Infolettre du SCCUQ – 12 mars 2015 ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌ ‌
Header
 
À l'agenda

L’infolettre du SCCUQ est publiée tous les jeudis. Vous y retrouvez des nouvelles du Syndicat, de ses membres ainsi que des milieux syndical, social et de l’éducation.

Activités reliées au SCCUQ :
13 mars
: Dîner-causerie sur l’impact de l’austérité dans les ghettos d’emploi féminins
13 mars : Date limite pour faire reconnaître des EQE
19 mars : Assemblée générale spéciale sur les statuts d’emploi
19 mars : Soirée de l’enseignement supérieur
Jusqu’au 19 mars : Spéculations : Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze
23 mars : Lancement du livre d’Olga Hazan
31 mars : Assemblée générale sur la négociation : comité, orientations et budget

Autres activités et formations :
12 mars
: Discussion sur le sexisme en science à l’UQAM
12 mars : Conférence sur le harcèlement sexuel et le consentement
12 mars : Conférence sur les déversements de pétrole : l’épreuve des faits
13 mars : Forum sur le consentement sexuel à l’UQAM
17 mars : Assemblée citoyenne contre l’austérité en éducation à Laval
19 mars : Spectacle-bénéfice de la Ligue des droits et libertés
19 et 20 mars : Formation Une démarche syndicale en environnement
23 mars : Soirée Relations sur L’économie toxique
23 au 30 mars : Semaine de grèves étudiantes
24 mars : Formation sur le droit international et l’action syndicale
2 avril : Manifestation nationale étudiante de l’ASSÉ
18 avril : Journée d’étude : Économie verte, pièges et alternatives

 
 
SCCUQ
 
 
Jusqu’à vendredi pour faire reconnaître des exigences de qualification pour l'enseignement

Vous avez jusqu’à demain, le vendredi 13 mars, pour enregistrer votre demande de reconnaissance des exigences de qualification pour l'enseignement (EQE) dans l'application Accent: www.apps.uqam.ca/application/accent. Par la suite, vous devrez IMPRIMER cette demande et Y JOINDRE LES PIÈCES JUSTIFICATIVES requises, dont les descripteurs de cours disponibles à l'adresse suivante: http://www.etudier.uqam.ca/. Votre dossier doit être déposé au secrétariat de votre département/faculté/école au plus tard le lundi 16 mars 2015, 16h. IMPORTANT! Si vous ne déposez aucune pièce justificative, votre demande ne sera pas évaluée et sera, par le fait même, refusée.

Échéancier des opérations
Décisions des départements/facultés/écoles: 16 mars 2015 au 16 avril 2015
Demandes de révision: 17 avril 2015 au 30 avril 2015
Les EQE reconnues seront valides à compter du trimestre d'AUTOMNE 2015

 
 
Assemblées générales prénégo les 19 et 31 mars

Le SCCUQ convoque ses membres à une assemblée générale spéciale le jeudi 19 mars à 13h au local A-M050 sur les statuts d'emploi des personnes chargées de cours, la grève étudiante, une élection à la présidence d’élections et le lancement des États généraux sur l’enseignement. Une autre assemblée générale se déroulera le 31 mars dans un lieu à déterminer. À l’ordre du jour: élection du comité de négociation, orientations et budget de négociation et mobilisation.

 
 
Rappel de la marche à suivre recommandée en cas de grève étudiante

Plusieurs associations étudiantes seront en grève dès le 23 mars. Dans ces circonstances, nous voulons vous rappeler un certain nombre d’éléments essentiels. Les personnes chargées de cours sous contrat doivent se présenter à leurs activités de travail, peu importe le lieu et la nature de cette activité et être prêtes à donner leurs activités d’enseignement. Vous devez donner ces activités d’enseignement pourvu que les conditions normales de travail et d’enseignement soient réunies, mais vous devez éviter de vous mettre dans une situation pouvant porter atteinte à votre intégrité physique.

Si vous désirez rapporter un incident ou si vous êtes confronté à une situation délicate, vous pourrez appeler le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM au numéro suivant : 514 987-3495.

Nous vous assurons que nous allons suivre tous les développements et nous vous aviserons si nécessaire.

