03 avril 2020 - Syndicat des chargées et chargés de cours de l’UQAM
Logo SCCUQ
Publication récente
Dernier
Coup de gueule
Twitter

COVID-19

COVID-19 : Communiqué du SPPEUQAM – 25 mars 2020

À toutes les personnes chargées de cours, membres du SPPEUQAM,

Vous êtes nombreuses et nombreux à nous écrire et nous allons traiter de certaines de vos inquiétudes dans ce communiqué.

Reprise des cours pour la session d’hiver 2020

La résolution adoptée par la Commission des études (CÉ) et entérinée par le Conseil d’administration (CA) précisait « de laisser au personnel enseignant la responsabilité d’envisager, en concertation avec leurs groupes-cours, et en prenant en considération les difficultés de chacune, chacun, des modalités alternatives, notamment l’enseignement en ligne, pour atteindre les objectifs pédagogiques et évaluer les enseignements ». Il n’y a donc aucune obligation à transformer nos cours en ligne de façon synchrone (Zoom) ou asynchrone (Panopto). Cela a été réitéré par la rectrice lundi lors de sa réunion avec les syndicats. Les directives envoyées par la Direction sont floues et nous avons demandé à ce que cela soit corrigé.

Session d’été 2020

Nous sommes actuellement en discussion avec l’UQAM quant aux contrats attribués pour la session d’été. Nous sommes très conscients qu’il s’agit d’une grande source d’inquiétude et nous vous tiendrons informés.

Puisque le problème affecte toutes les universités, nous sommes également en lien avec la FNEEQ-CSN, qui est en relation avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI), pour que des décisions soient prises au niveau provincial afin d’obtenir des directives claires, qui respectent nos conventions collectives et nos intérêts spécifiques relatifs à notre statut précaire.

24 mars – rencontre avec le Service du personnel enseignant (SPE)

Cette rencontre du Comité des relations professionnelles (CRP) portait sur les enjeux liés à l’impact de la crise sanitaire sur les chargées et chargés de cours.

Retour sur nos demandes lors de la rencontre extraordinaire du 13 mars

Intégration et perfectionnement long. L’UQAM fera preuve de souplesse quant aux délais pour les projets d’intégration et de perfectionnement long. Les demandes peuvent donc se poursuivre.
Intégration et représentation. L’UQAM vérifie quelles peuvent être les modalités de remboursement des heures déjà effectuées pour les projets d’intégration et de participation à des comités.
Mise à jour des connaissances. L’UQAM refuse de reconduire le budget résiduel à l’année prochaine et cela pose un préjudice aux personnes chargées de cours. Nous insistons pour la reconduction du budget prévu à la convention collective qui pourrait atténuer un tant soit peu la détresse financière découlant de la crise et accentuée par notre statut précaire.

Surveillez les prochaines communications du Comité mobilisation-intégration (CMI) à ce sujet.

Évaluation des enseignements suspendue. Nous défendions que seules les évaluations des enseignements insatisfaisantes ne soient pas prises en compte. En effet, un nombre important de personnes chargées de cours sont en probation et ont besoin de ces évaluations pour leur dossier. Or, le CA de l’UQAM a statué sur une suspension des évaluations de l’enseignement.
Délais de griefs. L’UQAM est ouverte à la suspension des délais de griefs prévus à la convention collective et étudie notre projet de lettre d’entente.

Nouveaux sujets discutés lors de la rencontre en CRP du 24 mars et qui font l’objet de négociations. Nous sommes en attente d’une réponse et nous défendons :

Session d’été 2020. La rémunération des attributions acceptées dans Accent pour le trimestre d’été, peu importe la situation qui pourrait survenir.
Modalités de validation de la session d’hiver. Des compensations pour la surcharge de travail occasionnée par les modalités de validation du trimestre d’hiver, par la rémunération de tout travail additionnel au-delà des heures prévues à notre contrat ainsi que par l’obtention de davantage de contrats d’auxiliaire d’enseignement.
Formations du Carrefour technopédagogique. La rémunération des formations suivies pour l’adaptation des cours afin de valider la session d’hiver.
Travail au-delà de notre contrat. Des moyens de convenir avec la personne chargée de cours, et de rémunérer, la prestation de travail au-delà de la date de fin de notre contrat (dont le changement de la note Incomplet en note littérale, reportée jusqu’à l’automne).
Enseignement en ligne. La protection d’une série d’éléments liés aux formes de prestation d’enseignement en ligne (si vous faites ce choix), par exemple les enjeux de propriété intellectuelle.
Note Succès/Échec. La possibilité d’octroyer la note S, soit réussite, pour valider le trimestre, compte tenu des contraintes humaines et matérielles que peuvent vivre à la fois des étudiantes et étudiants et des enseignantes et enseignants.
– Directives départementales et facultaires. Nous remercions les déléguées et délégués qui ont répondu à l’appel du CMI en nous transférant les consignes départementales au sujet de la validation de la session d’hiver. Le Syndicat analyse celles-ci et fait les représentations nécessaires auprès du SPE. L’objectif est que les départements ou facultés n’émettent pas de directives contraires à celles de l’Info-direction, afin que chacune et chacun se sente libre de décider des modalités d’atteinte des objectifs de formation.

En toute solidarité,

Le comité exécutif du Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l’UQAM

Olivier Aubry, président
Nancy Turgeon, vice-présidente à la convention collective
Ginette Prévost, vice-présidente aux affaires universitaires
Ricardo Penafiel, vice-président aux relations intersyndicales
Claude Roy, trésorier
Marie-Claude Reney, secrétaire générale