Infolettre du SCCUQ – 13 novembre 2014 ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouverez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

16 novembre : Manifestation pour la survie de Radio-Canada
17 novembre : Mobilisation communautaire : Fermés pour cause d’austérité
19 novembre : Soirée pour une modernisation de la loi anti-scab
Du 20 au 22 novembre : Forum sur les enseignantes et les enseignants universitaires contractuels
21 novembre : Journée d’étude : Citoyens et experts pour la sauvegarde de l’architecture moderne
24 novembre : Assemblée générale du SCCUQ
29 novembre : Manifestation : refusons l’austérité!
Jusqu’au 17 décembre : Exposition de Dominique Sarrazin

 
 
SCCUQ
 
 
Appel aux membres dans le cadre de la préparation de la négociation de la convention collective

Les membres du Comité qui prépare la négociation de la convention collective (CPCC) font un appel à toutes les personnes chargées de cours de l’UQAM. Ils sont disponibles pour recueillir des informations ou des commentaires sur la convention collective. Surtout, n’hésitez pas à les contacter! La préparation de la convention collective est le moment où vos représentants veulent vous entendre sur la convention collective. C’est une étape cruciale pour la négociation à venir et l’occasion de vous faire entendre. Le comité a décidé de procéder par sondage et par rencontres. Veuillez aussi noter que les membres du CPCC seront présents aux différentes assemblées d’unité.

Vous pouvez contacter les membres du CPCC aux adresses suivantes : Raymond Bréard: breard.raymond@uqam.ca, Louise Crépeau: crepeau.louise@uqam.ca, Germain Denoncourt: denoncourt.germain@uqam.ca, Francisco Goire: goire.francisco@uqam.ca, Jonathan Hope: hope.jonathan@uqam.ca, Jean Regnier: regnier.jean@uqam.ca, Pierre Trudel: trudel.pierre@uqam.ca.

 
 
Assemblée générale du SCCUQ le 24 novembre

Tous les membres du SCCUQ sont convoqués à une assemblée générale qui se tiendra le lundi 24 novembre à 13h au local DS-R515 (Pavillon J.-A.-De Sève). Il y aura des élections à la vice-présidence aux relations intersyndicales, aux comités institutionnels de prévention du harcèlement sexuel et de prévention du harcèlement psychologique (représentation et assesseur chargé d’enquête) ainsi qu’à un poste d’officière ou officier d’élections substitut. Nous discuterons également de la Politique d’évaluation des enseignements, de la préparation de la négociation, de la Politique de prévention du harcèlement psychologique et du Code de civilité du SCCUQ.

 
 
Un forum pour discuter de vos problématiques

Sur le thème Faire tomber les mythes, le Forum sur les enseignantes et les enseignants universitaires contractuels, du 20 au 22 novembre à l’Hôtel Gouverneur Place Dupuis, vise principalement à donner un espace de discussion sur la réalité des quelque 15 000 chargées et chargés de cours, tutrices et tuteurs qui contribuent quotidiennement à la qualité de l'enseignement universitaire au Québec, et ce depuis plus de 35 ans. Le vendredi 21 novembre à 10 h 30, en ouverte de ce forum, Vincent de Gaulejac, sociologue du travail, prononcera une conférence sur un sujet vraiment d’actualité: L'Université, malade de gestion. Le samedi 22 novembre, Marie-Pierre Boucher, chargée de cours à l'UQAM et chercheuse, présentera le résultat d'une enquête sur la contractualisation en enseignement supérieur au Québec et ailleurs dans le monde. Enfin, une série d'ateliers et de panels aborderont des sujets d'intérêt : formation à distance, qualité de l'enseignement, liberté académique, propriété intellectuelle, recherche, création et services à la collectivité, mais aussi la précarité et l'intégration pédagogique et institutionnelle des chargées et chargés de cours. Pour plus de détails et pour s’inscrire. Le SCCUQ assume les frais d’inscription des chargées et chargés de cours de l’UQAM.

