fleur et légumes verts.

Les places étant limitées, veuillez réserver la vôtre dès que possible à sccuq@uqam.ca, et ce, avant le 5 décembre.

Parmi les nouveautés, cette année nous faisons appel aux talents de nos membres pour agrémenter la soirée. Nous avons besoin:

  1. Un groupe musical pour l’accueil et une partie de la soirée
  2. Un.e photographe pour immortaliser divers moments de la soirée et
  3. Un.e DJ (disc jockey) pour faire danser nos membres jusqu’aux petites heures


Menu de Noël

Entrée

Chèvre croustillant, betteraves et vinaigrette à la poire fumée

Plat principal | 1 choix

  • Pavé de saumon, sauce vierge à la fleur d’ail et riz aux feuilles de kaffir
  • Osso bucco de porc, gremolata aux agrumes, couscous de chou-fleur et légumes verts

Dessert

Crème brûlée du Petit Extra

Café filtre, thé, tisane

 
 
RAPPEL : Assemblées d’unités

Les assemblées d’unité ont cours en ce moment.

Ces rencontres sont très importantes puisqu’elles sont l’occasion toute indiquée pour les membres de faire part de leurs préoccupations et idées à l’équipe syndicale.

Vous pouvez consulter le calendrier de ces assemblées en cliquant ici.

Celui-ci sera mis à jour au fur et à mesure que les assemblées sont ajoutées à l’agenda du Comité de mobilisation et d’intégration.

Ne manquez pas votre rendez-vous!

 
 
Rémunération des stages : Semaine de grève pour plusieurs associations étudiantes
Stage

Les étudiant-e-s de l’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE) et les étudiant-e-s de l’Association facultaire étudiante des sciences humaines (AFESH) retourneront en grève du 19 au 23 novembre 2018 pour demander « la rémunération de tous les stages à tous les niveaux d’étude qui a cours depuis deux ans, notamment à Montréal, en Outaouais, à Sherbrooke, à Québec et à Trois-Rivières. »

Voici les mandats de grève votés en assemblée générale jusqu’à maintenant :

  • Association facultaire étudiante des sciences humaines (AFESH), en grève du 19 au 23 novembre
  • Association des étudiantes et étudiants du secteur de l’éducation (ADEESE), en grève du 19 au 23 novembre
  • Association facultaire étudiante de science politique et droit (AFESPED), en grève du 20 au 22 novembre
  • Association facultaire étudiante des arts (AFÉA), en grève du 19 au 22 novembre
  • Association étudiante du secteur des sciences (AESS), en grève les 21 et 22 novembre
  • Association étudiante des cycles supérieurs en droit, en grève du 19 au 23 novembre
  • Association étudiante du module de science politique, en grève du 19 au 23 novembre

L’AFELC (Association facultaire de langues et communication de l’UQAM) tiendra son assemblée générale de grève le 15 novembre 2018.

Il est à noter que, depuis près de deux ans, les étudiant.e.s entre autres en enseignement, en travail social, en pratique sage-femme, en travail social et en soins infirmiers militent pour une meilleure reconnaissance des stages obligatoires dans leur parcours universitaire, à commencer par leur rémunération.

Les comités unitaires sur le travail étudiant, les CUTE, ont publié une lettre ouverte aux personnes, collectifs, comités politiques, associations étudiantes, groupes communautaires et syndicats afin de les enjoindre à appuyer publiquement la lutte actuelle pour la rémunération des stages. Signé par plus de 200 personnes, ce texte, publié sur le site de la revue sociale et politique À babord dénonce notamment que les formations pour lesquelles les stages non-rémunérés sont obligatoires sont pour des programmes traditionnellement féminins où l’on compte davantage de parents étudiants et de personnes issues de l’immigration. Vous pouvez consulter cet article en cliquant ici.

Pour les chargé-e-s de cours :

La Direction de l’Université rappelle que, sauf avis contraire, l'Université demeure ouverte et les activités continuent de s'y dérouler.

La professeure, le professeur, la ou le maître de langue ou la personne chargée de cours doit se présenter en classe selon l'horaire prévu et être disponible pour donner son cours. Les employées et employés, incluant celles et ceux qui sont étudiantes ou étudiants, doivent également se présenter à leur poste de travail.

Dans le cas où des étudiants voudraient boycotter un cours, l'enseignante, l'enseignant doit éviter toute situation conflictuelle. Devant l'impossibilité de donner un cours, l'enseignante, l'enseignant doit en aviser le secrétariat de son département ou école.

S'il y a urgence ou un risque lié à l'intégrité ou à la protection des personnes et des biens, il faut communiquer directement avec le Service de la prévention et de la sécurité, au poste 3131. Toute situation qui vous apparaît anormale peut également être signalée en composant le même numéro.

Lire la suite
 
 
APPEL À PROJETS : Fonds vert de l’UQAM

Afin de concrétiser votre vision écoresponsable, le comité institutionnel de la Politique en matière d’environnement invite la communauté universitaire à proposer des projets en matière de développement durable.