 
 
Dîner-causerie sur l’impact de l’austérité dans les ghettos d’emploi féminins le 13 mars
8Mars2015

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, le SCCUQ organise un dîner-causerie autour du thème de l’austérité dans les ghettos d’emploi féminins le 13 mars au lieu social des chargées et chargés de cours de l’UQAM, A-R542 de 12h30 à 14h, avec Carole Yerochewski, sociologue de l’emploi, de la pauvreté et des politiques sociales, chargée de cours au département de sociologie de l’Université de Montréal, Lucie Martin, enseignante au primaire, membre du comité de la condition des femmes, et d’autres travailleuses du secteur public en santé, éducation primaire et réseau des services de garde. Les femmes sont en effet sur-représentées dans ces secteurs. Ce sont des emplois du secteur public, de nouveau attaqués par les orientations néolibérales et les mesures de restrictions budgétaires. Quelle est la réalité des personnes travaillant dans ces secteurs? Ouvert à l’ensemble de la communauté. Un goûter sera servi. Pour information et réservation (avant le 10 mars), contactez Marie-Pierre Boucher (boucher.marie-pierre@uqam.ca), vice-présidente aux relations intersyndicales.

 
 
Babillard des membres
 
 
Lancement du livre d’Olga Hazan
Hazan

La chargée de cours au Département d’histoire de l’art Olga Hazan vous invite au lancement de son livre papier Le Canada français en images : tableaux d’histoire et chars allégoriques composés par Jean-Baptiste Lagacé entre 1921 et 1941 et de la version numérique de 997 pages de L’histoire en images du Canada français de Jean-Baptiste Lagacé le lundi 23 mars, à 18h, à la Librairie bistrot Olivieri, 5219 chemin de la Côte-des-Neiges (métro Côte-des-Neiges). Le livre papier, publié aux éditions Fides, comporte 30 illustrations en couleurs et le livre numérique a aussi été conçu et réalisé par Alexandre Grégoire.

 
 
Louis Bernard, entretiens avec Michel Sarra-Bournet
LouisBernard

Le chargé de cours en histoire et en science politique Michel Sarra-Bournet a procédé mercredi à l’UQAM au lancement de ses entretiens avec Louis Bernard, une des personnes les plus influentes au sein de l’État québécois pendant plus de trois décennies. Le livre a été publié par les Éditions du Boréal sous le titre Louis Bernard. Entretiens. En recueillant son témoignage sur les événements politiques qu’il a vécus et ses propos sur la gouvernance et l’avenir du Québec, cet ouvrage rend compte de sa contribution aux affaires publiques.

Lire la suite
 
 
Le projet Diablov de Martin Aubé a besoin d’appuis
Diablov

Plus que trois jours pour appuyer le projet Diablov du chargé de cours à l'École de design et enseignant au D.E.S.S. en design d’équipements de transport, Martin Aubé. Le projet de Martin figure au nombre des quatre projets finalistes du concours L’aluminium au cœur de nos déplacements. Organisé en collaboration avec Alcoa Innovation et l’Association des designers industriels du Québec, ce concours invitait les designers industriels québécois à imaginer un produit écoresponsable en aluminium facilitant les déplacements. Le public est invité à voter en ligne jusqu’au 15 mars.

Lire la suite.

 
 
Spéculations : Exposition de photographies d’Emmanuel Chieze
EChieze

Le chargé de cours Emmanuel Chieze présente Spéculations, une exposition de photographies, au lieu social du SCCUQ (local A-R540), jusqu’au 19 mars inclusivement. Depuis le XIXe siècle, les banques et autres institutions financières promeuvent leur identité corporative par l'intermédiaire du style architectural de leurs édifices. De nos jours, ce milieu est de plus en plus associé à une spéculation effrénée, à des profits et une avidité toujours croissants et à une responsabilité économique et sociale de plus en plus faible. Tout cela ne finira-t-il pas à mener à l'implosion de ce système? Le projet photographique Spéculations illustre l'impact de cette implosion sur trois édifices emblématiques du milieu montréalais de la finance, en les présentant en train de perdre leur équilibre, comme s'ils se contorsionnaient pour éviter une chute plus que probable.