 
 
Les étudiantes et étudiants et le personnel de l’UQAM unis contre l’austérité libérale
ANous

Les associations étudiantes et les syndicats de l’UQAM ont organisé mardi midi une manifestation à l’intérieur des murs de l’université. Nous avons profité de l’occasion pour rendre publique une déclaration commune – À nous l’UQAM! – signée par toutes les associations étudiantes de l’établissement de même que par l’ensemble des syndicats représentant le personnel de l’Université. Cette déclaration commune dénonce l’austérité libérale, la marchandisation du savoir et le modèle de gestion managériale universitaire.

Lire la suite.

Lire la déclaration À nous l’UQAM!

 
 
Babillard des membres
 
 
Cathy Beausoleil enseigne au profit de bonnes causes

Depuis 2005, Cathy Beausoleil, chargée de cours au Département de marketing, donne le cours Gestion des événements et congrès, dans le cadre duquel les étudiantes et étudiants doivent planifier et organiser des activités de financement pour des organismes de bienfaisance de leur choix. Ses étudiants ont remis au fil des ans près de 555 000 dollars à divers organismes et fondations à but non lucratif. Les étudiants inscrits à son cours ce trimestre-ci invitent les membres de la communauté universitaire à venir les encourager pour de bonnes causes.

Lire la suite.

 
 
Marie-Dina Salvione organise une réflexion sur la conscientisation populaire comme levier pour la sauvegarde du moderne

La chargée de cours de l’École de design Marie-Dina Salvione organise pour l’organisme Docomomo Québec une journée d'étude sur le thème Citoyens et experts pour la sauvegarde de l'architecture moderne, le vendredi 21 novembre de 9 h à 17 h à la salle Pierre-Bourgault (JE-1100), 1564, rue Saint-Denis. L'entrée est gratuite, mais la réservation est obligatoire, d’ici le 14 novembre, auprès de l'Institut du patrimoine de l'UQAM : institutdupatrimoine@uqam.ca

Lire la suite
 
 
Dominique Sarrazin expose ses œuvres à Shawinigan
Sarrazin

La chargée de cours Dominique Sarrazin expose ses œuvres au Centre d’exposition Léo-Ayotte du Centre des arts de Shawinigan jusqu’au 17 décembre. L’exposition Rainures est «une série de tableaux sur lesquels peinture et gravure se côtoient, laissant la teinte naturelle du bois se fondre aux couleurs terres et froides utilisées par l’artiste. Au départ, les grands formats sont réfléchis dans la composition et les lignes, pour ensuite laisser place au hasard et à la spontanéité du geste», explique l’artiste. L’exposition sera reprise dans la région de Montréal en janvier.

 
 
Monde syndical
 
 
La FNEEQ dénonce les coupes irresponsables dans les universités

Les coupes successives dans les universités mettent nos universités en danger. Voilà le terrible constat dressé par la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ) à la lumière des récentes décisions du gouvernement. «Nous jugeons qu'il est absolument irresponsable de la part du gouvernement du Parti libéral du Québec de procéder ainsi à l'aveugle, c'est-à-dire sans avoir un portrait actuel de l'ensemble du réseau universitaire québécois», indique Sylvain Marois, vice-président de la FNEEQ et responsable du regroupement université. On l'a vu, ces coupes ont déjà des conséquences concrètes. Elles affectent les services aux étudiantes et aux étudiants, augmentent leur nombre par classe, diminuent l'offre de cours, ce qui nuit à la diversité, à l'accessibilité et à la qualité de l'enseignement.

Lire la suite.

Nouvelles coupes de 30 millions dans les universités.

