Infolettre du SCCUQ - 10 avril 2014
Header
 
À l’agenda

11 avril : Conseil syndical élargi 13 h au A-2885 (Ordre du jour)
17 avril : Rencontre sur les projets d’intégration de 13 h 30 à 16 h 30 au A-R540 (Pour réservation)
23 avril : Assemblée générale statutaire à 13 h au N-M510 (Ordre du jour)
25 avril : Forum sur les perspectives pour les droits humains (Inscription)
Jusqu’au 17 avril : Exposition de Dominique Sarrazin au A-R540

 
 
SCCUQ
 
 
Nouvelles dates de dépôt pour les projets d’intégration pour l’année 2014-2015

Nous vous informons d’une modification à la procédure de dépôt des projets d’intégration pour les chargées, chargés de cours ainsi que des dates limites de dépôt des projets d'intégration au Comité de liaison institutionnel (CLI) pour l'année 2014-2015.

À cet effet, lors du dernier CLI et à la demande de plusieurs chargées, chargés de cours, il a été statué qu’une date de dépôt des projets d’intégration au Comité de liaison local (CLL) sera dorénavant instaurée pour les chargés de cours.

Pour un meilleur traitement dans le processus des demandes d’intégration, le CLI a déterminé un calendrier de dépôt. Ainsi les dates de dépôt pour remettre les projets par les chargées, chargés de cours au CLL devront être respectées afin de permettre au CLL de traiter les demandes avant l’échéance prévue au calendrier de remise au SPE. Il est à noter que le nouvel échéancier sera inscrit dans ACCENT.

Dates limites pour remettre les projets par les personnes chargées de cours au Comité de liaison local (CLL) (Date limite pour dépôt des projets au SPE par les CLL en 7 exemplaires)

9 mai 2014 (pour un dépôt au SPE le 23 mai 2014)
26 septembre 2014 (pour un dépôt au SPE le 10 octobre 2014)
23 janvier 2015 (pour un dépôt au SPE le 6 février 2015)

Il n'y aura qu'un seul dépôt pour les plans annuels, soit le 23 mai 2014.

Il appartient donc aux divers comités de liaison locaux de déterminer les dates où ils se réuniront en respectant les échéances du CLI (ces dates seront nécessairement antérieures à celles du CLI).

Nous vous rappelons que la date d’échéance pour la réclamation des heures pour les projets acceptés par le CLI sera le 30 avril 2015.

Nous vous invitons à utiliser les formulaires disponibles sur le site des ressources humaines, sous la rubrique Formulaires.

 
 
Conseil syndical élargi : 11 avril

Un Conseil syndical élargi du SCCUQ se tiendra vendredi 11 avril à 13 h au A-2885. Tous les membres du Syndicat y sont conviés pour participer à une consultation sur le plan d’action du SCCUQ à la suite du dépôt du rapport du Comité d’enquête CSN et à l’aube d’une prochaine négociation de notre convention collective.

 
 
Rencontre sur les projets d’intégration reportée au 17 avril

En raison de la grève et de la manifestation des étudiantes et étudiants contre l’austérité du jeudi 3 avril, la rencontre de consultation sur les projets d’intégration qui devait se tenir ce jour-là a été reportée au jeudi 17 avril à 13 h 30 au lieu social du SCCUQ (A-R540).

Vous pouvez confirmer votre présence à la rencontre du 17 avril par courriel à prevost.ginette@uqam.ca.

 
 
Assemblée générale statutaire : 23 avril

L’assemblée générale statutaire du SCCUQ se tiendra le mercredi 23 avril à 13 h au N-M510 (Pavillon Paul-G.-Lajoie). Le rapport de l’auditeur indépendant et les états financiers 2013, les résultats réels 2013 comparés au budget 2013 et le rapport du Comité de surveillance des finances vous seront présentés. Il y aura par la suite des élections à tous les postes du comité exécutif, du comité mobilisation intégration, du comité des agentes et agents de relations de travail, du comité de surveillance des finances, du comité de perfectionnement et de mise à jour des connaissances, du comité de vérification du double emploi et à un poste d’officière ou officier substitut d’élections.

