Infolettre du SCCUQ - 13 septembre 2018
Header
 
Dans votre infolettre cette semaine

Cette semaine, au menu : plusieurs informations importantes pour nos membres (retraite, demandes de perfectionnement, Politique no 16 et formation sur les nouveaux étudiants), analyses et débats sur la campagne électorale provinciale, invitations diverses et un babillard des membres bien garni qui souligne les accomplissements de nos membres qui contribuent au rayonnement des chargé-e-s de cours dans tous les domaines.

L’information qui est probablement la plus importante à retenir est que vous avez jusqu’au lundi 17 septembre 2018 à 16h pour déposer vos propositions de changement de nom du Syndicat (signées par dix membres en règle) et que le conseil syndical durant lequel sera lu l'avis de motion comportant les propositions aura lieu le mardi 18 septembre 2018 à 12h30.

Même si aucun vote n’est prévu lors de cette instance, nous vous attendons nombreuses et nombreux lors de ce conseil syndical afin de parler des noms suggérés et de débattre de cette grande question qui porte sur notre identité.

Au plaisir de vous voir toutes et tous en grande forme mardi prochain!

 
 
Dates importantes

14 septembre : Date limite pour le dépôt de demande pour le programme de perfectionnement pour l’obtention d’EQE
15 septembre 2018: Manifestation pour la planète à Montréal
16 septembre 2018 : Marche pour une politique climatique à Québec
17 septembre : Date limite pour le dépôt des propositions de changement de nom
18 septembre : Conseil syndical élargi (lecture des propositions de noms et rédaction de l’avis de motion)
30 septembre 2018 : Date limite pour la consultation sur la Politique no 16
2 octobre 2018 : 
Assemblée générale statutaire (lecture de l’avis de motion)
10 octobre 2018 : Assemblée générale spéciale (vote sur le changement de nom)

Messages et documents du SCCUQ :

Formulaire de proposition de changement de nom du Syndicat Capsules d’information sur des modifications à la convention collective :
Vous souhaitez prendre votre retraite ?
Le congé à traitement différé.
Fin accélérée de la période de probation. Appels à témoins :
Concernant les congés de maladie.
Concernant la conception de cours hybrides.

Politique de prévention et d’intervention en matière de harcèlement psychologique au SCCUQ

 
SCCUQ
 
 
RAPPEL: Changement de nom du Syndicat : Appel à propositions

Chères membres, chers membres du SCCUQ

Le 9 février dernier, lors d’un conseil syndical, des membres ont amené une proposition en vue de changer le nom du Syndicat. Le 16 mars dernier, l’assemblée générale a mandaté le comité exécutif d’entamer le processus légal en vue d’un changement de nom au plus tard à l’assemblée statutaire de l’automne 2018.

Le nom du Syndicat constitue l’article premier de nos Statuts et règlements et toute proposition visant à le modifier enclenche obligatoirement la démarche suivante (article 31 des Statuts et règlements du SCCUQ*):

Lire la suite
 
 
Vous pensez bientôt (ou éventuellement) prendre votre retraite? Lisez ceci!

Assurances

En tant que membre de la FNEEQ, une personne chargée de cours qui prend sa retraite peut adhérer à l’AREF (Association des retraitées et des retraités de l’enseignement de la FNEEQ).

L’AREF est une association regroupant principalement des personnes retraitées ayant œuvré dans des institutions d’enseignement supérieur affiliées à la FNEEQ.

L’assurance vie de l’AREF propose aussi les assurances complémentaires suivantes :

  • Possibilité d’ajout de personnes à charge;
  • Couverture de certains médicaments non couverts par la RAMQ;
  • Assurance voyage longue durée (182 jours) avec protection de 2 millions de dollars;
  • Assurance annulation de voyage;
  • Assurance soins complémentaires (incluant soins à domicile);
  • Assurance vie.

Il est crucial de savoir que toute demande d’adhésion doit être présentée dans les 30 jours suivant la date à laquelle la personne retraitée devient admissible. Le choix de ne pas adhérer est irrévocable.