 
 
Manifestation pour la survie de Radio-Canada
SRC

Des milliers de personnes ont répondu à l'invitation lancée par un citoyen à participer à une manifestation pour la survie de Radio-Canada qui aura lieu le dimanche 16 novembre, à midi, au Square Victoria. La manifestation se dirigera ensuite vers la tour de Radio-Canada sur le boulevard René-Levesque. Une bannière géante a été installée devant la célèbre tour de la Maison de Radio-Canada sur le boulevard René-Lévesque, invitant les passants, les travailleuses et les travailleurs à une marche pour défendre Radio-Canada/CBC. La grogne populaire s'intensifie depuis les annonces de la vente de la Maison Radio-Canada, des compressions importantes successives, de la fermeture des studios, et plus récemment de la fermeture du plus grand costumier en Amérique du Nord.

Lire la suite.

 
 
Les chargées et chargés de cours de l'Université de Sherbrooke pourraient débrayer
SCCUS

À moins d'un développement majeur en conciliation, les chargées et chargés de cours de l'Université de Sherbrooke déclencheront un arrêt de travail illimité à compter de vendredi. Assumant la moitié des cours offerts à l'institution, une grève illimitée des 900 chargés de cours pourrait mettre en péril le trimestre d'automne des étudiants.

Lire la suite du texte de La Presse canadienne.

 
 
Mise à mort d'un modèle de développement régional

La CSN joint sa voix à celles d'autres organisations, comme Solidarité rurale, l'UPA, la FTQ et la Fédération des commissions scolaires pour dénoncer l'austérité libérale qui s'étend maintenant au modèle québécois de développement régional et menace la création d'emplois. «Mettre fin au financement de Solidarité rurale, le seul organisme de concertation de cet ordre pour le monde rural, montre le peu de sensibilité du gouvernement Couillard aux réalités régionales», affirme Jean Lacharité, vice-président de la CSN. L'abolition des conférences régionales des élus (CRÉ) ainsi que l'incertitude totale quant à l'avenir des centres locaux de développement (CLD et CDEC), tout comme la restriction prévue du budget et de la clientèle des carrefours jeunesse-emploi (CJE) vont amputer les régions du Québec de trois piliers du développement économique au service des régions.

Lire la suite.

Visionner la vidéo.

Lire le communiqué de la FTQ.

 
 
La CSN participe à la première conférence abolitionniste internationale
abolitionniste

La vice-présidente de la Confédération des syndicats nationaux, Véronique De Sève, a participé, mercredi à Paris, à la première conférence abolitionniste internationale. «Prostitution et traite des êtres humains dans le monde : une exploitation des plus vulnérables.» Elle y a notamment fait connaître la démarche ayant conduit à l'adoption par la CSN d'une position abolitionniste face à la prostitution.

Lire la suite.

 
 
La FTQ et la CSQ dénoncent le projet de loi sur la réorganisation du système de santé

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a présenté mercredi son mémoire sur le projet de loi no 10 concernant la réorganisation du système de santé. «Ce projet de loi n’a aucune raison d’être. Nous demandons au ministre de le retirer sans attendre et d’entamer une vraie consultation avec les citoyens et les citoyennes du Québec, de même qu’avec les organisations de la société civile, au moyen, par exemple, d’un livre blanc présentant l’ensemble des tenants et aboutissants et permettant une réflexion approfondie», affirme le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Pour consulter le mémoire de la FTQ.

Pour consulter le mémoire de la CSQ.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Dénonciations d'agressions sexuelles : l'UQAM dans la tourmente

Faut-il appuyer ou condamner les dénonciations sous le couvert de l'anonymat de présumés agresseurs sexuels sur la place publique et les réseaux sociaux? À l'Université du Québec à Montréal, où la question divise les cercles féministes, le débat fait rage, alors que des professeurs ont vu leur porte de bureau entièrement placardée d'autocollants dénonçant la culture du viol.

Lire la suite du texte de La Presse.

Se faire justice sur Facebook.

L'UQAM réprouve les actes d’intimidation à l’endroit de membres du corps professoral.