 
 
Monde syndical
 
 
Nos acquis valent plus que leurs profits : manifestons le 2 avril
2avril

La Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), dont le SCCUQ fait partie, invite ses membres à participer à la manifestation nationale qui aura lieu le jeudi 2 avril à 13h, au Square Victoria à Montréal. Cette manifestation est organisée par l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), dans le cadre de sa campagne contre l’austérité et pour la sauvegarde des services publics. Le point de ralliement pour la FNEEQ sera le camion du Conseil central du Montréal métropolitain.

Plus de détails.

 
 
En route vers les États généraux de l’enseignement supérieur

La Soirée de l’enseignement supérieur aura lieu le 19 mars à compter de 18h au Bain Mathieu, 2915 rue Ontario. Au cours de cette soirée organisée par la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec, diverses formes d’intervention seront mises en avant (texte, poème, prestation artistique, témoignage, déclaration, installation). L'éducation est un droit humain, de la naissance à la mort, un droit dont l'exercice profite à une société libre, démocratique, égalitaire et heureuse. Il est temps de joindre nos forces, de prendre la parole publique, de préciser ce rêve d'un Québec où l'éducation serait une véritable priorité nationale, un véritable droit. La soirée est ouverte à toutes et tous.

 
 
Austérité : Les femmes durement touchées, les immigrantes frappées de plein fouet
MMF

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars, des activités se sont tenues partout dans le monde, tout comme au Québec, afin de lancer la quatrième Marche mondiale des femmes. L'un des constats de l'évènement qui s'est déroulé à Montréal : les femmes, et les immigrantes encore plus, sont les premières cibles de l'austérité libérale.

Visionner la vidéo.

La CSN à New York : Un coup de matraque à l'égalité hommes-femmes.
FIQ et FAE : La ministre Vallée appelée à assumer ses responsabilités.
FTQ : Une année de résistances féministes.
CSQ : Femmes d'abord, infirmières ensuite, unies contre l'austérité.
IRIS : 7 milliards ça fait beaucoup.
Se souvenir : Simonne Monet-Chartrand, une pionnière inspirante.

 
 
Québec fait fi de grosses économies, selon le front commun syndical

À un argument invoqué récemment par Québec, les syndicats répliquent avec un chiffre inédit: le gouvernement épargnera selon eux 432 millions de dollars avec le renouvellement des effectifs causé par les nombreux départs à la retraite.

Lire la suite du texte de La Presse.

Le calcul du Front commun syndical n'ébranle pas Coiteux.

Alors que le gouvernement Couillard multiplie les tentatives de division, les porte-parole du Front commun rappellent que l'heure est à l'unité et à la solidarité.

Visionner la vidéo.

 
 
Budget 2015 : la Coalition Main rouge s’inquiète du recours accru au principe d’utilisateur-payeur
Coalition

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main rouge) s’inquiète des rumeurs persistantes à propos des mesures régressives préconisées par le rapport Godbout, qui seraient reprises dans le prochain budget Leitão. La Coalition Main rouge dénonce les nouvelles baisses d’impôts que fait miroiter le gouvernement Couillard en contrepartie d’un plus grand recours aux taxes. Ces mesures mettent de l’avant une fiscalité régressive au détriment d’une meilleure redistribution de la richesse, souligne la Coalition.

Lire la suite.

La CSN met en garde le gouvernement Couillard de prendre cette voie.

 
 
Des auxiliaires d’enseignement et chargés de cours en grève en Ontario

À l’Université York et à l’Université de Toronto (UdeT), les Teaching assistant (TA) et les chargées, chargés de cours ont déclenché des mouvements de grève pour protester contre le recul de leurs conditions de travail et d’emploi. Les employées et employés contractuels des universités, auxiliaires d’enseignement et personnes chargées de cours donnent une majorité des cours dans les universités ontariennes. Leur nombre ne cesse de croître tandis que leurs conditions de travail et d’emploi ne s’améliorent pas: ils ne bénéficient d’aucune sécurité d’emploi, leur liberté académique n’est pas protégée, leur salaire stagne.

Lire la suite
 
 
L'éducation en Grèce, à l'ère de Syriza : un gigantesque travail de reconstruction

L'élection de Syriza en Grèce est un évènement important: pour la première fois dans un pays du Nord, un parti ouvertement opposé aux politiques d'austérité, prend le pouvoir. Dans ce pays, l'éducation a été l'une des principales victimes des rudes compressions budgétaires décrétées par les gouvernements qui se sont succédé depuis quelques années. Syriza aura-t-il la capacité de renverser la situation? Le travail de reconstruction qui l’attend est gigantesque. De 2009 à 2013, les dépenses en éducation ont été réduites de 33%, ce qui semblait encore insuffisant aux yeux des créanciers de la Grèce, puisqu'on prévoyait y ajouter de nouvelles coupes de 14% en 2016.

