19 novembre 2018 - Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM
Logo SCCUQ

Logo

Publication récente
Dernier
Coup de gueule
Twitter

Monde syndical

Grève des travailleuses et travailleurs de la poste

Mardi dernier, le 22 octobre 2018, environ 50 000 postiers et postières ont commencé une grève rotative pour protester contre des années d’augmentation de la charge de travail sans augmentation des indemnités et les heures supplémentaires obligatoires imposées par Postes Canada.

Cette grève et les revendications des employés s’inscrivent notamment dans la lignée des constatations publiées dans le rapport de 2017 sur la responsabilité sociale de Postes Canada qui note que les blessures au travail ont augmenté de 46% en 2015, que ce soit à cause de colis trop lourds ou des heures supplémentaires involontaires qui sont imposées aux employés, sans que l’employeur ne prenne de mesures pour corriger la situation.

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de Postes Canada (Canadian Union of Postal Workers – CUPW) n’en est pas à sa première lutte sociale et syndicale. En effet, c’est grâce à leur grève de 41 jours en 1981 qu’ils ont obtenu le congé de maternité payé, le premier syndicat national à le faire, créant ainsi un précédent pour le reste du pays et donnant naissance au système actuellement en place.

Vous pouvez lire l’article détaillé de La Riposte socialiste sur le conflit en cliquant ici.

Pour en savoir plus sur le conflit et savoir comment vous pouvez aider, rendez-vous sur le site officiel de la lutte des travailleuses et travailleurs de Postes Canada en cliquant ici.