 
 
Québec ne compte pas accorder de privilège à l’UQAM

C’est une fin de non-recevoir qu’a réservée le gouvernement Couillard à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) qui veut devenir une université à charte comme l’Université de Montréal ou l’Université Laval. Et c’est la même réponse négative qu’il a servie à l’ensemble du réseau de l’Université du Québec (UQ) qui souhaite se soustraire aux exigences du projet de loi 15. Le projet de loi 15 «sur la gestion et le contrôle des effectifs des ministères, des organismes et des réseaux du secteur public ainsi que des sociétés d’État» impose un gel des effectifs aux 10 établissements du réseau de l’UQ. Tout comme l’UQAM, l’UQ estime que ce projet de loi «renforce l’idée d’un système universitaire à deux vitesses» car les universités à charte ne se voient pas imposer un tel gel.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
Les universités et les collèges canadiens rapportent des milliards de dollars à l'économie

Chaque dollar injecté dans l'éducation postsecondaire rapporte 1,36$ à l'économie canadienne, selon un rapport du Conference Board du Canada publié le 6 novembre dans le cadre du deuxième Sommet annuel sur l'éducation postsecondaire et les compétences (2nd Annual Skills and Post Secondary Education Summit), tenu au Palais des congrès du Toronto métropolitain. «En plus de contribuer à notre bien-être économique et social en assurant l'éducation et la formation des gens, les collèges et universités du Canada génèrent aussi d'importantes retombées économiques pour les collectivités et les provinces où ils sont implantés», explique Michael Bloom, vice-président, Stratégie industrielle et commerciale.

Lire la suite.

 
 
L'Université Laval poursuivie pour reproduction illégale
ULaval

L'Université Laval pourrait avoir à débourser jusqu'à 4 millions de dollars pour avoir reproduit illégalement des documents. COPIBEC, un organisme sans but lucratif chargé des droits de reproduction des ouvrages, a déposé devant la Cour supérieure du Québec une demande afin d'être autorisée à exercer un recours collectif au nom des milliers d'auteurs et d'éditeurs dont les œuvres auraient été reproduites sans permission par l'Université Laval.

Lire la suite du texte sur radio-canada.ca

Droits d'auteur : l'Université Laval se défend.

 
 
Université et affaires : des programmes en perpétuel changement

Les universités et grandes écoles québécoises ajustent leurs programmes d'enseignement ou en créent de nouveaux, afin de s'adapter aux besoins des entreprises. Tour d'horizon des nouveautés en évaluation du risque, administration publique, stages à l'international et autres domaines liés au monde des affaires.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Suède : « Cette année, tout le monde aime les enseignants »
Fridolin

Gustav Fridolin, le nouveau ministre suédois de l’Éducation récemment élu, a l’intention d’apporter son appui à la reconstruction de la profession enseignante. Il veut empêcher que les femmes et hommes politiques n’imposent aux enseignantes et enseignants ce qu’ils doivent enseigner et la manière d’enseigner. Dans un discours prononcé lors du Congrès du syndicat de l’éducation Lärarförbundet, Fridolin, qui a été enseignant lui-même, a souligné l’importance que le gouvernement accorde au développement de l’éducation de la petite enfance. En outre, le personnel enseignant suédois peut aspirer à une amélioration de ses conditions d’emploi.

Lire la suite.

 
 
Belgique : les syndicats d'enseignants se joignent à la grève nationale
Belgique

Les syndicats d'enseignants comptaient parmi les plus de 100 000 manifestantes et manifestants qui ont envahi les rues de Bruxelles, le 6 novembre, en réaction aux mesures de réforme budgétaire prises par le gouvernement fédéral belge et qui toucheront les travailleuses et travailleurs de plein fouet.

Lire la suite.

 
 
Philippines : le réseau des femmes donne la priorité à l’égalité des sexes
Philippines

Les plans d’action sur le genre et l’égalité dans les écoles, la Magna Carta des femmes et la violence sexiste à l’égard des enseignantes ont été les sujets débattus lors de la dernière réunion d’évaluation et de planification du réseau des femmes (AWN)-Philippines de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est.