Lire la suite de la chronique 65 du comité École et société de la FNEEQ.

 
 
Unité : premières visées, les femmes
Unite

Le numéro de mars de la publication Unité du Conseil central du Montréal métropolitain – CSN est maintenant en ligne. Au sommaire: • L’éducation n’est pas une marchandise! • Résistance: un nom féminin • Commission populaire sur la répression politique: les syndicats aussi dans la mire • La Palestine, un laboratoire de contrôle des populations • Impacts positifs de la réduction de la consommation de pétrole: des milliers d’emplois potentiels • Haro sur les accords de libre-échange: la contestation s’élargit.

 
 
Semaine de l’itinérance du 9 au 13 mars : Lutter contre l’austérité par l’engagement dans la communauté!

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et ses syndicats affiliés sont fiers d’annoncer la tenue d’une première semaine de l’itinérance, mise sur pied dans le but de venir en aide aux personnes sans-abri. «Il s’agit pour nous d’une façon très concrète de lutter contre les politiques d’austérité du gouvernement Couillard, qui touchent de plein fouet les moins bien nantis de notre société. Cette semaine d’actions, qui se renouvellera chaque année, est aussi une occasion de réaffirmer nos valeurs de justice sociale et de solidarité, en nous investissant dans notre communauté», explique le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Lire la suite.

 
 
Nouvelles CSQ : La mobilisation pour contrer le mépris
NouvellesCSQ

Le numéro du Printemps 2015 de Nouvelles CSQ est maintenant en ligne. Au sommaire : • Budget : les milliards cachés du gouvernement Couillard • Négociation : La mobilisation pour contrer le mépris • Vers le 41e Congrès de la CSQ : Agissons, Ripostons ! • Régime de retraite : Tout ce que vous devez savoir, et plus encore...

Lire la suite
 
 
Fonds de grève des fonctionnaires en vue des négociations avec l'État

Le Syndicat de la fonction publique du Québec a entrepris une tournée auprès de ses membres pour constituer un fonds de grève en vue de l'affrontement qui se prépare avec l'État-employeur. Jointe mercredi, la vice-présidente responsable du dossier au SFPQ, Maryse Rousseau, a résumé la volonté des 31 000 adhérents. «Les gens disent qu'on est prêt, qu'on est sérieux. On se donne les moyens pour aller à la guerre.» Ces moyens passent par un vote visant à autoriser le prélèvement d'une cotisation syndicale spéciale. Elle équivaut à 0,7% du salaire et s'ajoute à la contribution de base de 1,3%, qui constitue le fonds de défense habituel.

Lire la suite du texte du Soleil.

 
 
Un contrat gardé secret pendant trois ans

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a contourné ses propres règles en gardant secret pendant des années un contrat de plus de 3 millions accordé de gré à gré à un fournisseur de services informatiques. Ce manque de transparence est une preuve de plus qu’une enquête sur l’octroi de contrats informatiques par le gouvernement du Québec est nécessaire, estime la présidente du Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ), Lucie Martineau.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
Côte-Nord : Une coalition intersyndicale se lève pour défendre la prime de rétention dans le secteur public

Sous le thème Perdre 10 millions $ dans la région, c'est NON!, les organisations syndicales représentant les travailleuses et travailleurs de Sept-Îles et de Port-Cartier à l'emploi du gouvernement du Québec ont lancé lundi matin une importante campagne de mobilisation publique afin de défendre le maintien de la prime de rétention de 8% versée à leurs membres.

Lire la suite.