Pour plus d’information, cliquez sur les liens suivants :

http://www.aref-neq.ca/
http://www.aref-neq.ca/assurances.html

Régime de retraite

Qui pourrait se vanter de refuser une augmentation salariale de 9%? Personne, me direz-vous! Pourtant, c’est bien ce qui se produit lorsque vous devenez admissible et que vous ne complétez pas votre adhésion au RRCCUQ.

Cette offre profite à tous, peu importe l’âge. Les plus jeunes s’assurent d’une retraite plus confortable en commençant tôt et les plus âgés y trouvent aussi leur compte, car il n’est jamais trop tard! Notre régime de retraite est un régime à cotisations déterminées ce qui signifie que notre retraite dépendra des sommes accumulées dans le fonds. Plus tôt on adhère, plus intéressantes seront les sommes accumulées.

L’intérêt immédiat de participer au RRCCUQ réside dans la contribution de l’employeur. En effet, l’employeur verse le même montant que vous. Votre mise de fonds est donc doublée dès le départ. Ainsi si vous choisissez de cotiser au taux de 9% de votre salaire brut (d’autres taux sont aussi disponibles), l’employeur cotisera au même taux. Ceci équivaut à une augmentation salariale de 9% d’où un rendement sur placement de 100%! De plus, votre cotisation au régime vous donne droit à une déduction d’impôt.

Le participant bénéficie aussi de l’expertise de plusieurs personnes qui suivent les marchés financiers, ont les connaissances requises en finance et s’occupent de ces questions pour lui.

Pour être admissible au régime de retraite des chargées, chargés de cours, il faut avoir reçu des gains correspondants ou supérieurs à 25% du MGA (Maximum de Gains Admissibles de la Régie des rentes) dans l’une ou l’autre des constituantes du Réseau UQ. En 2018, il est de 55 900 $, donc vous devez atteindre un revenu brut de 13 975$.

En novembre, vous recevrez du Service des ressources humaines des formulaires pour vous inscrire au régime de retraite des chargés de cours, si vos gains sont supérieurs à 25% du MGA à l’UQAM pour l’année civile en cours. Votre inscription sera effective l’année suivante.

Quelques liens utiles :

 
 
DERNIÈRE CHANCE! Moins de deux charges de cours cette session? Il y a un programme pour vous!

Le nouveau programme de perfectionnement en vue de l’obtention d’EQE n’a reçu AUCUNE demande pour l’instant. Vous avez jusqu’au 14 septembre pour déposer votre dossier.

Ce programme de perfectionnement  consiste à permettre à la personne chargée de cours, l’acquisition de nouvelles connaissances, afin d’obtenir de nouvelles exigences de qualification pour l’enseignement (EQE).

Pour pouvoir déposer une demande, vous devez répondre aux critères suivants:

Lire la suite
 
 
RAPPEL: Consultation relative au projet de Politique no 16 contre le sexisme et les violences à caractère sexuel

Conformément à la décision prise par le Conseil d’administration le 20 mars dernier, le Comité institutionnel contre le harcèlement sexuel soumet à la consultation de la communauté universitaire le projet de Politique no 16 contre le sexisme et les violences à caractère sexuel (disponible ici: http://unites2.telecom.uqam.ca/calend/courriel-com/documents/2018-03-16_Politique-no16_projet-consultation.pdf).

La communauté est invitée à participer à la consultation, dont la date limite a été fixée au 30 septembre 2018.

Lire la suite
 
 
RAPPEL - Formations du CFSA – Qui sont nos « nouveaux étudiants »?

Depuis déjà plusieurs années, les étudiant-e-s qui atterrissent sur les bancs de classe de l’UQAM en sortant du cégep sont des produits de la réforme scolaire de 2000, visant à fournir un enseignement en fonction des compétences à développer à partir des connaissances acquises par l’élève et centrée sur une pédagogie par projet.

Ajoutez à cela l’usage croissant des technologies chez cette génération pratiquement née avec un iPad dans les mains, force est de constater que les «nouveaux étudiants» auxquels les chargé-e-s de cours sont confronté-e-s ne sont plus ce qu’ils étaient.