Lire la suite.

 
 
Amérique latine : les enseignants au cœur du programme pour l'éducation post-2015
ALatine

Les participantes et participants à la réunion ministérielle régionale sur l'Éducation pour tous en Amérique latine et dans les Caraïbes, organisée les 30 et 31 octobre à Lima (Pérou), ont exprimé leur souhait que les enseignantes et enseignants résident au cœur du programme pour l'éducation post-2015.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
Mobilisation communautaire du 17 novembre : Fermés pour cause d’austérité
Mobilisation

Le 17 novembre, les organismes communautaires de Montréal seront Fermés pour cause d’austérité! Partout au Québec, les organismes communautaires fermeront symboliquement leurs portes pour 225 minutes le 17 novembre pour dénoncer les conditions difficiles dans lesquelles ils sont forcés de travailler et exiger du gouvernement du Québec un rehaussement de leur financement à la mission de 225 millions de dollars. Une marche funèbre partira de la place Émilie-Gamelin à 13h.

Lire la suite.

Visionner la vidéo.

 
 
Le projet de loi 10 n’est pas centré sur le patient

La Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (Table) a analysé le projet de loi no 10 Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales (PL-10) et l'a présenté en commission. Le PL-10 n’est pas centré sur le patient et rien dans le projet de loi ne permet de croire que davantage de lits seront ouverts, ni que tout le monde aura accès à un médecin de famille. L’ampleur des problèmes soulevés amène à conclure que le PL-10 doit être retiré. La population n’y gagnera pas davantage de services et la démocratie en sortira perdante.

Pour lire le mémoire.

Lire aussi le mémoire des regroupements régionaux d’organismes communautaires de Montréal.

 
 
Je ne me souviens plus

En analysant de la manière la plus rigoureuse qui soit des données socioéconomiques afin de mesurer, autant que faire se peut, l’impact des politiques publiques et de notre structure économique sur le bien-être de la population, l’IRIS est grandement dépendant des données que produisent les scientifiques du gouvernement, les organismes de statistiques au pays de même que les universitaires dont les recherches sont financées par des fonds publics. Malheureusement, la science est maltraitée au Canada depuis quelques années. Il y a quelques semaines, 815 scientifiques de 32 pays adressaient une lettre au premier ministre Stephen Harper dans laquelle ils «déplor[aient] que le travail des scientifiques canadiens soit entravé par les compressions dans leurs budgets et par des contraintes sur leur liberté de voyager, de communiquer et de collaborer avec leurs collègues des autres pays.»

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Agressions sexuelles : une commission itinérante revendiquée
FFQ

À la suite de la vague de dévoilement d'agressions sexuelles, les regroupements nationaux des groupes de femmes, dont les principaux regroupements travaillant à l'élimination de la violence envers les femmes, revendiquent la création par l'Assemblée nationale d'une Commission itinérante spéciale portant sur la violence à caractère sexuel. Depuis une semaine, des milliers de femmes ont dévoilé leurs histoires d'agressions sexuelles. «Avec courage, les femmes demandent à la société québécoise de s'attaquer à l'impunité rendant possible l'existence de ces agressions dans notre société. Elles en appellent à un authentique changement social afin que toutes les femmes soient libres», d'expliquer Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec.

Lire la suite.

Harcèlement sexuel en politique : vives réactions à l'Assemblée nationale.

 
 
La crise rend malade, l'austérité tue

La semaine dernière, la liste des mesures d'austérité s'est encore allongée : le gouvernement Couillard ordonne aux directions régionales de santé publique de supprimer un poste sur trois d'ici avril. Les budgets seraient amputés de 30% et les activités de prévention seraient les plus touchées. Nouveau dérapage des libéraux ou conséquence logique des politiques d'austérité?