 
 
L’Estrie subit 40% de coupe en santé publique pour 2015-2016

Le ministère de la Santé vient d'annoncer une coupe de 40% du budget consacré à l'équipe de santé publique de l'Estrie. Cette ponction de 1 M$ sur 2,5 M$ survient après l'annonce de la diminution de budget pour l'ensemble des services en santé publique, qui datait du dernier budget libéral du ministre Leitão. «Couper 1 M$ sur une enveloppe de 2,5 M$, ce n'est plus de la rigueur, c'est de la démolition», s'insurge Étienne Blanchette, président du Syndicat des employé-es de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie (CSN). L'Estrie avait misé plus que d'autres régions sur la prévention et c'est ce qui explique qu'elle subit davantage les contrecoups de cette décision mal avisée du ministère. La prévention, c'est stratégique pour éviter de dépenser plus dans les soins de santé plus lourds.

Lire la suite.

 
 
Des professionnelles et professionnels de recherche menacent d’enclencher des moyens de pression

Sans contrat de travail depuis le 30 juin 2013, les professionnelles et professionnels de recherche du Centre de recherche de l'Hôpital Saint-François d'Assise, affilié au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec, dénoncent la mauvaise foi de leur employeur et menacent d'enclencher des moyens de pression si aucun déblocage sérieux ne survient dans les négociations au cours des prochains jours. Cette quarantaine de personnes sont membres du Syndicat des professionnelles et professionnels de recherche de l'Université Laval, affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Lire la suite.

 
 
La FTQ souligne le mois de la francophonie
Francofete

Tous les ans, au mois de mars, la FTQ organise, dans le cadre de la Francofête, la Semaine du français au travail. Au Québec, la Francofête est un événement annuel coordonné par l’Office québécois de la langue française (OQLF) qui a pour but de promouvoir, par des manifestations et des activités, l’utilisation et la promotion de la langue française. En 2015, c’est du 16 au 29 mars que l’OQLF invite les Québécois et Québécoises à célébrer le français.

Lire la suite.

 
 
Les éducatrices et éducateurs allemands dans la rue afin de revendiquer de meilleures conditions de travail
Allemagne

Aux côtés d'autres syndicats du secteur public, le Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft organise actuellement des grèves aux quatre coins de l'Allemagne, dans l'espoir d'obtenir une augmentation salariale et de parvenir à une convention collective pour les 200 000 enseignantes et enseignants des écoles publiques.

Lire la suite.

 
 
Gabon : Venez en aide aux travailleurs de Rain Forest

L’Union des travailleurs du bâtiment travaux publics, bois sciages et placages du Gabon rapporte que 38 grévistes en contrat à durée déterminée chez Rain Forest Management, RFM, ont été licenciés le 17 février à Mbomao, dans l’Ogooué-Ivindo et invite à signer la campagne en ligne afin de venir en aide aux camarades gabonais qui revendiquaient de meilleures conditions de travail. C’est au dernier jour de la grève que la direction de la compagnie les a licenciés et évacués par la brigade de gendarmerie de Booué du camp où ils étaient logés dans des conditions sanitaires déplorables parmi les rats, les cafards et les serpents.

Lire la suite.

 
 
Monde de l’éducation
 
 
Invitation à une discussion sur le sexisme en science à l’UQAM
L'association étudiante du secteur des sciences (AESSUQAM) invite les employées et employés de l'UQAM le jeudi 12 mars à 17h au café Sain Fractal (SH-R380) à une discussion sur le sexisme en science dans le cadre de la semaine féministe organisée par le SÉTUE.
 
 
Forum et conférence sur le consentement sexuel les 12 et 13 mars
forumconsentement

Un forum sur le consentement sexuel, organisé par l’IREF et le SÉTUE, se tiendra le 13 mars de 9 h à 17 h à l'agora du Cœur des sciences (CO-R500). Ce forum s’inscrit dans le cadre des réflexions entourant la politique contre le harcèlement sexuel à l’UQAM (Politique 16). Il a pour objectif de démystifier les agressions à caractère sexuel ainsi que les aspects légaux entourant le harcèlement sexuel. Il s’agit aussi d’une occasion de réunir la communauté uqamienne afin de réfléchir collectivement au consentement et aux rapports de pouvoir en milieu universitaire. Au programme : • Déconstruire les mythes entourant les agressions à caractère sexuel • Quand céder n’est pas consentir. Définir le consentement sexuel • Comprendre les lois sur le harcèlement et les freins à la dénonciation • Les rapports de pouvoir en milieu universitaire. Afin d’aider à prévoir la participation, veuillez vous inscrire à : forum.consentement@gmail.com

Le Centre des femmes de l’UQAM organise une conférence-discussion mixte sur le thème du harcèlement sexuel et du consentement le 12 mars à 18 h au local A-2885 de l’UQAM. Avec les nombreuses dénonciations de l'automne 2014 et le mouvement #AgressionNonDénoncée, on a pu constater que plusieurs incompréhensions et mythes persistaient par rapport au harcèlement sexuel, que ce soit dans nos milieux de travail ou nos espaces d'études. Le Centre des femmes souhaite avec cette conférence-discussion débusquer ces mythes en se donnant des outils afin de détecter le harcèlement sexuel. La conférence sera animée par l'organisme Trêve pour Elles.