Voici justement le sujet de la formation Qui sont nos «nouveaux étudiants»?, dispensée par le Centre de formation en soutien à l’académique, qui aborde les caractéristiques, attentes et modes d’apprentissage de ceux-ci et les façons d’en tenir compte dans votre enseignement.

Il s’agit d’une occasion privilégiée de parfaire vos connaissances et de perfectionner vos approches pour répondre encore mieux aux besoins de ces étudiants qui aura lieu le 20 septembre 2018. Pour vous y inscrire, cliquez ici.

Voici les offres de formations du Centre de formation en soutien à l’académique (CFSA) pour les prochaines semaines:

Que votre carrière de chargé-e de cours soit toute récente ou déjà bien entamée, ces formations représentent une occasion privilégiée de perfectionner votre pratique, de vous développer professionnellement ou de mieux répondre aux besoins de vos étudiant-e-s.

Hâtez-vous à vous inscrire puisque les places sont limitées!

 
 
INVITATION : Ateliers sur les enjeux de la recherche

Le Service des partenariats et du soutien à l’innovation (SEPSI), le Service de la recherche et de la création (SRC) et le Service aux collectivités (SAC) invitent la communauté uqamienne, notamment les chargé-e-s de cours, à participer à leurs ateliers sur les enjeux de la recherche qui se tiennent un jeudi par mois sur l’heure du dîner.

En tout, ce sont six rendez-vous qui ont été prévus sur différents sujets :

  • 18 octobre 2018, local N-7050 – L’organisme à but non lucratif Mitacs
  • 15 novembre 2018, local N-7050 – Perspectives autochtones en recherche
  • 24 janvier 2019, D-R200 – Deux outils au service du rayonnement de la recherche : VIVO et ORCID
  • 21 février 2019, PK-1140 – Éléments essentiels pour intégrer la recherche partenariale
  • 21 mars 2019, D-R200 – Le rôle des étudiants dans les projets partenariaux entre l’université et la communauté
  • 18 avril 2019, D-R200 – Éthique de la recherche impliquant des êtres humains

Les ateliers Enjeux de la recherche se déroulent de 12h30 à 14h. Du café, du thé et des mignardises sont servis. Les ateliers sont gratuits, mais il faut s'inscrire – par courriel à l’adresse sepsi@uqam.ca ou par téléphone au poste 8500 – pour y participer.

 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
Analyse des principales orientations des partis politiques en éducation et en enseignement supérieur de la FNEEQ

À l’aube des élections provinciales qui se tiendront le 1er octobre prochain, les membres de la FNEEQ (et autres Québécoises et Québécois) devront faire un choix quant à ceux qui seront maîtres de l’Assemblée nationale pour les 4 prochaines années et, plus spécifiquement, détermineront le visage de l’éducation et de l’enseignement supérieur dans la province à court et moyen termes.

En juin dernier, Julie Audet, du module de la recherche de la CSN, a élaboré une présentation détaillant des éléments des plateformes des principaux partis politiques concernant l’éducation et l’enseignement supérieur. Puisqu’elle remonte déjà au début de l’été et que chaque jour de campagne électorale amène son lot de nouvelles promesses, cette analyse est limitée. Par contre, elle dresse un tableau intéressant des différentes orientations des partis politiques.

Pour consulter cette présentation, cliquez ici.

 
 
Débat public sur l’éducation tenu à l’UQAM : les promesses libérales font sourciller
Debat
La salle affichait «complet» mardi dernier (11 septembre 2018) lors du débat sur l’éducation organisé par Le Devoir et l’UQAM mettant sous les feux de la rampe les quatre porte-paroles en matière d’éducation des quatre principales formations politiques, Hélène David (PLQ), Carole Poirier (PQ), Jean-François Roberge (CAQ et Christine Labrie (QS).

Animé par Brian Myles, le débat comportait à la fois des échanges entre les participants et des questions du public portant notamment sur le rôle des commissions scolaires, la pénurie d’enseignants et de professionnels, les services aux élèves en difficulté, la place des écoles privées et le financement des études supérieures.