Lire la chronique de Gabriel Nadeau-Dubois sur ricochet.media

 
 
Stratégie de partenariats de lutte contre l’itinérance : des millions $ encore en jeu et de l’incertitude pour l’avenir

Comme prévu, l’appel lancé en août pour la phase de 2 de la Stratégie de partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) pour 2014-2015 rencontre d’importantes difficultés en raison de son orientation ciblée sur la Stabilité résidentielle avec accompagnement (SRA) et des nombreuses exclusions : les immobilisations, la prévention et certaines populations, selon le coordonnateur du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes, Pierre Gaudreau. De la somme résiduelle de 3,2 millions$, il reste toujours un important montant, environ 2 millions$. Cette somme sera impossible à utiliser en aussi peu de temps.

Lire la suite
 
 
Vigile silencieuse pour la paix
Vigile

Le Collectif Échec à la guerre a tenu une vigile silencieuse mardi matin afin de donner un autre sens au jour du Souvenir. Cette vigile ne se voulait pas une diatribe face aux personnes qui honorent la mémoire des soldats morts au combat, mais veut bel et bien rappeler que ce sont des civils – femmes, hommes, enfants, vieillards et malades – qui forment la principale cohorte des victimes lors des guerres.

Lire la suite.

 
 
L’immigration au Québec : 50 % des travailleurs qualifiés ont été refusés en 2014

D’ici 2021, on estime que le Québec devra trouver environ 1 million de travailleurs qualifiés pour combler les emplois et les départs à la retraite. Or, selon un document obtenu par Le Devoir, 52 % des demandes d’immigration des travailleurs qualifiés ont été rejetées ou refusées entre le début de l’année et le 30 septembre 2014. En 2013, seulement 35 % des demandes avaient plutôt subi le même sort. L’Association québécoise des avocats et des avocates en droit de l’immigration estime que cette hausse de refus est «très troublante.» La plupart des demandes d’immigration des travailleurs qualifiés sont souvent rejetées pour des motifs jugés «injustifiés et futiles.»

Lire la suite.

 
 
Projet Énergie Est de TransCanada : la société civile réclame un BAPE et un pouvoir de décider pour le Québec

À la suite du dépôt officiel du projet Énergie Est de TransCanada, de nombreuses organisations de la société civile québécoise interpellent le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec afin qu'il mandate immédiatement le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) pour étudier l'ensemble du projet. Les organisations insistent pour qu'un mandat approprié soit confié au BAPE et demandent que le Québec exerce son pouvoir de décider à la fin du processus. En l'absence de ce pouvoir d'autorisation pour le Québec, c'est le gouvernement fédéral qui décidera de l'avenir du projet alors que ce dernier générerait des risques majeurs pour les communautés et l'environnement au Québec.

Lire la suite.

 
 
Mine Arnaud : des Septiliens veulent avoir leur mot à dire
Arnaud

Il y a deux ans, près de 5000 personnes ont signé une pétition afin que se tienne un référendum sur le projet de mine à ciel ouvert Mine Arnaud. À deux reprises, le conseil municipal de Sept-Îles a dit non. Le 2 novembre dernier, près de 1000 personnes ont marché dans les rues afin de réclamer ce référendum.

Lire la suite sur ricochet.media

 
 
La FIDH appelle la Palestine à recourir à la Cour pénale internationale
FIDH

La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) dresse un constat accablant de la situation des droits humains à Gaza et en Cisjordanie, dans un communiqué diffusé le 31 octobre. L’organisation appelle la Palestine à recourir à la Cour pénale internationale sans plus de délais. «La souffrance endurée par les Palestiniens n’a d’égale que l’injustice qu’ils subissent au quotidien. L’impunité qui prévaut depuis des décennies et le mépris total par Israël du droit et de ses obligations internationales constituent des obstacles majeurs à la paix», a déclaré Karim Lahidji, président de la FIDH.

Pour lire le communiqué de la FIDH.