 
 
Les étudiantes et étudiants de six facultés de l’UQAM en grève entre le 23 mars et le 2 avril

Toutes les associations facultaires étudiantes de l’UQAM, à l’exception de celle de l’ESG, ont voté pour le déclenchement d’une grève prochainement. En voici le détail: • Association facultaire des étudiants et étudiantes en arts (AFÉA): du 23 mars au 2 avril; vote de reconduction dans la semaine du 6 avril • Association facultaire étudiante des sciences humaines (AFESH): du 23 mars au 2 avril; vote de reconduction dans la semaine du 6 avril • Association facultaire des étudiants en langues et communications (AFELC): du 23 mars au 2 avril; vote de reconduction dans la semaine du 6 avril • Association facultaire étudiante de science politique et de droit (AFESPED): du 25 mars au 2 avril; vote de reconduction dans la semaine du 6 avril • Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE): du 23 mars jusqu’à la tenue du vote de reconduction dans la semaine du 6 avril • Association des étudiants du secteur des sciences (AESS): du 30 mars au 2 avril; pas de vote de reconduction prévu.

Le tableau complet de la situation au Québec.

 
 
Deux associations étudiantes en référendum pour leur survie

Deux des associations étudiantes les plus actives de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) pourraient disparaître. L’établissement a annoncé vendredi après-midi la tenue d’un scrutin en ligne entre le 13 et le 20 mars qui déterminera la survie ou la fin de l’association des étudiants en science politique et droit et de celle des étudiants en sciences humaines. Une participation de 15 % des étudiantes et étudiants de chacune des associations et un vote à plus de 50 % contre leur maintien annonceraient la « dissolution des associations étudiantes dès l’été », indique Jennifer Desrochers, porte-parole de l’UQAM.

Lire la suite du texte du Devoir.

Des étudiants de l'UQAM pour le maintien des cours.

 
 
Les médias indépendants de l’UQAM se regroupent sous CHOQ média
choqmedia

CHOQ.ca, radio web UQAM, le journal Montréal Campus et la webtélé SeizeNeuf.tv, ont annoncé mercredi le début de la campagne référendaire concernant la création du groupe d’envergure CHOQ média au sein de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) qui se terminera le 25 mars. CHOQ média est né d’une volonté partagée des trois groupes de développer les activités médiatiques de l’UQAM afin de créer davantage de contenu informatif et créatif au sein de l’université. «CHOQ média, c’est la suite logique de l’évolution de ces trois médias étudiants», affirme Catherine Paquette, rédactrice en chef de Montréal Campus.

Lire la suite.

 
 
Les bibliothèques universitaires forcées de couper dans l'achat de livres

En plus de subir des compressions budgétaires, les bibliothèques universitaires québécoises sont victimes de la hausse du coût des abonnements aux revues scientifiques électroniques cette année. Cette augmentation oscille entre 7 et 13%, dépendamment des établissements. Résultat : plusieurs bibliothèques ont dû se désabonner à des journaux, réduire les achats d'ouvrages et même procéder à des mises à pied.

Lire la suite sur radio-canada.ca

 
 
L'Université Laval sommée de verser les droits d'auteur impayés

De nombreux écrivains québécois réputés s'allient pour sommer l'Université Laval de revoir sa décision de ne pas renouveler l'entente qui la lie à Copibec pour le versement des droits d'auteur perçus sur les oeuvres reproduites. Dans une lettre ouverte cosignée par Chrystine Brouillet, Arlette Cousture, Marie Laberge, Yann Martel, Michel Tremblay et plusieurs autres, ils demandent au recteur Denis Brière de corriger le tir et d'éviter par le fait même des procédures judiciaires longues et coûteuses.