Vous pouvez postuler à l’un de ces différents postes en vous procurant une fiche de candidature au secrétariat du Syndicat, local A-R540, ou sur le site internet du SCCUQ. Il vous faut remplir la fiche de candidature, l’envoyer par courriel ou la déposer au Syndicat au plus tard le mercredi 16 avril 2014 à 13 h.

 
 
Babillards des membres
 
 
Caroline Durand forme les conférenciers de l’Acfas
carolinedurand

Dans le cadre de son congrès annuel, l’Acfas offre à ses auteurs de communications un atelier de formation en communication scientifique en congrès. C’est Caroline Durand, chargée de cours en animation et créativité à l’UQAM et consultante en développement organisationnel au sein de l’équipe Grisvert, qui agit à titre de formatrice. Cet atelier vise à développer de façon pratique les habiletés de communication scientifique en vue d’une présentation formelle des travaux de recherches.

 
 
Dominique Sarrazin expose ses créations au SCCUQ
exposition

Récipiendaire d’une bourse de perfectionnement longue durée (2013-2014), Dominique Sarrazin, chargée de cours à l’École des arts visuels et médiatiques, expose ses œuvres récentes dans le cadre de la campagne de valorisation du SCCUQ. L’exposition est ouverte au public du lundi au jeudi et ce jusqu’au 17 avril au lieu social du Syndicat des chargées et chargés de cours (A-R540).

Lire la suite.
 
 
Caroline Hayeur expose à la Maison de la culture CDN
hayeur

La chargée de cours en photojournalisme de l’École des médias, Caroline Hayeur présente son exposition Adoland jusqu’au dimanche 27 avril 2014 à la Maison de la culture Côte-des-Neiges, 5290, chemin de la Côte-des-Neiges, à Montréal.

Lire la suite.
 
 
Monde syndical
 
 
Rabais d’assurances pour les membres de la FNEEQ

La Capitale assurances générales offre à tous les membres de syndicats affiliés à la FNEEQ  une réduction exclusive de 10 % sur les assurances automobile, habitation et véhicule de loisirs. La Capitale offre également plusieurs avantages, dont la protection contre les dégâts d’eaux, qui peut être ajustée à vos besoins. Comme le SCCUQ fait partie des syndicats affiliés à la FNEEQ, vous pouvez profiter de ces avantages.

Pour plus d’informations.

 
 
La CSN invite le premier ministre Couillard à faire preuve d'ouverture

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) lance un appel au premier ministre élu Philippe Couillard pour qu'il fasse preuve de toute l'ouverture nécessaire pour rapprocher les Québécoises et les Québécois autour d'un projet social rassembleur. « Le nouveau premier ministre annonce que ''l'ère de la réconciliation est arrivée'', nous attendons maintenant de lui qu'il agisse véritablement en ce sens et prenne en compte la condition de la classe moyenne et des plus démunis de notre société, a déclaré le président de la CSN, Jacques Létourneau. Il ne doit surtout pas prendre pour modèle Jean Charest qui a tout chamboulé dès son arrivée au pouvoir au début de son premier mandat en 2003. »

Lire la suite.

 
 
La CSN fière partenaire de la biennale de Québec
biennale

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) est fière de s'associer à Manif d'art 7 - La biennale de Québec, cet événement d'envergure qui se tient dans la capitale nationale du 3 mai au 1er juin, sur le thème Résistance - Et puis, nous avons construit de nouvelles formes. « La CSN s'implique depuis de nombreuses années dans des événements culturels et artistiques, a mentionné le président de la CSN, Jacques Létourneau. L'art peut être un puissant agent de transformation de la société. En permettant à plus de 120 artistes de s'exprimer dans 35 lieux à Québec et dans les environs sur 5 semaines, on démocratise d'autant ses multiples formes en les rendant disponibles à la population. »

Lire la suite.

 
 
Les travailleurs en loisirs de Laval se font voir et entendre au ballottage
laval

Les travailleuses et travailleurs en loisirs de Laval ont profité du ballottage de la saison B (Été) pour afficher leurs couleurs dans la bonne humeur et rappeler à la ville qu'il serait temps de régler la négociation qui dure depuis plus de deux ans. Les syndiqués portaient notamment un chandail orange affichant le slogan La négo, faut que ça bouge !. «Lors de la dernière séance de négociation, nous avons senti que l'employeur faisait du chemin par rapport à nos demandes. On sent une certaine volonté d'arriver à un règlement et nous attendons la suite. Nous sommes ici aujourd'hui pour rappeler à la ville que l'ouverture perçue doit se traduire en gestes concrets», a souligné le président du syndicat, Martin Collerette.