Même si certains consensus ont été atteints, dont la nécessité de tenir rapidement des états généraux sur l’éducation, d’autres questions ont fait place à des discussions musclées, certaines remettant notamment en doute les engagements libéraux en matière d’éducation suite aux coupes effectuées par ce parti de son dernier mandat.

Pour lire l’article de Le Devoir sur la question, cliquez ici.
Pour écouter le débat dans son intégralité, cliquez ici.

(Crédit photo : Olivier Aubry)
 
 
Le Conseil central du Montréal métropolitain – CSN interpelle les partis politiques sur Twitter

Depuis le début de la campagne, le Conseil central du Montréal métropolitain interpelle les différents candidat-e-s aux élections provinciales en posant des questions sur son compte Twitter.

Que ce soit sur l’environnement, la privatisation des sociétés d’État, l’immigration ou le salaire minimum, vous pouvez suivre les gazouillis (tweets) et les interactions générés en vous abonnant à leur compte Twitter à l’adresse suivante: https://twitter.com/ccmm_csn

 
 
Lecture de la semaine : pourquoi les MOOC ne tiennent pas leurs promesses

L’idée de pouvoir suivre une multitude de cours depuis le simple clic d’une souris, à son rythme, dans le confort de son foyer, de pouvoir rejoindre des étudiant-e-s de partout dans le monde et d’ainsi démocratiser l’accès à l’enseignement supérieur semblait pourtant séduisante…

Alors pourquoi l’avènement des cours en ligne, ou MOOC, tarde à répondre à ces promesses et est même considéré, sur certains points, comme un échec?

Flavien Bazenet, Valérie Fernandez et Thomas Houy se sont penchés sur la question pour Harvard Business Review France dans un article intéressant disponible en cliquant ici.

Bonne lecture!

 
 
INVITATION : Manifestations pour la planète
INVITATIONMarche

«L’été se termine avec huit canicules. 90 morts. La planète se réchauffe, et il y a urgence d’agir.»

C’est le cri d’appel que lance la FNEEQ-CSN pour vous inviter à participer nombreuses et nombreux à la grande manifestation pour la Planète qui aura lieu le samedi 15 septembre prochain, à 14h, en partance du Centre des sciences de Montréal.

Ayant pour thématique « la Planète s’invite dans la campagne », cette marche vise à demander aux partis politiques: «de reconnaître enfin que le climat est le plus grand défi de notre époque et de s’engager à mettre sur pied un «budget carbone» permettant d’atteindre la cible de 20% de réduction par rapport au niveau de 1990 en 2020, puis de 37,5% en 2030.»

Il est important de rappeler que ces cibles sont celles que le gouvernement du Québec s’est lui-même fixées.

Des membres de la FNEEQ seront présent-e-s avec des drapeaux !

Vous pouvez consulter la page Facebook de l’évènement en cliquant ici.

Une «Marche pour une politique climatique» est quant à elle organisée à Québec le lendemain, soit le dimanche 16 septembre 2018, de 10h à 14h. Trois points de rencontre sont prévus pour cette marche, soit à 10h devant l’église St-Matthews (755 rue St-Jean), à 11h devant le parvis de l’église St-Roch (590 rue St-Joseph Est) et, finalement, à 13h à la Place Limouloise (coin 3e avenue et de La Canardière).

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la page Facebook de l’évènement en cliquant ici.

 
 
Monde syndical
 
 
Victoire syndicale dans le dossier de la Loi sur les services essentiels

Grande victoire pour la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et les syndicats du réseau public de la santé et des services sociaux qui lui sont affiliés, un juge du Tribunal administratif a invalidé l’article 111.10 du Code de travail qui fixe les pourcentages du personnel à maintenir durant une grève dans le secteur de la santé et des services sociaux.

Le recours contre cet article de la Loi assurant le maintien des services essentiels dans le secteur de la santé et des services sociaux avait été déposé lors des rondes de négociations de 2015. S’appuyant sur la décision de la Cour suprême dans l’arrêt Federation of Labour c. Saskatchewan, le juge Pierre Flageole a indiqué dans son jugement que «les dispositions prévoyant un pourcentage minimum de salarié-es par unité de soin et par catégorie de services [étaient] inconstitutionnelles, car elles [n’étaient] pas nécessairement conformes à la prestation de services réellement essentiels.»