Lire la suite du texte de La Presse.

 
 
Les universités de Sherbrooke et McGill impliquées dans une vaste étude sur le vieillissement
EtudeLong

L'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV), qui permettra de mieux comprendre le vieillissement des Canadiens, reçoit un coup de pouce financier de 41,6 M $ des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) afin d'assurer la poursuite des travaux au cours des cinq prochaines années. Les universités de Sherbrooke et McGill sont les deux institutions qui chapeautent cette étude au Québec.

Lire la suite du texte de La Tribune.

 
 
Lever le voile du secret qui entoure l’éducation dans les négociations de libre-échange

Appelant à une transparence totale, le rapporteur de la Commission européenne pour les négociations de l'Accord sur le commerce des services (ACS) a affirmé clairement que les services publics, y compris l'éducation, ne sont pas à vendre et doivent être exclus des pourparlers. Alors que le débat autour de l'ACS s'intensifie, Vivian Reding, rapporteur du Parlement européen pour les négociations commerciales, a souligné que tout accord devrait suivre le principe du «moins, c'est plus». Elle entend par là qu'il est préférable de définir un accord plus modeste, mais plus solide, plutôt qu'un cadre exhaustif regroupant tous les secteurs.

Lire la suite.

 
 
Monde social
 
 
Quand les tarifs d’Hydro remplacent l’impôt
HydroQuebec

Il est presque devenu fréquent de recevoir à l’arrivée du printemps la mauvaise nouvelle du compte d’Hydro qui va augmenter. Cette année ne fait pas exception. Alors qu’Hydro-Québec fait des profits records, ses tarifs vont connaître une hausse de 2,9% pour la clientèle résidentielle. Cet exercice devrait lui permettre d’accumuler 301 millions de dollars additionnels. Entre 2011 et 2015, les hausses consenties auront représenté 8,7% alors que l’inflation aura été de 7,41% (prévisions pour 2015 incluses).

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Campagne de lettres au premier ministre pour que la Politique en itinérance vive

Plus que deux jours pour participer à la campagne de lettres du Réseau solidarité itinérance du Québec (RSIQ) à destination du premier ministre afin que les investissements nécessaires dans les différents axes de la Politique en itinérance (santé, logement, éducation et insertion sociale et professionnelle, cohabitation sociale et judiciarisation, revenu) soient faits, et ce dans toutes les régions du Québec. Pour que la Politique en itinérance vive réellement et fasse une différence dans la vie des personnes en situation et à risque d'itinérance, le RSIQ a besoin d’appuis pour faire pression sur le gouvernement du Québec d’ici le 13 mars. Le gouvernement a non seulement les moyens de faire plus, il en a aussi la responsabilité vis à vis des personnes les plus démunies de notre société.

 
 
Rappel : campagne de lettre-type au sujet du Bureau des enquêtes indépendantes sur la police

En janvier dernier, la Ligue des droits et libertés lançait une campagne de lettre-type afin d’interpeller la ministre de la Sécurité publique à propos de la mise en œuvre du mécanisme d’enquête qui devait voir le jour à la suite de l’adoption de la Loi 12. Nous faisons un rappel de cette campagne en souhaitant que vous soyez nombreux et nombreuses à y répondre! À noter que nous avons prolongé la campagne jusqu’au 31 mars 2015.

Pour en savoir plus sur la campagne.

 
 
Le déficit imaginaire

Depuis les dernières élections, la créativité et l’imagination se sont définitivement installées dans la vie politique québécoise. Insatisfait d’exagérer seulement le déficit budgétaire en manipulant les chiffres, le gouvernement Couillard invente un soi-disant déficit structurel entre les dépenses et les revenus de l’État. La logique est simple: les dépenses augmentent plus vite que les revenus. Le problème, c’est que c’est faux.

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Dépossession : relire l’histoire du Québec
Depossession

En publiant Dépossession, l’équipe de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) sort des sentiers battus. Le livre, maintenant en librairie, ne s’intéresse pas à l’actualité des politiques publiques, comme le font généralement les travaux de l’IRIS. Ce dont on veut parler cette fois, c’est d’histoire. Nous considérons que, dans l’espace public au Québec, il nous manque un cadre historique précis qui nous permette de bien comprendre ce qui se passe aujourd’hui. Pire encore, nous considérons que certaines lectures de notre histoire nuisent à notre compréhension du Québec actuel. Parmi ces lectures nuisibles, il y a cette idée pratiquement intouchable que la Révolution tranquille a été le moment où nous – le peuple du Québec – aurions pris le contrôle de notre économie et de nos ressources.