Lire la suite.

 
 
Monde social et de l'éducation
 
 
Forum sur les perspectives pour les droits humains
forum

La Ligue des droits et libertés convie les personnes et organisations qui adhèrent aux conclusions du Rapport sur l’état des droits humains au Québec et au Canada à un forum sur les perspectives pour les droits humains le 25 avril, de 9 h à 17 h au local J-M400 de l’Université du Québec à Montréal. L’ordre économique, social et politique actuel n’est pas en mesure d’assurer la réalisation des droits humains : telle est la conclusion du rapport publié en juin 2013. Trois tendances propres à ce modèle sont pointées du doigt : la primauté à la croissance économique, le tout au marché et l’effritement de vie démocratique. Mais, quelles seraient les alternatives? Quelles stratégies de lutte ou d’interventions mettre de l’avant pour rompre avec ce modèle et ces trois tendances?

Pour vous inscrire
Pour accéder au programme

 
 
La revue Vie économique s’intéresse aux paradis fiscaux
vie

Le récent numéro de la revue Vie économique sur les paradis fiscaux est le fruit d’une collaboration entre les Éditions Vie Économique et ATTAC-Québec. Pour la grande majorité des populations des pays du monde, les paradis fiscaux représentent, pour emprunter l’expression d’un des contributeurs à ce numéro, un « enfer social », c’est-à-dire une échappatoire qui permet à tous les voyous millionnaires de la planète de ne pas payer leur juste part au bien commun. Si les paradis fiscaux représentent pour les pays développés un manque à gagner fiscal significatif, fragilisant leur système de protection sociale, ils sont pour les pays en développement un véritable enfer. Vous le verrez dans ce numéro, les preuves sont nombreuses pour démontrer que la fraude massive, celle qui peut véritablement faire la différence sur les comptes publics, est d’abord et avant tout l’affaire des élites économiques.

 
 
L’avenir est-il à la stagnation économique prolongée?

La « Grande Récession » qui s’est amorcée en 2008 a été la plus importante depuis la « Grande Dépression » de 1929. Nous sommes désormais familiers avec son déclencheur, la crise des prêts à haut risque, ces prêts hypothécaires tordus consentis à des ménages qui allaient manifestement faire défaut sur leurs paiements. Cela étant dit, les causes profondes de la Grande Récession et l’avenir qui s’ouvre à la suite de celle-ci comportent bien des zones d’ombre. De fait, il n’y a pas de consensus ni sur les conditions structurelles ayant mené à la crise, ni sur la robustesse ou sur la précarité de la reprise en cours.

Lire la suite sur le blogue de l’IRIS.

 
 
Universités de l’Atlantique : cohorte d’âge universitaire sur le déclin
cbu

Comme plusieurs autres universités du Canada atlantique, l’Université du Cap Breton (UCB) a vu son effectif étudiant chuter. En 2013, il a reculé de plus de six pour cent par rapport à l’année précédente, passant à 3 100 étudiants environ. Ce n’est pas étonnant. En 2010 déjà, dans un rapport préparé pour le gouvernement néo-écossais, l’économiste Tim O’Neill signalait la « surcapacité du système » compte tenu de la baisse de la population jeune de la région. Au Cap Breton, le problème est amplifié par l’exil des résidents locaux en quête de meilleures perspectives économiques, comme le souligne le recteur de l’UCB, David Wheeler. « Chacun doit comprendre que l’UCB va devoir faire des choix », précise-t-il.

Lire la suite sur affairesuniversitaires.ca

 
 
Retour du PLQ : les leaders étudiants s'interrogent

Dans la foulée de la crise étudiante du printemps 2012, le gouvernement de Pauline Marois avait adopté des mesures en vue d'améliorer l'accessibilité à l'enseignement supérieur et sa qualité. Le retour au pouvoir d'un gouvernement libéral suscite des interrogations chez les leaders étudiants. « Quelle est la suite des réformes initiées lors du Sommet sur l'enseignement supérieur [tenu en février 2013]? Les libéraux ne nous ont pas donné de réponses pendant la campagne électorale », souligne le président de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), Tierry Morel-Laforce.