Visitez le site web section Fonds vert pour plus de détails.

La date limite de dépôt de projets est le 31 janvier 2019.

 
 
RAPPEL : Formations du CFSA

Voici les offres de formations du Centre de formation en soutien à l’académique (CFSA) pour les prochaines semaines :

Lire la suite
 
 
Babillard des membres
 
 
La situation des aînées et lesbiennes – Thèse de Julie Beauchamp

Les aînés gais et lesbiennes sont souvent associés à un segment invisible ou caché de la population vieillissante. Sont-ils plus susceptibles de vieillir seuls et de souffrir d'insécurité? C’est la question à laquelle Julie Beauchamp, chargée de cours au Département de sexologie, tente de répondre dans sa thèse.

Elle est la première candidate du programme de doctorat en sexologie (créé en 2010) à avoir soutenu sa thèse. Intitulée «La participation sociale des aînés gais et lesbiennes: analyse des dimensions identitaire, relationnelle et sociale, et développement d'un outil d'intervention», celle-ci a été réalisée sous la direction de Line Chamberland, professeure au Département de sexologie et titulaire de la Chaire de recherche sur l'homophobie, et d'Hélène Carbonneau, professeure au Département d’études en loisir, culture et tourisme de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Pour lire l’article d’Actualités UQAM sur le sujet, cliquez ici.

 
 
Répliques féministes par Mélissa Blais
mblais

Vous êtes féministe. Lors d'un dîner, d'une fête familiale ou d'une sortie amicale, des proches justifient devant vous les inégalités entre les sexes, lancent des blagues sexistes et affirment que les féministes sont des frustrées. Faut-il réagir ou garder le silence afin d'éviter que la situation ne dégénère? Pour répondre à ces questions, la chargée de cours Mélissa Blais (science politique et études féministes) et l'étudiante Marie Soleil Chrétien (maîtrise en science politique) ont rédigé le guide pratique Votre antiféminisme, nos répliques, lequel propose des outils d'autodéfense, comme l'humour, le sarcasme et l'argumentation.

Pour vous procurer cet ouvrage cliquez ici.

 
 
Enseignement du français québécois – Collaboration d’Anne-Sophie Bally, Caroline Émond et Chantal Contant

Quelles compétences de communication culturelles faut-il développer en classe de français? Comment enseigner le français québécois parlé? Où se trouvent l’orthographe et la grammaire modernes dans les dictionnaires? L’ouvrage La linguistique et le dictionnaire au service de l’enseignement du français au Québec, sous la direction de Sophie Piron et de sa collègue Nadine Vincent répond à ces questions. Les chargées de cours au Département de linguistique Anne-Sophie Bally (Ph.D. linguistique, 2011), Caroline Émond (Ph.D. linguistique, 2014) et Chantal Contant (programme court de 1er cycle en linguistique, 2002) collaborent à l’ouvrage.

Pour vous procurer l’ouvrage, cliquez ici.

 
 
Étendre la taxe sur l’immatriculation – Entrevue de Pierre Barrieau

Faudrait-il étendre la taxe sur l’immatriculation au 450? Pierre Barrieau, chargé de cours en Études urbaines et touristiques était à l’émission 15-18 de Radio-Canada pour en parler dans une entrevue avec Annie Desrochers que vous pouvez écouter en cliquant ici.

 
 
La crise de la quarantaine, positive ou négative ? L’avis d’Annie Baillargeon-Fortin

Si on fait souvent référence à la fameuse crise de la quarantaine de façon négative, les experts interrogés sont unanimes: cette étape de mi-vie est un moment charnière et inévitable de remise en question et de bilan. Une étape saine, voire bénéfique. Selon des études, c'est même le premier pas vers un état de bien-être.

La chargée de cours au Département de Communication sociale et publique, Annie Baillargeon-Fortin, donne son avis sur le sujet dans un article de La Presse sur le sujet que vous pouvez lire en cliquant ici.

 
 
Véritable coût du REM – Opinion de Luc Gagnon et Jean-François Lefebvre

Le chroniqueur Michel Girard a récemment relancé les discussions sur les coûts annuels du Réseau express métropolitain (REM). Il conclut que le projet sera très coûteux, soit une facture annuelle de la Caisse de dépôt (CDPQ) de 438 millions en 2027.

La CDPQ a immédiatement répliqué que le REM comportera des coûts semblables aux autres réseaux de trains de banlieue et d’autobus pour chaque kilomètre parcouru par un passager. Elle insinue donc que le REM ne causera pas de forte hausse des dépenses en transports collectifs.

Qui a raison ?

Luc Gagnon, chargé de cours en développement durable, et Jean-François Lefebvre, chargé de cours en études urbaines, signent une lettre d’opinion sur le sujet dans La Presse que vous pouvez lire en cliquant ici.