Lire la suite.

 
 
Reprise de l'enquête du coroner sur la mort d'Alain Magloire : quelques questions sur l'intervention policière

Le décès d'Alain Magloire fait ressortir bien des enjeux, tels les soins offerts en santé mentale ou encore le regard porté sur ces personnes aux visages multiples. Néanmoins, pour le Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM), l'intervention policière continue de soulever de nombreuses interrogations comme c'est encore le cas pour d'autres personnes tombées devant les balles des policiers, tels Mario Hamel et Farshad Mohammadi. Cette enquête du coroner peut permettre davantage d'aborder des questions de fond, telles que l'encadrement de l'utilisation de l'arme à feu. Les protocoles d'intervention policière doivent être revus, ne serait-ce que parce qu'on ne peut imaginer avoir recours au type d'intervention qui a été utilisé le 3 février 2014 avec une personne en crise.

Lire la suite.

 
 
Le nouveau ministre Sam Hamad interpellé pour annuler les coupures prévues à l’aide sociale

Plusieurs groupes et regroupements ont dénoncé le 6 mars les coupures que le MESS entend faire dans le programme d’aide sociale. Ils en appellent au ministre Sam Hamad (récemment nommé à l’Emploi et à la Solidarité sociale) afin qu’il retire les cinq nouvelles mesures régressives contenues au projet d’amendements au Règlement sur l’aide aux personnes et aux familles publié le 28 janvier dernier par son prédécesseur, François Blais. «L’adoption de ce projet de règlement donnera force de loi à des préjugés sur les personnes assistées sociales en prétendant remédier à de prétendues iniquités entre ces personnes et le reste de la population», s’indigne Me Stéphane Proulx des Services juridiques communautaires de Pointe-Saint-Charles et Petite Bourgogne.

Lire la suite.

Québec a des obligations en matière de droits économiques, sociaux et culturels.

 
 
Tournée des campus étudiant pour s’opposer au projet d’oléoduc d’Énergie Est
ActionClimat

Devant plusieurs dizaines d’étudiantes et d’étudiants du collège de Maisonneuve, mardi midi, Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie de Greenpeace, et Gabriel Nadeau-Dubois, ancien porte-parole de la CLASSE, ont livré un puissant réquisitoire contre la société Énergie Est. Le projet de cette société d’hydrocarbures vise l’installation de 4600 kilomètres de pipeline qui transportera environ 1,1 million de barils de pétrole par jour de l’Alberta vers les raffineries et les ports de l’est du Canada. On estime à 32 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre qui seront émises, soit l’équivalent de 7 millions de voitures de plus sur les routes.

Lire la suite.

 
 
Investir ou désinvestir? L’industrie pétrolière contre-attaque, proposant rendement contre bonne conscience

Ce qui semblait être un mouvement inoffensif a pris une telle ampleur qu’il force aujourd’hui l’industrie pétrolière et gazière à contre-attaquer. Face aux campagnes de «désinvestissement» des combustibles fossiles qui ont fait leur nid dans plusieurs universités, villes et organisations à travers le monde, des entreprises du secteur énergétique passent à l’offensive en brandissant l’argument du rendement financier. Les tenants du «désinvestissement» réclament que les institutions qu’ils interpellent retirent leurs investissements dans des entreprises polluantes pour les remplacer par d’autres.

Lire la suite du texte du Devoir.

 
 
Journée internationale de la femme : Retour sur Beijing et plein feux sur l’après-2015
JourneeInternationale

2015 est une année favorable pour célébrer la journée internationale de la femme alors que nous nous apprêtons à célébrer le 20e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, le document le plus complet sur la question des droits et de l’autonomisation des femmes jamais signé par les dirigeants de ce monde. Les 189 membres des Nations Unies ont fait preuve d’audace en adoptant ce document à l’unanimité lors de la Quatrième Conférence mondiale sur les femmes des Nations Unies.

Lire la suite.

Les militantes et militants immobilisent la Grosse Pomme.