Pour lire l’article de La Presse sur le sujet, cliquez ici.

 
 
Babillard des membres
 
 
Cours terrain à Cuba avec Alain Caron

Un groupe d’une douzaine d’étudiant-e-s en sciences de l’environnement et autres programmes connexes de l’UQAM et de l’Université Laval ont eu l’occasion de séjourner à Cuba, du 28 mai au 8 juin dernier, dans le cadre du cours Environnement, développement et patrimoine: Québec-Cuba offert à la maitrise en environnement et portant sur les approches et enjeux relatifs aux questions environnementales et au développement communautaire dans la gestion des sites patrimoniaux UNESCO de la Vielle-Havane et de la vallée de Viñales à Cuba.

Alain Caron, chargé de cours à l’Institut des Sciences de l’environnement (ISE) et au Département d’études urbaines et touristiques de l’ESG UQAM, est responsable du cours avec sa collègue, la professeure Isabel Orellana, membre de l’USE et du Centre de recherche en éducation et formation à l’environnement et à l’écocitoyenneté.

Pour en savoir davantage sur ce cours créé par l’ISE dans la foulée du 375e anniversaire de Montréal, lisez l’article sur le sujet dans Actualités UQAM disponible en cliquant ici.

 
 
Portrait du journaliste Bob Woodward par Donald Cuccioletta

Avec la sortie de son livre très attendu cette semaine, Fear : Trump in the White House, le journaliste Bob Woodward a beaucoup fait parler de lui et probablement fait trembler plusieurs personnes à la Maison-Blanche.

Donald Cuccioletta, chargé de cours au Département d’études littéraires, retrace, au micro de Catherine Perrin sur les ondes de Radio-Canada, le parcours de cet auteur aussi responsable du dévoilement du scandale du Watergate dans une entrevue disponible en cliquant ici.

 
 
Déboires à la Maison-Blanche : l’analyse d’Élisabeth Vallet

Les attaques contre Donald Trump ont fusé de toutes parts cette semaine. Par contre, contrairement à d’habitude, celles-ci provenaient de son propre Cabinet cette semaine. Assiste-t-on à la chute finale du président américain ou s’agit-il simplement d’une autre semaine dans la vie de ce controversé personnage? 

Élisabeth Vallet, chargée de cours au Département de sciences politiques étaient en entrevue au Téléjournal de Patrice Roy sur les ondes de Radio-Canada pour faire son analyse lors d’une entrevue disponible en cliquant ici.

 
 
Colin Kaepernick et sa campagne pour Nike : article de Naoufel Remili
nremili

La campagne publicitaire de Nike pour son 30e anniversaire mettant en vedette l’ex-joueur de la NFL, Colin Kaepernick, a beaucoup fait jaser.

En tout, il est estimé que les retombées médiatiques générées par la campagne s’élèvent pour l’instant à 43 milliards de dollars, sans compter les ventes de Nike qui ont augmenté de 30% dans la semaine suivant le lancement de la publicité controversée.

Naoufel Remili, chargé de cours à l’École supérieure de mode de l’ESG de l’UQAM signe dans La Presse une analyse de l’impact de cette campagne et de pourquoi celle-ci sera considérée comme un cas d’école à montrer aux futurs mercaticiens et communicateurs.

Vous pouvez accéder à son article en cliquant ici.

 
 
Remise en question du Réseau express métropolitain (REM) : une étude de Jean-François Lefebvre

Le Réseau express métropolitain (REM) devrait être annulé. C’est à cette conclusion qu’en vient l’étude Test climat réalisée par deux experts en mai, dont le chargé de cours du Département d’études urbaines et touristiques, Jean-François Lefebvre.

On y cite notamment la performance environnementale surévaluée, le coût trop élevé du projet, le mauvais modèle d’affaires et la perte d’efficacité comme raisons pour lesquelles le vaste projet de transport collectif ne serait pas la meilleure option pour le Grand Montréal.

Pour lire l’article sur le sujet publié dans Le Reflet, cliquez ici.