Lire la suite sur lapresse.ca

 
 
La culture du viol et les filles en série
delvaux

« Choses à prendre. Culture du viol et filles en série. » C'était le titre troublant d'une conférence prononcée la semaine dernière à l'UQAM par Martine Delvaux, auteure de l'excellent essai Les filles en série, qui s'intéresse à la « chosification » des corps féminins. Quand on parle de « culture du viol », de quoi parle-t-on au juste? On parle d'une culture qui ne dit pas son nom, explique Martine Delvaux. Une culture qui, tout en permettant le viol, en minimise toujours la réalité. Une culture qui conçoit les femmes comme des biens à consommer, qui banalise les violences sexuelles, les encourage et accuse ensuite les femmes d'en être responsables, de mentir ou d'y prendre plaisir.

Lire la suite de la chronique de Rima Elkouri sur lapresse.ca

 
 
Université d'Ottawa : une autre étudiante victime de commentaires dégradants
UOttawa

Une autre étudiante de l'Université d'Ottawa a fait l'objet, en début de semaine dernière, de commentaires insultants et haineux. Cette fois, c'est sur le site internet du Fulcrum, le journal étudiant indépendant de l'établissement universitaire, que l'incident s'est produit. Michelle Pustka avait décidé de réagir à la lettre ouverte publiée par Patrick Burns, un joueur suspendu de l'équipe de hockey des Gees Gee's. Elle a expliqué qu'elle comprenait que le joueur vivait des moments difficiles. Elle avait cependant l'impression que ce dernier minimisait les effets de l'agression sexuelle dont aurait été victime une jeune femme de Thunder Bay. Ces déclarations ont suscité plusieurs commentaires violents et offensants, tels que « sale chienne abrutie », « pense avec ta tête et non ton vagin » ou « sale sexiste ».

Lire la suite sur radio-canada.ca

 
 
De nombreux diplômés surqualifiés

Près d'un diplômé universitaire canadien sur cinq (18 %) est surqualifié pour son emploi, c'est-à-dire qu'il occupe un emploi n'exigeant qu'un diplôme de niveau secondaire. Cette proportion est demeurée inchangée au cours des 20 dernières années, malgré une forte croissance du nombre de diplômés universitaires durant la même période. Deux études rendues publiques par Statistique Canada la semaine dernière précisent que cette proportion est encore plus importante chez les diplômés universitaires en sciences humaines, soit dans les domaines comme l'histoire, la littérature et la philosophie, la proportion est alors d'un sur trois (32,5 %), en sciences sociales, du comportement et du droit (24,7 %), ainsi que du côté du commerce, de la gestion et de l'administration publique (21,7 %).

Lire la suite du texte de La Presse canadienne sur radio-canada.ca

 
 
Des combats différents, mais un même objectif pour les femmes du secteur de l'éducation
Dublin

Il est primordial d'intégrer une éducation équitable et de qualité pour toutes et tous qui nourrisse la pensée critique, au combat plus vaste en faveur de la justice sociale. C'est ce qui est ressorti du discours prononcé par Mary Metcalfe, présidente du Comité consultatif sur l'éducation de l'Open Society Foundation, lors de la deuxième des trois journées de la Deuxième Conférence Mondiale des Femmes de l'Internationale de l’éducation, organisée autour du thème « Les femmes au sein des syndicats et de l'éducation : des paroles aux actes » et qui se tenait du 7 au 9 avril, à Dublin, en Irlande.

Lire la suite.

 
 
Nouveau numéro de Mondes de l'Éducation

Le numéro 43 du magazine en ligne de l'Internationale de l’éducation, Mondes de l'Éducation, a été publié et s’articule autour de deux thèmes. Le premier reflète l’un des objectifs essentiels de la campagne Uni(e)s pour une éducation de qualité. Les pays doivent mettre en place des systèmes éducatifs adéquatement financés, répondant à des politiques cohérentes sur la profession enseignante et décidées avec les enseignantes et enseignants. Le second thème concerne le rôle des syndicats d’enseignants et leur relation avec les gouvernements pour développer des politiques qui soutiennent et renforcent la confiance des enseignants.

Lire la suite.